comparaison PHPP, CUT, STD Pleiade

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par alfred05, 9 Mars 2010.

  1. alfred05

    alfred05 Nouveau membre

    Bonjour,
    Nous avons un projet de construction d'une maison ossature bois dans les hautes-alpes, bio-climatique et basse consommation.
    Une simulation thermodynamique a été faite par un BE sous Pleiade+Comfie et nous donne un besoin de chauffage de 16 kwh/m²/an.
    Un peu surpris pas de si bons résultats, je me suis lancé dans PHPP et j'obtiens 45 kwh/m²/an !
    Avec Comme un thermicien, je trouve qq chose de très proche : 42 (PH) ou 38.5 (F) ...
    Comment expliquer une telle différence entre la STD et le reste ? erreur matérielle ou vraies différences ??
    Merci de votre aide et expérience
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Dans Pléiades + Comfie :

    1) les scénarios sont tout à fait libres (température de consigne, ventilation, apports internes)
    2) les ponts thermiques ne sont pas forcément bien gérés (en tout cas dans la version de début 2008).
    3) les fuites d'inétanchéité à l'air ne sont pas gérées en natif
    4) les déperditions par le plancher bas ne sont pas calculées selon la méthode ISO.

    Donc, les résultats vont beaucoup dépendre de ce qu'aura choisi votre BE thermique.

    Cela dit, pour information, nous sommes en train de remettre à jour notre bibliothèque de valeurs "maisons pasives" et cette fois avec Comme un Thermicien en lieu et place de Pléiades + Comfie et les résultats seront également plus "draconiens".
     
  3. alfred05

    alfred05 Nouveau membre

    Bonjour et merci pour ces éléments.

    J'ai pourtant utilisé les mêmes paramètres que mon thermicien, en tous cas ceux précisés dans le rapport.
    Mais depuis, j'ai creusé la question sur PHPP, et je me suis aperçu que sur ma version les calculs liés aux apports solaires des fenêtres ne fonctionnent pas sur certaines lignes : les plus grandes ouvertures au sud sont comptabilisés en déperdition mais pas en apport ! (calculs issus de la feuille ombrage)
    J'ai donc reporté les informations de ces ouvertures sur d'autres lignes, et miracle, le soleil est abondant !
    Résultat : besoin de chauffage = 14 kwh/an/m² !
    Bref, très proche des résultats du BE sur Comfie+Pleiades (16 pr mém).
    Mais je trouve tout de même ces résultats optimistes avec les caractéristiques actuelles du projet (21cm isolant en mur, 31cm en toiture, fenetres Uw 1,1 mais 29m² au sud). Notamment par rapport aux résultats de la bibliothèque "maison passive".

    QQ'un aurait-il des comparaisons dans le 05 ou 04 ?
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

    Eh oui, c'est le problème de PHPP qui par sa nature de feuille excel mélange le programme et les saisies. Dès que l'on fait une fausse manip et sauvegarde le fichier ... et qu'on le réouvre pour le modifier pour un autre projet, les erreurs se propagent.

    Avez-vous conservé le fichier "Comme Un Thermicien" de votre étude ?
    A mon avis, vous n'avez pas du saisir correctement les ponts thermiques

    N'oubliez pas, dans "CUT", il faut être homogène, soit saisir les dimensions par l'intérieur et prendre les ponts thermiques des catalogues français, soit prendre les dimensions par l'extérieur et avec les ponts thermiques des catalogues suisses ou allemands.

    Pour info, le catalogue des ponts thermiques intégré est français.


    Par ailleurs, le climat en montagne varie beaucoup entre les vallées et l'altitude (température, rayonnement solaire) ... et il y a peu de données météo fiables. Si vous prenez la station Embrun avec une maison bioclimatico-passive vous allez avoir des besoins de chauffage bcp plus faibles qu'à Grenoble par exemple.
     
  5. jerome078

    jerome078 Nouveau membre

    bonsoir à tous,
    Je suis étudiant en génie civil. J'ai un projet tutoré de fin d 'année a efféctuer, et je me suis lancé dans la comparaison de différents matériaux de construction.
    j'ai choisi :
    Le parpaing + isolation
    le monomur de 37,5
    le béton céllulaire

    Je ne sais pas trop comment faire pour comparer ces matériaux.
    j'ai commencé à faire une feuille de calcul, comparant le besoin en chauffage.
    cependant, au niveau du parpaing, pour avoir un certain confort, il faudrai rajouter une climatisation l'été, j'ai du mal a prendre ça en compte.
    Je voudrais egalement faire rentrer en compte le prix, et d'autre chose encore.
    j'aurais besoin d'aide pour cela, et si quelqu'un à déjà effectuer une annalyse comparative similaire, je suis preneur!!!!
    pouvez vous me donnée des idées sur la démarche à suivre.
     
  6. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Pour les besoins de chauffage, utilisez notre logiciel Comme Un Thermicien, mais n'oubliez pas de saisir les bons ponts thermiques !

    Pour le confort d'été, il faut passer à PHPP 2007 ou bien à de la simulation thermique dynamique.
     
  7. jerome078

    jerome078 Nouveau membre

    Bonsoir,

    en faite je ne vais pas trop me casser la tête pour faire des bilan thermiques.(je n'en est pas les compétences)
    Le fond du projet est de comparer les matériaux surtout niveau fiancié.
    Je voudrai arriver à calculer le prix de revient d'un climatiseur car si on compare le monomur au parpaing + isolation intérieur, pour la période hivernal niveau isolation c'est similaire, en revanche l'été le monomur est bien plus confortable que le parpaing du faite de son inertie.
    Donc pour des raison de confort il faudrai ajouter un climatiseur.
    Le prix de revient du monomur reste plus chère que le parpaing, cependant en ajoutant un climatiseur à la construction en parpaing le prix de cette construction va croitre, je voudrai savoir au bout de combien de temps cela va s amortir. Pour cela il faudrai que j'arrive a trouver quel climatiseur mettre est calculer son prix de revient.
    mais j'ai du mal a dimensioner le climatiseur.
    Avez vous (à la louche) une idée sur le climatiseur pour une maison individuel moyenne. (je vais essayer de le faire sans calcul, tampis:) ) ou alors une méthode (assez simple) pour le calculer.
    je ne sais pas si j'ai été clair.

    cordialement
    jerome
     
  8. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour Jérôme,
    Dans le cadre d'un projet tuteuré, donc un "jeune qui voit l'avenir" , proposer une solution à base de climatiseur doit être accompagné de la mention que cette solution sera de facto interdite dans les logements neufs dès le 1/1/2013 (gébéralisation du BBC).
    Dans vos coûts, il faudrait inclure le coût de l'élec et l'entretien et la durabilité des clims.
    Pour le coût de l'électricité, pas de panique, cela fait 20 ans que l'électricité est quasi gratuite en France (actuellement 2 fois moins chère qu'en Allemagne quand même), et cette époque va être révolue.
    Il vous sera impossible de proposer des calculs justes sans mettre les mains dans un logiciel de thermique, et dans ce cas, plutôt de simulation thermique dynamique. Pour information, le coefficient à prendre en compte pour un climatiseur n'est pas le COP mais le EER (Energy Efficiency Ratio, coefficient d’efficacité frigorifique)http://www.ademe.fr/particuliers/Fiches/pac/rub2.htm
     

Partager cette page