conduits de cheminées bois et gaz naturel

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par Invité, 4 Février 2002.

  1. Invité

    Invité Invité

    BJ nous voudrions installer un chauffage au sol pour le RDC et des radiateurs au 1ER étage le tout sur un chauffage central au gaz nat. Nous voudrions également installer un poêle en faïence dans le salon. Ma question est la suivante: Faut-il prévoir deux conduites de cheminée pour chaque type de fumées?
     
  2. Invité

    Invité Invité

    hélas oui, il est tout à fait interdit d'utiliser le mêm conduit pour une évacuation gaz et bois; risque d'explosion.
     
  3. lubna

    lubna Nouveau membre

    Nous venons de nous acheter un foyer fermé pour l'installer à rez de chaussée de la maison que nous réhabilitons. Un ancien conduit a été intubé par le zingueur. A rez-de-chaussée on a donc ce tube qui pende du plafond.
    On doit raccorder le foyer et surtout construire l'ensemble autour du foyer fermé + les raccords pour chauffer les pièces qui plombent aux étages du dessus.
    Plusieurs questions:
    - en quel matériaux "pas trop dégueu" peut-on construire cette hotte, en sachant que l'ensemble des isolations posées actuellement sont "naturelles" , fibres de bois, cellulose et chanvre ?
    - l'isolant alu+laine de roche est-il irremplaçable en fond de conduit et pour isoler la hotte?
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Il est possible de faire ce montage en briques réfractaires et même des briques de terre crue (bien sèches). Cela a l'avantage de créer un effet poêle de masse.

    Certains types de plâtres résistent à la chaleur d'un foyer et il est possible de les utiliser armés (avec un grillage à poule). Cela permet une grande créativité dans les formes.

    Pour ce qui est du conduit, le DTU ne fixe plus un "écart au feu" entre la paroi intérieure du conduit et les éléments du bois de charpente ou d’huisserie, mais une « distance de sécurité » entre la face externe du conduit et tout matériau combustible avoisinant.
    Cette distance varie entre 2 et 15 cm selon si le conduit est isolé (double paroi) ou non. Le fabricant du conduit donne ces indications.

    En respectant ces distances, il n'y a pas lieu d'utiliser un isolant pour la hotte.
     
  5. lubna

    lubna Nouveau membre

    Merci de cette réponse!
    Donc on part sur de la brique réfractère pour contruire la hotte+plâtre en façade.
    Il nous reste quelques questionnements:
    > Qu'appelle-ton un conduit isolé? Nous avons actuellement un conduit brique tubé avec un tuyau flexible. Est-ce un conduit isolé?
    > Il nous reste à prévoir aussi un tuyau isolé (gaine flexible avec sandwich laine de verre) pour diffuser la chaleur vers les étages.
    Ce tuyau est-il ouvert sur le volume de la hotte ou celui de l'espace de décompression en faux-plafond?
    Peut-il être coffré en carreaux de plâtre plein de 7cm, car le conduit actuel est déjà encombré par la gaine de conduit des fumées?
    A bientôt
     

Partager cette page