Container maritime

Discussion dans 'Urbanisme / Plans de maisons' créé par pierrot2, 2 Janvier 2010.

  1. pierrot2

    pierrot2 Nouveau membre

    Un de mes voisins a fait deposer un container metalique maritime de 6 m de long a cote de sa maison qui est situee jute a l'entree d'un petit hameau constituee de maison ancienne en pierre.
    Cela constitue un choc visuel et je cherche a me renseigner si cela est permissible.
    Il n'y a eu aucune declaration prealable, juste un accord verbal entre le maire de ce petit hameau et le proprietaire qui a l'intention de garder ce container pour entreposer du materiel .
    Merci a quiconque peut me renseigner
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Comme il ne s'agit pas à proprement parler de construction nouvelle ou de travaux sur construction existante ni d'une habitation légère, il n'est pas évident de savoir si cela relève du code de la construction.

    Pour éviter de vous dire une bêtise, je ne saurais que trop vous orienter vers un conseiller juridique.
     
  3. pierrot2

    pierrot2 Nouveau membre

    Merci pour votre reaction,

    Sans doute la solution se trouve dans la procedure d'urbanisme qui me semble bien floue a ce sujet j'espere ne pas devoir en venir a entamer une procedure juridique.
    Pas evident de trouver la bonne voie a ce probleme de container qui semble proliferer.
     
  4. jeanmichel2010

    jeanmichel2010 Nouveau membre

    J'aimerais me renseigner pour l'achat d'un conteneur maritime, je cherche des fournisseurs ou fabricants. J'ai trouvé un site qui référence quelques fournisseurs de conteneurs: http://www.solostocks.fr/vente-produits/conteneur-maritime_b

    Sinon d'autres conteneur pour le stockage et entreposage sont disponibles sous cette catégorie mais je ne suis pas sûr qu'ils soient recommandés pour des construction temporaires: http://www.solostocks.fr/vente-produits/manutention-conditionnement-stockage/stockage-entreposage

    Qu'en pensez-vous?
    Je vous remercie de votre aide.

    Cordialement,
    Jean Michel
     

Partager cette page