Dalle chaux/liège? pour plancher chauffant

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par Rénov22, 22 Septembre 2009.

  1. Rénov22

    Rénov22 Nouveau membre

    Bonjour,
    Je découvre votre forum qui semble très riche. J'ai beau avoir cherché des réponses dans les discussions en ligne, il me reste quelques questions en suspend.
    Nous devons mettre en place une dalle sur hérisson 20-40 (20cm) ventilé, sur laquelle viendra un plancher chauffant.
    Au départ nous pensions mettre une dalle de 15 cm avec billes d'argile seules + chaux (sans sable), mais il semble que le coef d'isolation soit insuffisant.
    Nous ne voulions pas mettre de plaques de liège (6 à 8 cm) pour laisser respirer au mieux (mais des commentaires sur votre site semblaient dire que le liège laisse malgré tout respirer).

    D'où l'idée de mettre en place une dalle chaux/liège en vrac pour concilier isolation et respiration.
    Cela vous semble-t-il cohérent?
    Si c'est le cas:
    - Quelle épaisseur de dalle faut-il réaliser pour avoir l'isolation voulue (équivalente au 6cm de panneau de liège souvent évoqués)?
    - Avec quelles proportions de mélange?
    - Faut-il prévoir une bande verticale de liège le long des murs, par ex de 4cm épaisseur (isolation de la dalle et dilatation avec le plancher chauffant à venir)
    - Faut-il mettre du sable dans le mélange ou cela risque d'augmenter les déperditions de chaleur?
    - D'autre part, un ami a fait une dalle (sans plancher chauffant) avec billes d'argile et chaux aérienne (et non hydraulique) sans sable, dans l'idée qu'au séchage qui se poursuit les interstices se vident et renforce l'isolation. Que pensez-vous de l'utilisation de la chaux aérienne dans ce cas?
    Merci pour vos précieux éclaircissements
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    la dalle seule est en effet un peu juste pour isoler. N'oublions pas que le but premier de la présence des plaques de liège est d'éviter que la chaleur chauffe la dalle plutôt que la pièce.
    Il ne faut pas oublier aussi que la montée en chauffe d'un chauffage au sol avec chaux est long et moins performant que prévu pour ce type de chauffage. On ne peut pas se contenter d'à peu près.

    Il faudrait une énorme dalle pour compenser. La chaux réduit le pouvoir isolant du liège.
    Ce que j'ai eu fait, c'est une dalle avec billes de 10 puis une chape avec liège de 6 (1 sable, 4 liège, 1,5 chaux) sur laquelle on a posé les tubes....

    concernant l'aérienne en dalle :

    on ne l'emploie en général que très peu sauf dans le cas d'une dalle à l'étage parce que :
    - redoute l'humidité qui empêche son séchage : 1cm par an dans le cas d'une aération suffisante pour sa carbonatation.
    - résistance mécanique faible qui est de l'ordre de 20kg au cm² une fois sèche

    Votre ami a fait un choix que je ne préconiserais pas :j'ai bien peur qu'elle ne sèche jamais et que l'humidité du sol soit bien encombrante et ce, malgré et à cause la présence des billes qui stockent de l'eau et l'évaporent grâce à la chaux qui dans ce cas ne peut le faire correctement....
     
  3. Rénov22

    Rénov22 Nouveau membre

    Bonjour et merci beaucoup pour votre réponse précise. Je n'ai pas pu récrire hier soir...
    Petites questions complémentaires ou restées en suspend:
    - Que pensez-vous au final d'une dalle de 15 cm de chaux/liège avec les tubes posés dessus ensuite? (je me suis basé sur le lambda de billes d'argiles qui passe de 0,09 à 0,12 avec du ciment classique sans sable selon données Laterlite; en supposant qu'en liège/chaux on passe ainsi de 0,040 liège vrac à 0,07 liège/chaux? Soit du coup double des 6cm de panneau)
    - Faut-il ou non mettre du sable au final? J'aurai tendance à ne pas en mettre, mais je ne sais pas si c'est une erreur (stabilité dalle?)
    - faut-il mettre une bande verticale de 4cm de liège en périphérie des murs autour de la dalle (si c'est le cas, à faire remonter aussi pour la mini-chappe sable/chaux j'imagine?)
    - Pour la dalle liège/chaux, faut-il préférer NHL3,5 ou NHL5?
    Et question subsidiaire, les panneaux de liège sont-ils en fin de compte si peu respirants que ça?
    Merci!!
     

Partager cette page