isolation par l'exterieur : laine de chanvre

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par ddezulier, 15 Juin 2008.

  1. ddezulier

    ddezulier Nouveau membre

    Bonjour,

    j'habite un pavillon phénix, ossature métallique, plaques de béton (6.5 cm), vide d'air colmaté à la vermiculite (7 à 8 cm), plaque de platre alvéolaire (8cm).
    J'aimerais savoir s'il est intéressant d'isoler par l'extérieur à l'aide d'une ossature bois, de panneaux de laine de chanvre, et d'un bardage bois en couche extérieure.
    Ji'magine laisser une lame d'air de 5 mm entre le bois et le chanvre et 1 autre également entre le chanvre et le béton.

    Merci pour vos avis

    Daniel
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Bien sûr, cela est une bonne solution. Le fait d'utiliser un bardage bois est moins cher que de crépir un isolant extérieur fibreux (car cela nécessite des couches espacées dans le temps d'une semaine à chaque fois ce qui monopolise des échafaudages ...)


    Dans l'isolation par l'extérieur, voici quelques conseils :

    - prenez un isolant en plaques rigides et respirant
    - ne le fixez pas par des attaches métalliques (certains fabricants proposent des fixations plastiques)
    - n'oubliez pas d'isoler les tableaux des fenêtres, même si l'isolant doit être moins épais, voire conventionnel (type polystyrène extrudé prêt à enduire) car la pose du bardage pourrait diminuer la taille des ouvertures et donc les apports solaires
    - n'oubliez pas d'isoler les abouts de dalle du rez-de-chaussée.
    - n'oubliez pas le pare-pluie sur le côté extérieur de l'isolant (soit un film, soit un pare-pluie rigine en laine de bois + latex)

    PS : il vaut mieux avoir une lame d'air plus importante entre le bardage et le pare-pluie . Par contre, ne pas mettre de lame d'air entre l'isolant et le béton.
     
  3. ddezulier

    ddezulier Nouveau membre

    Bonjour

    Tout d'abord, merci pour cette réponse très complète.

    Pour l'ossature je compte utiliser du tasseau de bois, avec une imprégnation de protection si possible "ecologique", ou prendre du chataigner ou du mélèze (difficile à trouver en région parisienne)
    Pour le film d'étanchéite à 1 cm du bois, je me pose la question d'un film aluminisé pour réfléchir le rayonnement. Est ce une fausse bonne idée ?

    Mes appuis de fentres sont hélas déjà métalliques, pavillon Phenix : "ce n'est pas le Phenix des ossatures bois" :-( pour paraphraser un célèbre Jean.
    J'envisage, par collage de les doubler et étendre par du PVC, ou un une résine epoxy. (pas très écolo ...), ou plexiglas teinté,
    Bardage mélèze ou pin, enduction huile de lin ...

    Bon tout ça en forme de projet car étant à moins de 500 m d'un ouvrage classé ... il faudra l'accord des architectectes bâtiment de France.

    Encore merci pour l'excellence du site et des forums.

    Daniel DEZULIER
     

Partager cette page