comment lazurer un lambris

Discussion dans 'Petits travaux' créé par nicoqueg, 29 Septembre 2009.

  1. nicoqueg

    nicoqueg Membre

    bonjour a tous ,

    je souhaiterais lazurer un lambris tout simple en pin trés clair, mon souhait est de le rendre plus foncé , mais surtout pas de le peindre , juste beaucoup plus foncé tout en laissant aparaitre les nervures du bois; pigmentation quelconque , huile de lin.....? merci pour vos réponses
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    l'huile de lin fonce. Disons qu'un pin deviendra couleur miel. Pour obtenir plus foncé, il suffit de pigmenter avec un pigment brun comme fait ici :
    http://www.citemaison.fr/recycler-etagere-en-porte-manteaux.html
     
  3. nicoqueg

    nicoqueg Membre

    MERCI réponse impecable
     
  4. Dheeva

    Dheeva Gisèle Bocquillon

    Bonjour,

    Moi, ce n'est pas un lambris que je souhaite lasurer, mais une petite étagère vitrée, trouvée en brocante, en chêne, dont la couleur ne correspond pas à la blancheur de la chambre où elle sera installée.

    Je souhaite lui appliquer une lasure blanche. Pourriez-vous m'indiquer comment procéder, après décapage des cires et vernis, bien entendu.

    Merci.
     
  5. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    vous avez le choix ...

    soit vous faites un badigeon de chaux ensuite brossé puis ciré

    soit vous faites une céruse avec un produit tout prêt qui s'applique au chiffon. Il s'encastre dans le veinage et produit cet effet de blancheur.

    reste la possibilité de faire avec de l'huile de lin purifiée (elle est transparente et non pas jaune comme habituellement) et du pigment: blanc de titane
     
  6. fan

    fan Membre

    Bonjour,

    Utilisatrice inconditionnelles de l'huile de lin (avant d'avoir découvert la cire d'abeille...), j'ai remarqué que cela donnait une teinte un peu trop jaune au pin, qui ne me plaît pas franchement.
    Un vendeur m'a conseillé alors de teinter cette huile avec (selon la teinte désirée) de la chicorée, du café ou du thé.
    Je n'ai pas eu l'occasion d'essayer car j'ai découvert entre-temps que j'avais un voisin apiculteur et donc, de la cire d'abeille facilement accessible.
    J'ai essayé la chicorée dans la cire que je fais : c'est top!!! On croirait la "Cire des Antiquaires" mais version bio!!!

    Cordialement,
    Fan
     
  7. Dheeva

    Dheeva Gisèle Bocquillon

    Un badigeon de chaux, aurait-il quelque chose à voir avec celui qui peut s'utiliser sur les murs ? Quel est son temps de séchage, combien de couches, comment le préparer ?
    Beaucoup de questions, mais je ne veux pas rater mon étagère.
    Merci de vos réponses.
     
  8. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    oui, absolument, le badigeon est celui qu'on applique sur les murs. Pour le préparer voir l'article sur les laits de chaux.

    Sur le bois, le séchage est très rapide (quelques heures) voilà pourquoi il farine et demande le brossage. Une couche suffit souvent mais deux blanchissent plus le support ... logique.

    Fan, voilà pourquoi je lui proposais l'huile de lin purifiée....

    Je vois mal comment on peut colorer une huile avec une décoction à l'eau : le café ou le thé je vois mal....
     
  9. fan

    fan Membre

    La recette à base d'huile de lin que j'ai pour le bois ou pour le carrelage (tommettes, terres cuites...etc) est un mélange huile de lin/essence de térébenthine et parfois siccatif, dont les proportions varient en fonction du matériaux et de son état.
    Les "infusions" se font préalablement dans l'essence de térébenthine que l'on va mélanger à l'huile de lin.
    D'où l'idée de mélanger cette "infusion" à la cire d'abeille, à l'instar d'un pigment naturel....
     
  10. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    voilà une précision importante !! Un peu comme en on dissout d'abord les oxydes avant les appliquer sur le support bois !

    J'aimerais bien connaître les formulations...
     
  11. fan

    fan Membre

    Eh bien, je joue un peu au "petit chimiste" sur ce coup-là!
    J'ai pris un bocal (en verre non teinté évidemment) dans lequel j'ai mis de l'essence de térébenthine et j'y ai rajouté la chicorée jusqu'à ce que la couleur me paraisse bonne pour l'effet souhaité.
    C'est évidemment du" pif-au-mètre".
    Le premier essai fut un peu pâle mais cela a joliment patiné le pin. La cire étant épaisse, j'y ai rajouté de la térébenthine fortement teintée (ou devrais-je plutôt dire de la chicorée à la térébenthine).
    Le résultat fut une cire à la consistance "yaourt" que j'ai étalée sur un morceaux de chêne bien poncé. C'est sur ce coup que j'ai retrouvé l'effet "Cire des Antiquaires".
    Je tiens quand même à préciser que j'ai utilisé cette cire immédiatement après sa fabrication, si bien que je suis incapable de vous dire si la teinte aurait tenu dans la térébenthine avec le temps (décoloration?).
    Actuellement, j'ai deux sachets de thé qui infusent dans un autre bocal.
    Résultat à suivre....
     
  12. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    super !!


    et pour l'huile de lin il y aurait la même possibilité en fait... à tenter !!
     

Partager cette page