isolation de combles

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par Invité, 21 Novembre 2001.

  1. Invité

    Invité Invité

    je veux isoler des combles:si je mets de la laine de roche entre les chevrons d'épaisseur 60mm avec 40 mm d'air mais sans papier charbon sous les tuiles,est ce que la condensation va pourrir le bois?(j'habite dans le jura)
     
  2. Invité

    Invité Invité

    le plus important: il faut que l'espace entre l'isolant et les tuiles soit convenablement aéré. Prévoir une aération le plus proche de l'égout de toit et une autre proche du faitage, le tout à interval régulier, pour un balayage correcte de bas en haut.
     
  3. Lucache

    Lucache Nouveau membre

    J'ai pose entre chevrons irrégulier, en rénovation dans une ancienne bâtisse, de la laine de roche nu de 100, et de la revêtue de 100 en contre-croisée retenue par les rails et scotcher a l' intervalle de ceux-ci,J'ai été oblige de presser la première couche un peu entre les solives , dois- je les décoincées pour vraiment quelle ne touche pas a l'ardoise ou le temps la fera s'affaisser un peu?
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

    L'idéal en fait serait de mettre un film pare pluie (repirant)
     
  5. PrBifidus

    PrBifidus Membre

    Le pare-pluie ne sera efficace que s'il est posé en continu, donc sur les chevrons.
    A mon avis, s'il est posé entre les chevrons il ne servira pas à grand chose (sauf à augmenter le coût des travaux ;-).

    On doit donc supposer que la couverture est étanche à l'eau (si ce n'est pas le cas, il faut traiter le problème avant d'isoler).

    La lame d'air ventilée entre la couverture et l'isolant particpe beaucoup au confort d'isolation en été. Quel que soit l'isolant utilisé ou le principe retenu pour l'équilibre hygrothermique de ta maison (boîte étanche + ventilation, ou parois respirantes). Elle limite beaucoup la montée en température de la couverture et donc améliore la température intérieure (surtout si tu isoles avec de la laine de roche à faible densité, qui n'apporte qu'un très médiocre déphasage).
    Pour l'été, il vaut mieux que rien ne vienne perturber la circulation verticale (de bas en haut) de l'air sous la couverture. Il vaut donc mieux éviter que l'isolant ne touche l'ardoise.

    En hiver, c'est un peu différent.
    Si ton isolation est étanche (ou quasiment) à la vapeur d'eau (frein vapeur à l'intérieur), il ne faut pas que l'humidité qui passe malgré tout reste dans l'isolant (surtout si c'est de la laine de roche, qui perd son pouvoir isolant en présence d'humidité). Il faut donc lui faciliter le passage vers l'extérieur, d'où l'intérêt de la lame d'air.
    Mais, pour l'hiver, si ça ne touche que par endroits ça ne me semble pas très grave. L'humidité pour s'évacuer qq cm à côté.
     

Partager cette page