freine vapeur

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par Duti59, 5 Octobre 2010.

  1. Duti59

    Duti59 Membre

    Dans le match comparatif parpaing / monomur / béton cellulaire , pourquoi dans la solution 1 ( parpaing + isolation intérieure avec contre-cloison en plâtrerie traditionnelle ) préconisez vous un freine vapeur , plutôt qu'un pare vapeur ? . Plus généralement comment détermine t'on freine vapeur idéal pour chaque isolant ?
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

  3. Duti59

    Duti59 Membre

    Merci de votre réponse , mais elle ne me satisfait pas et je présume que je me suis mal exprimé dans ma question ; aussi permettez moi de la reformuler :
    Ou se trouve le freine vapeur que vous préconisez dans la solution que vous recommandez ( parpaing + isolation intérieure avec contre-cloison en plâtrerie traditionnelle ) ? Est ce bien entre la contre cloison et l'isolant ? si oui , pourquoi faut il ( et comment caracterise t'on ) ce freine vapeur ?
    En effet je pensais , naivement , qu'il n'y avait que 2 cas possibles : ou bien l'isolant craint la vapeur et par sa resistance à la diffusion de vapeur risque d'entrainer des phénomenes de condensation à son niveau , alors dans ce cas il faut le protéger à l'aide d'un pare vapeur ; ou bien il ne craint pas la vapeur , alors dans ce cas on ne met rien , surtout si en outre l'isolant a une faible resistance à la diffusion de vapeur .
    Il apparait donc qu'il y a un 3ème cas , celui du freine vapeur , que j'aimerais comprendre .
    Merci de m'éclairer davantage sur ce point .
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

Partager cette page