Décoration intérieure : enduit traditionnel ou chaulage sur primaire ?

Discussion dans 'Petits travaux' créé par Ronin, 3 Avril 2009.

  1. Ronin

    Ronin Nouveau membre

    Bonjour,

    Tout d'abord merci pour la pédagogie de votre site. Les réponses apportées sur le forum sont également très instructives. Permettez qu'à mon tour je pose une ou deux questions.

    Allergique de nature et voyageur dans l'âme, j'envisage la rénovation d'un petit appartement parisien. Sur des murs en plâtre de construction, quelle est la meilleure solution pour poser un revêtement de chaux de faible épaisseur (0,5 cm), en bénéficiant de l'esthétique lissé/taloché des pays du Sud (Andalousie, Grèce, Maroc..) et des qualités sanitaires propres à ce matériau (respirant, anallergique, antifongique, antibactérien) ?

    En d'autres termes, faut-il nécessairement prévoir un enduit traditionnel (primaire, corps d'enduit et badigeon) ou un primaire suivi d'un chaulage (badigeon un peu épais en une ou deux passes) pourrait faire l'affaire ? Dans le même ordre d'idée, un enduit à chauler (du type Blancolor) à la composition a priori saine, mais sans chaux (!?!), recouvert d'un vrai badigeon de chaux, offre t'il les mêmes qualités sanitaires ?

    Merci de m'avoir lu et peut-être répondu ;-)
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    sur le plâtre, la chaux ne peut adhérer mécaniquement.

    Pour poser un enduit chaux sur du plâtre, il faut d'abord une couche d'accroche. Cette couche siliceuse est adjuvantée de résines. L'enduit chaux qui suit d'une épaisseur de 5 à 7mm, même fait maison et réalisé simplement avec du sable et de la chaux, ne garde plus ses qualités respirantes. La sous couche d'accroche est plastifiée et bloque toute respiration. On peut se dire que les autres caractéristiques sont conservées dans ce cas. Je ne suis pas persuadée que cet enduit ait une tenue de longue haleine.

    Les enduits tout prêts avec de la chaux sont en général adjuvantés de résines et bâtardés de ciment pour permettre leur accroche et leur tenue sur les supports modernes. Inutile de dire que la chaux n'est alors qu'un composant et on ne peut lui demander d'avoir conservé ses qualités initiales.

    Un simple lait de chaux sur un support qui ne contient pas de chaux ne peut pas avoir les caractéristiques qu'on lui connait sur un enduit chaux. Vous pouvez envisager un lait de chaux sur le plâtre sans primaire mais avec adjuvantation de résine comme envisagé dans le cas de francia ( post "chaux sur enduit ciment" ). Evidemment, il faut oublier les qualités de la chaux et ne l'apprécier que pour ses qualités esthétiques, encore qu'elles soient largement inférieures dans ces conditions que sur un vrai enduit chaux.
     
  3. Ronin

    Ronin Nouveau membre

    Merci Calypso pour votre réactivité et votre réponse circonstanciée. J'en prends bonne note.

    Une dernière série de questions à ce sujet si vous voulez bien : le sicalatex peut-il être remplacé par un adjuvant plus sain, comme la caséine, sans amoindrir pour autant la capacité d'accroche du chaulage ? Cet adjuvant doit-il nécessairement intégrer les 2 couches ou seulement la première ? Enfin, un apport de sel d'alun dans la dernière couche permet-il d'éviter les traces blanches sur les vêtements ou bien un autre produit est-il conseillé ?

    ;-)
     
  4. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    la caséine a, semble-t-il, un effet similaire mais amoindri. C'est à tenter.

    Le farinage qui fait des traces sur les vêtements ou la main, est du, la plupart du temps, à une mauvaise humidification du support. Je rappelle que la meilleure façon d'appliquer est un lait de chaux est de la faire sur un enduit chaux frais (c'est à dire encore très humide) ce qui permet la carbonatation de la chaux conjointe à l'enduit et au lait de chaux et évite le farinage. Le sel d'alun favorise la carbonatation et contribue à l'absence de farinage en effet...

    En l'occurrence, sur le plâtre qui pompe beaucoup d'eau et qu'on ne peut arroser comme il le faudrait, c'est fréquent. La meilleure façon d'éviter le farinage, c'est d'adjuvanter toutes les couches.
     
  5. Ronin

    Ronin Nouveau membre

    Merci Calypso pour toutes ces précisions.

    Bonne fin de WE.......... ;-)
     

Partager cette page