demande conseil chauffage plafond air/eau ...

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par narita, 22 Février 2009.

  1. narita

    narita Nouveau membre

    bonjour à tous,
    je découvre votre site et j'ai appris pas mal de chose
    je dèsire mettre un système de chauffage air/eau pour une maison ancienne de 100M2 avec pour plus tard un agrandissement jusqu'à 180 m2.

    j'ai une hauteur sous plafond de 3m, le sol est déjà carrelé, c est pour cela que je dèsire mettre le chauffage sous plafond,
    je ne connais pas grand chose,
    est ce facile ou difficile à mettre en oeuvre ?
    est il aussi éfficace qu'un plancher chauffant classique ?
    quel marque pourriez vous me conseiller ?
    meilleurs qualités etc...
    j'habite à Marseille, donc une pompe à chaleur réversible..

    quel budget , en gros , pourrais je compter ?
    je débute à peine mes recherches..

    je vous remercie pour tout votre aide
    a +
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Comme la chaleur monte, il est probable qu'un chauffage au plafond perde nettement en efficacité par rapport à un plancher chauffant.

    Une solution intéressante en rénovation, ce sont les murs chauffants (en particulier les murs de refend).

    Cherchez "murs chauffants" dans votre moteur de recherche favori, vous allez trouver des choses intéressantes, mais je crains que vous n'alliez devoir le faire par vous-même.
     
  3. narita

    narita Nouveau membre

    ok merci du conseil
    a +
     
  4. filou59

    filou59 Membre actif

    En chauffage plafond a ma connaissance c'est du chauffage elec par rayonnement.

    Ca ca fonctionne, mais par contre vive les conso edf...
     
  5. narita

    narita Nouveau membre

    merci
    je pensais plus avec une pompe a chaleur a air en exterieur..
    a +
     
  6. JC47

    JC47 Membre

    Boujour narita

    C’est vrai que les plafonds rayonnants sont surtout électriques par effet joule.

    Les plafonds rayonnants réversibles à eau chaude ne sont pas impossible à réaliser, mais il s’agit d’une technique très peu utilisée du moins en maison individuelle.

    Voici un exemple que je ne connais pas particulièrement : plafonds réversibles Karo : Avis technique n° 14/06 - 1045
    http://tdb-atec.cstb.fr/fichiers/pdf/GS14-O/AO061045.PDF

    Karo system sur plaques de plâtre identiques à celles destinées aux plafonds chauffants électriques :
    http://www.karosystemes.com/plafonds-rayonnants/docproduct_pdffiles/FP03_plaque_de_platre.pdf
    http://www.karosystemes.com/plafonds-rayonnants/docproduct_pdffiles/Montage_plaque_de_platre.pdf

    A mon avis cela doit coûter cher et surtout vous êtes liés à un système peu courant pour un équipement qui nécessite une maintenance particulière.

    Personnellement, soit je ferais l’impasse sur les carrelages existants et réaliserais un plancher chauffant classique sur isolant, soit, plus économique, je ferais l’impasse sur la réversibilité et poserais des radiateurs basse température dans chaque pièce.

    Bref, je resterais sur une solution traditionnelle bien connue de la profession.

    Pensez à isoler l’ensemble du bâti. C’est même la priorité.
    Même divisées par 2 avec une pompe à chaleur, les factures d’électricité dans un existant peuvent être très importantes.
     
  7. narita

    narita Nouveau membre

    merci , déductions très interressante...

    a +
     
  8. kayna

    kayna Nouveau membre

    Bonjour à tous

    Si tu veux des infos assez précises sur les différents moyens de chauffage et l'isolation, je vais souvent sur un site que je trouve pas mal, et qui m'a parfois aidé à réaliser mes petites bricoles.
    Voilà
    http://chauffage.comprendrechoisir.com/
    En tout cas, je te souhaite beaucoup de courage !
     
  9. maici46

    maici46 Membre actif

    bonjour : Avec une telle hauteur de plafond, mettre un chauffage au plafond, alors qu'on sait que la chaleur monte, n'est certainement pas la meilleure idée. D'autant plus, qu'il y a toujours de la chaleur qui a tendance à s'échapper par le haut, et on n'a vraiment pas besoin de cela.

    Par contre, si on ne veut pas trop consommer, réduire un volume complètement inutile où va se loger toute la chaleur et le ramener à 2,40 ou 2,50 grand maximum. Ce qui permet de glisser un isolant au dessus notamment.

    Et vu la région, sans hésiter, je pencherais vers la PAC AIR/AIR, avec une bonne isolation bien sûr. attention malgré tout, si le sol n'a pas été isolé, et qu'il soit carrelé : cela donne une paroi froide inconfortable de toutes façons.
    Eventuellement, mettre un parquet flottant avec un isolant dessous dans le coin salon. Le parquet flottant n'est pas un matériaux froid, et on trouve des isolants en 3 et 6 mm, car le souci est de passer s'il y a des portes fenêtres ouvrantes. Pour les portes intérieures, il est assez facile de les raccourcir.
     
  10. citémaison

    citémaison Administrateur

    Tout à fait d'accord avec la hauteur sous plafond qui fait monter très vite le besoin en chauffage.

    Par contre,si vous voulez diminuer les pertes thermiques par le plancher bas, je vous déconseille le parquet flottant avec un isolant dessous qui va faire beaucoup diminuer l'inertie de la maison donc son confort l'été.

    Conseil :
    1) soit vous pouvez relever de 10 à 15 cm le niveau du sol, et mettre une chape flottante sur isolant (la chape permet de retrouver l'inertie)

    2) ou bien, solution peu connue, vous entourez la maison par un trottoir isolant.
     
  11. maici46

    maici46 Membre actif

    Bonjour : Vouloir faire de l'inertie par le sol avec un système PAC AIR/AIR, me paraît particulièrement difficile. Mieux vaut s'isoler, même faiblement.
    L'inertie avec un bon poêle à bois, encore, je comprend, mais avec de l'air d'une PAC.

    Les gens qui ont des convecteurs et du carrelage sans chappe isolée ont beaucoup de mal à chauffer;

    Et tout le monde se plaint des sols froids.

    J'ai isolé une ancienne maison, où je n'ai pas vraiment cherché l'inertie et où d'ailleurs ce n'était guère possible : au sol planchers sur poutres, et murs isolés par l'intérieur (obligatoire de toutes façons pour ne pas empiéter dans le rue, et aussi vu la différence de coût).

    Et bien, cela chauffe immédiatement, et ça garde pas mal la chaleur.
    L'inertie suppose un chauffage en continu, sinon ça retombe, et lorsqu'on est absent toute la journée, on peut bien réduire le chauffage et même l'arrêter en demi saison, car le soir ça remonte très vite en température, et sans forcer.
    L'inertie consiste à chauffer une certaine masse, mais qui perd la chaleur progressivement , donc il faut la maintenir en température et ça prend des calories donc de l'énergie. Autrement dit, il faut chauffer en permanence sans trop faire varier le thermostat et sous nos latitudes, à moins d'être dans une région très froide, je n'en suis pas trop partisan, et encore plus par le sol, surtout si ce sol n'est pas du tout isolé.

    Ma fille dans la région toulousaine a acheté une maison avec un rez-de-chaussée carrelé et non isolé. Elle a mis du parquet flottant avec isolant 3mm (pour les portes fenêtres) partout sauf cuisine pour que ses jeunes enfants ne soient pas sur un sol trop froid, et ceci malgré qu'elle ait un poêle en plus du chauffage central. Elle utilise le poêle à 80%. Le confort est bien amélioré, même si l'isolation est faible.
    Il ne faut pas oublier qu'en cas de sol chauffant, le parquet flottant n'est pas très conseillé, justement parce qu'il est isolant. Il freine la diffusion de chaleur ainsi que du froid.
    Il est extrêmement difficile pour ne pas dire impossible de chauffer un sol froid, et c'est très inconfortable.

    Mais ce n'est que mon avis.
     

Partager cette page