isolation par l'exterieur ou par l'interieur

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par olive 09, 30 Décembre 2009.

  1. olive 09

    olive 09 Membre connu

    Bonjour,

    Je suis entrain de construire ma maison (début des fondations). Je construis en Optibric PV4G (R=1.32)+laine de verre GR32 en 120mm sur système optima (R=3.75)+BA18.Je me dis que l'isolation par l'exterieur serait encore plus performante mais j'ai deux questions:
    - Connaissez-vous une entreprise sur le Gers (construction sur Lectoure) qui réalise ce type d'isolation avec une qualité de mise en oeuvre importante?
    - J'ai réalisé mon permis de construire et j'ai mis des volets battants, cela pose un problème?

    Merci de dissiper mes doutes...
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Si vous en êtes déjà aux fondations, cela veut dire que votre budget est bouclé ... mais aussi la position des murs. Or si vous isolez par l'extérieur, cela va augmenter la surface habitable et la SHON donc à priori changer la donne pour votre permis de construire.

    Pour en revenir au budget, faites vos jeux : en isolation par l'extérieur comptez 100€HT/m² pour du polystyrène et 180€HT/m² pour de la fibre de bois.
    (le prix comprend la pose + l'enduit).

    Admettons que vous ayez 150 m² de surface de murs extérieurs, cela fait un surcoût entre 15000 et 25000 €.


    ... Faut-il encore répondre à la question des volets ?
     
  3. olive 09

    olive 09 Membre connu

    Merci pour votre réponse.
    c'est clair, précis et net donc je vais continuer avec mon isolation par l'intérieur et cela resoud mon problème de volet.
    Félicitations pour votre site qui est une mine d'informations.
     
  4. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour,
    je suis peut-être novice, mais je ne suis pas tout à fait d'accord...
    Il y a certes un surcoût en faisant une isolation par l'extérieur, mais on y gagne ensuite en confort dans la maison ( ainsi qu'en chauffage... et donc en coût par la suite) puisque l'isolation par l'extérieur réduit au maximum tout ce qui est ponts thermiques...ce qui n'est pas le cas de l'isolation intérieure...
    Pour ce qui est de la SHON... Forcément...

    Merci de me dire ce que vous en pensez...
     
  5. arno

    arno Arnaud Sellé

    Je pensais encore comme vous il y a 2 ou 3 ans, mais cela n'est pas si simple.

    L'isolation par l'extérieur diminue les ponts thermiques du plancher intermédiaire, mais souvent augmente celui des liaisons des menuiseries.

    Pour une maison avec un seul niveau (RDC sur terre plein) et donc sans plancher intermédiaire, l'isolation par l'extérieur au contraire est moins favorable ... à moins de mettre les fenêtres du côté extérieur du mur. C'est très bien pour les pays anglo saxons qui n'ont pas de volets.

    Pour la SHON, cela ne change rien lorsque l'on prévoir dès de départ (et non quand les murs sont déjà montés) de faire l'isolation par l'extérieur.

    Par contre, en isolation par l'intérieur (comme je dis souvent dans les réponses de ce forum), il faut éviter les complexes plaque de plâtre + isolant qui apportent trop peu d'inertie et don la pose de ce "2 en 1" est souvent réalisé au bénéfice du décor et au détriment de l'isolant.
     
  6. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour,

    Merci de la réponse.
    Du coup, qu'est-ce que vous me suggérez, car je vais construire ma maison en briques, alors, quoi mettre sur la brique à l'intérieur à part du plâtre? (ma maison sera en brique, isolation extérieure en laine de bois et bardage bois...et je comptais mettre des plaque de plâtre pour la "finition"...)
    Merci, de vos réponses, ce forum est super!

    Je le consultais bien avant même de m'y inscrire, c'est super!
     
  7. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Re-bonjour...

    Peut-être un bardage bois?
     
  8. olive 09

    olive 09 Membre connu

    Bonjour,

    Une dernière question. Je construis ma maison (128 m2) en Optibric PV4G (R=1.32)+laine de verre GR32 en 120mm sur système optima (R=3.75)+BA18, ouate de cellulose (35 cm) dans des combles perdus et vide sanitaire isolé avec des entrevous Up=0.23 et rupteur de pont thermique en nez de dalle. Les appuis de fenetre sont des monolithes de Térréal. Je vais réaliser une bonne étanchéité à l'air. Localisation de ma maison est en pleine campagne au fin fond du Gers (Lectoure). Voilà mes deux questions:
    - Dois-je mettre une VMC hygro B ou une double flux? J'ai lu beaucoup de documents et je n'arrive pas me décider.
    - Un puit canadien est-il "nécessaire" pour éviter les surchauffes nocturnes?

    Mode de chauffage: Poële à bois Jotul F 250 et Un radiateur electrique dans la salle de bain. Le poële est adossé à un mur de refend central de 10 m2 en bloc plein allégé platré. Ma dalle est en béton de 7 cm avec un parquet flottant.

    Merci pour votre réponse.

    PS: j'attends de voir le système intuitys pour remplacer le BA18.
     
  9. cheulin

    cheulin Membre

    Bonjour !

    Je suis également en train de choisir les matériaux de ma maison, les plans étant finalisés. Il reste quand même quelques questions : la base constructive est labelisée BBC avec de la brique BGV 20cm + 12 cm Gr32 + Placo / 45 cm de ldv dans les combles. Localisation : deux sèvres.

    Les calculs de déphasage et d'inertie ne me rassurent pas du tout pour un confort d'été. Pour un surcout pratiquement identique, je peux avoir de la brique platrière ou 18 cm de laine de bois. Le choix est cornélien : vaut-il mieux privilégier le déphasage (laine de bois) ou bien l'inertie (brique platrière) sachant que pour ce dernier choix, je m'inquiéte des performances acoustiques...

    Merci d'avance pour les tuyaux, et quoi qu'il en soit a arno toujours aussi actif sur ce forum.
     
  10. tee.try

    tee.try Membre

    Bonjour.
    Pour ameliorer l'inertie d'une isolation interieure on peut opter pour un puit canadien (inertie rapportée) et augmenter l'épaisseur de la dalle (chape).Par contre dans ce cas mieux vaut éviter le parquet qui coupe la capacité de la dalle à échanger les calories.

    Olive09:pour la VMC j'ai choisit une double flux.
    Ma construction est assez proche de la tienne sauf que j'ai prefere un poele a granules (question pratique et reglage plus fin de la temperature).
    Pour moi la DF apporte un confort indeniable lorsqu'on se chauffe avec un poele a granules:il permet une bonne diffusion de la chaleur ( chauffage par convection) . Et si en plus tu le couple a un puit canadien...
    Dans le cas d'un poele a bois ,qui chauffe beaucoup plus par rayonnement et qui demande beaucoup plus d'inertie pour amortir les variations de temperature ,la DF est "peut etre" moins efficace.
    Question economie par contre je pense que ces 2 systemes (DF et PC) sont inamortissables.A toi de voir ce que tu privilegies.
     
  11. arno

    arno Arnaud Sellé

    Pour répondre à la question de kalamitybeth, l'enduit plâtre a une meilleure effusivité que la plaque de plâtre, donc est préférable pour enduire directement une brique (et plus simple pour gérér les gaines et boitiers électriques).

    Pour répondre à la question de cheulin, en parois verticales (moins soumises aux fortes températures de surface comme sous les tuiles par exemple), j'aurais tendance à privilégier l'inertie au déphasage... et à prix équivalent à opter pour une contre-cloison en brique platrière.
     
  12. arno

    arno Arnaud Sellé

    et pour Olive 09 ....

    Le problème de la VMC double flux est son prix et son entretien ... et le fait que dans votre zone thermique, la consommation du deuxième moteur est plus pénalisante pour le moteur réglementaire (BBBC) que le gain d'énergie thermique.

    Le problème de la VMC simple flux est la baisse de confort du fait des entrées d'air directes sur les fenêtres et particulièrement celles qui sont soumises au vent dominant.

    Une alternative serait de mettre une VMC simple flux mais de remplacer les entrées d'air sur les fenêtres par un réseau d'entrées d'air branché sur un puits canadien.

    A mon sens, très bon compromis entre confort, conso électrique, performance et facilité d'emploi.

    C'est probablement l'option que je choisirais si je devais refaire construire (sachant que je suis dans la même zone thermique que vous).

    Et l'été, il suffit de mettre la VMC simple flux en grande vitesse pendant la journée.

    Par contre vous avez quand même le surcoût du puits canadien (à peu près 5000€) et celui du second réseau aérolique.
     
  13. olive 09

    olive 09 Membre connu

    Merci à tous pour vos réponses.

    Pour tee.try, peux tu préciser ton mode constructif et si le poele à granulés est ton seul moyen de chauffage. Quel modèle de VMCDF as tu installé? et dernière question (désolé), peux tu me dire si tu subis des surchauffes l'été ou est ce que ta maison est plutôt confortable?

    Pour Arno, faut-il mettre un ventilateur pour le puit canadien ou est ce que la dépression crée par la vmc hygro B suffira à faire entrée l'air via le puit canadien? de plus, est ce que un mur de refend central de 10 m2 en bloc plein allégé platre peut m'apporter assez d'inertie pour la maison (130 m2)?

    Merci.
     
  14. cheulin

    cheulin Membre

    Tiens donc, ton intervention tee.try m'intéresse énormément. Tu habites depuis longtemps dans cette maison ? Je recherche des avis objectifs sur cette configuration.

    En fait, dans mon cas je pars (peut-être à conjuger au passé) sur une PAC avec plancher chauffant, car ma maison est tout en longueur : plain-pied avec partie nuit isolée "au fond", soit 16mx9m, pour environ 115m² habitables. Ayant expérimenté le plancher chauffant, j'en suis tombé amoureux.

    En revanche, mes besoins de chauffage sont très limités sur une maison BBC, orientée de plus plein sud et abritée du nord par des arbres, protégée à l'ouest du vent dominant par un préau maconné... soit 0.27 Kwh/m² si j'en crois le constructeur et "comme un thermicien" en valeur PassivHaus.

    Je peux économiser 7.500 € en passant sur un poele à pellets et une VMC DF Aldes (en remplacement hygro microwatt). Ne connaissant pas ce mode de chauffage, j'ai des doutes sur son efficacité sur la partie nuit. Faut-il un répartiteur de chaleur en plus de la VMC ?
     
  15. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour!

    Tout d'abord merci Arno pour les réponses rapides, je vais suivre votre conseil pour l'enduit plâtre.
    J'aurais une question ( enfin..tout plein de questions...) également à propos de mon futur chauffage...

    Je récapitule:

    -je fais construire dans la Vienne une maison labellisée BBC de 112 m², avec bardage bois, isolation extérieure en laine de bois, brique et enduit plâtre, isolation des combles avec ouate de cellulose.

    - la baie vitrée de la salle à manger est exposée plein sud ( ou sud- ouest? quel est le mieux?c'est ce que m'a proposé mon constructeur, en m'affirmant que c'était la meilleure exposition pour bénéficier de plus de soleil, car on est dans l'hémisphère Nord...)elle a au centre le salon/salle à manger, à l'est toutes les chambres et la salle de bain qui ont les portes qui donnent directement sur le salon/ salle à manger, et à l'ouest la cuisine et le cellier. Le mur nord de la maison n'a qu'une "ouverture": la porte d'entrée, et le bureau fait "tampon" au salon et les toilettes ainsi que notre dressing fait "tampon" à notre chambre. ( voir plan en pièces jointes).

    J'ai essayé de dessiner les plans au mieux pour (essayer) de garantir une isolation la mieux possible... et avoir une maison "compacte"...tout d'abord: qu'est-ce que vous en pensez?

    Ensuite:
    - je souhaite me chauffer au bois ( bûches) exclusivement, et voilà une de mes questions qui me hantent en ce moment (j'en dors mal la nuit...):

    - est-ce qu'un simple poêle à bois ( type 309 XP Martigny de chez ARCO) sera suffisant pour chauffer toute la maison? Malgré les parois intérieures, et en plus les dressings? Il est écrit que le poêle fait 11,5 kW, et qu'il peut chauffer 180 à 330 m3... ( si je ne me suis pas trompée, notre maison fera 300 m3... corrigez-moi si je me trompe.)

    -nous étions intéressés mon mari et moi par un Tulikivi, mais bon, même si on fait l'effort pour le prix... je suis allée voir sur leur site, et le plus gros poêle de masse "exposé" (3400 kg je crois...) chauffe difficilement jusqu'à 100 m²... J'avais un peu de mal à y croire... mais s'ils le disent... donc ce ne serait ( pour le prix...) qu'un chauffage "d'appoint"...!!!

    (Non, non, je ne confonds pas les mètres carrés et les mètres cubes...)

    Donc, pour chauffer nos 112 m², ça va être un peu juste... Que me conseillez-vous? Quelqu'un à de l'expérience et a déjà vécu ça?

    - Ma maison étant bien isolée, un simple poêle suffira?

    - et si je mets une VMC double-flux, est-ce que cela aidera à faire circuler la chaleur dans les chambres?

    - est-il nécessaire de faire un puits canadien dans mon cas?

    - j'ai peur également de la nuisance sonore de la VMC double flux.. pour les chambres...quelqu'un a-t-il un retour d'expérience à me donner? MERCI!!!!

    Je suis obsédée par ces questions, et cela me bloque complètement pour finaliser mes choix et (enfin!) démarrer sérieusement le projet...

    Merci d'avance pour votre aide!!!
     

    Fichiers attachés:

  16. cheulin

    cheulin Membre

    Bienvenue au club... :) Je me pose aussi des centaines de questions, ma femme n'en dors plus... courage, on va y arriver !
     
  17. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour à tous,

    J'étais en déplacement professionnel ces derniers jours et répond tardivement ...

    olive 09
    Non, l'idée est que l'air d'insufflation passe par puis canadien au lieu des entrées de fenêtre. Dans les 2 cas, c'est bien le moteur de la VMC qui crée la circulation d'air. Le 2ème moteur est inutile.
    Penser à mettre un by-pass en mi-saison pour ne pas utiliser (et "épuiser" le puits canadien)
    Joker : pour répondre à cette question, il faut passer en simulation thermique dynamique (type Pléiades Comfie ou équivalent).

    kalamitybeth
    C'est votre constructeur qui est dans l'hémisphère ouest !!
    Non, si vous avez de la latitude (sans jeu de mot:), bien évidemment s'est le sud pile poil qui est le mieux.

    Au sud-ouest => surchauffes à la fin de l'été quand le soleil commence à baisser (entre le 15 aout et le 15 septembre.)

    Déjà, pour le label BBC, un poêle ne peut conventionnellement desservir que 110m² au maximum.
    Vous n'aurez pas chaud dans vos salles de bain (qui doivent avoir un chauffage de toute manière pour le label BBC)
    Pour ce qui est de la puissance nécessaire : faites la simulation de votre bâti avec Comme Un Thermicien et remplissez les onglets sauf chauffage et eau chaude.
    Lisez la puissance de chauffage indiquée dans la colonne centrale "besoins de chauffage (F) en W/m² et multipliez par la surface desservie par le poêle. Vous aurez sa puissance.
     
  18. olive 09

    olive 09 Membre connu

    Merci pour votre réponse.
    Je pense réaliser le puit canadien donc le cout sera moindre.
    Existe-il des by-pass pour le puit canadien mécanisé-manuel et non automatique?
     
  19. arno

    arno Arnaud Sellé

    Si vous achetez un kit complet (Hélios, Aldès, Atlantic, etc), vous aurez des by pass en option dans leur catalogue.

    Sinon, il vous faudra bricoler une solution maison (à base de trappes d'obturation, etc)
     
  20. olive 09

    olive 09 Membre connu

    Merci pour votre aide. Une petite dernière question:
    Si je ne fais pas le puits canadien, est-ce que dans ma zone géographique (20km au sud d'Agen) une vmc hygro B sera plus rentable qu'une vmc double flux?
    Merci
     

Partager cette page