Isolation sol avec verre cellulaire

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par fabnadamb, 13 Mars 2009.

  1. fabnadamb

    fabnadamb Membre connu

    Voici une maniere d'isoler le sol qui parait assez facile a mettre en oeuvre pour une maison terre plein.

    http://www.misapor.com/files/Downloads/MzAz/gamme_de_produits.pdf
    http://www.misapor.com/files/Downloads/Mjg0/Preisliste_2009.pdf
    http://www.technopor.com/downloads/down_AllgInfos/Anwendungs_Uebersicht.pdf

    Quelqu'un a t'il une experience/opinion sur ce type de materiau: cout par rapport a une isolant tradi avec nise en oeuvre tradi, reelle facilite de mise en oeuvre, Disponibilite en France ou fabricant francais, ....ect.

    Merci,
     
  2. farmer

    farmer Membre connu

    Très utilisé en allemagne:Les allemands sur cet isolant créent une cuvette isolante et remplissent de béton auto plaçant souvent avec des fibres métal donc sans armatures .L'isolation est en dessous donc on garde l'inertie dde la dalle;Très intéressant pour les maisons bois qui n'en ont pas du tout et qui sont confortables l'hiver mais tout à fait le contraire en été.
     
  3. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Vous avez une liste de prix ici :
    http://www.misapor.ch/files/Downloads/Anwendungen/FRA/MTIz/liste_des_prix.pdf

    Donc, en gros : 100€/m3 hors transport (de Suisse car pas distribué en France).

    C'est souvent utilisé en Allemagne pour les maisons passives.

    A mon sens, cela ne sert strictement à rien d'isoler la partie centrale d'un terre-plein mais si l'on utilise un hérisson de cailloux sur la pertie centrale et du misapor sur le périmètre, la différence de tassement pourrait entraîner des fissures ...

    Personnellement, je préconiserais un hérisson de cailloux et des fondations classiques et ferai un périmètre de Misapor autour de la maison en guide de trottoir isolant.
     
  4. farmer

    farmer Membre connu

    Je ne comprends plus: à mon sens il faut isoler la partie centrale. Certes le flux thermique est moins important qu'en bordure mais le sol au milieu comme au bord est froid par rapport aux 20°intérieurs et se comporte en un bon absorbeur de calories.
     
  5. fabnadamb

    fabnadamb Membre connu

    Je rejoins Farmer sur l'isolation du centre de la dalle. Y a t'il des chiffres qui evaluent la perte du centre de dalle (pour maison terre plein) et qui justifie qu'elle est negligeage?
    Peut-etre parle t'on d'isolation moyenne, mais je pense que quand l'on isole fortement une maison, alors, le contact au sol n'est plus negligeable...
    Bref, j'aimerais bien avoir une explication pour mieux comprendre.

    Par ailleurs, il y a aussi un fornisseur de ce type de materiaux en Allemagne (Technopor) a l'ouest de Francfort, donc a 200km de la frontiere Lorraine. Mais je ne connais pas leur tarifs.
     
  6. arno

    arno Arnaud Sellé

    Si vous analysez la norme de déperditions par le sol (EN ISO 13370), et la feuille "sol" du logiciel PHPP, vous verrez que les déperditions par la surface du plancher bas sont diminuées par un facteur d'autant plus important que l'isolation de la dalle est faible.

    D'ailleurs, le mode de calcul 3CL du diagnostic de performance énergétique qui est certes rustique mais pas si bête que cela néglige les pertes surfaciques du plancher bas sur terre plein pour ne prendre en compte que le pont thermique périphérique.
     
  7. fabnadamb

    fabnadamb Membre connu

    Je comprends bien que si l'on "stoppe" le flux de chaleur vers le sol, il aura tendance a s'evacuer plus intensement vers les ponts thermiques peripheriques.
    Mais dans l'hypotheses ou le ponts thermiques est tres faible, as t'on vraiment ce cas de figure?
    Autrement dit, si l'on a un pont thermique "classique", je comprends ce raisonnement mais si l'on soigne ce pont thermique n'a t'on pas interet a isoler la sous face de dalle pour maison terre plein?
    Enfin pourquoi, beaucoup d'exemple de maisons passive (qui utilisent le logiciel PHPP) isolent t'ils fortement la sous face de dalle?
    Faut-il considerer plusieur cas de figure en fonction de la valeur du pont thermique peripherique?
     
  8. arno

    arno Arnaud Sellé

    Oui, mais justement, en utilisant le logiciel PHPP, on voit que moins on isole la surface du plancher bas, plus le coefficient de réduction des déperditions par le plancher bas augmentent.

    Patience, dans quelques temps, sur ce site un logiciel de thermique en ligne reprenant la norme de déperditions par le sol (EN ISO 13370)...
     
  9. farmer

    farmer Membre connu

    c'est logique mais je ne pensais pas que ce soit dans ce rapport. Mais qu'advient-il de cette théorie quand on supprime les ponts thermiques périphériques!
     
  10. arno

    arno Arnaud Sellé

    voici un test avec le logiciel PHPP à partir d'un projet sur Toulouse :

    dalle 173m², U 0,27 sur terre plein, périmètre 67m.

    Essai 1 : psi = 0.3
    coeff correctif sol 0.41
    pertes thermiques surfacique dalle/sol = 1081 kWh/an
    pertes thermiques au périmètre dalle/sol = 462 kWh/an


    Essai 2 : psi = 0
    coeff correctif sol 0.45
    déper surf dalle/sol = 1181 kWh/an
    déper péri dalle/sol = 0 kWh/an

    Donc avec cette théorie de la norme EN ISO 13370, améliorer l'isolation périmétrique fait légèrement augmenter les pertes surfaciques, mais dans une moindre mesure que le gain obtenu à la périmétrie !
     
  11. Bonjour

    Je suis agent commercial représentant MISAPOR sur la région RHONE ALPE Vous voulez des renseignements sur le produit un devis n’hésiter pas à me contacter. RAGU Jerome 0673919445 pcjerome@hotmail.fr
     
  12. farmer

    farmer Membre connu

    OK beaucoup de pèrimètre forme de la maison .Obtient - on le même résultat si maison se rapprochant du carré? Ceci étant dit si on suit à la lettre cette étude :eek:n isole les fondations et on isole pas du tout la dalle. C'est ce que conseille Isolasup qui fabrique des isolants
     
  13. arno

    arno Arnaud Sellé

    Et ils ont sans doute raison à condition de faire très une bonne isolation périmétrique ... mais comme nombre de logiciels appliquent un simple coefficient de réduction par rapport aux déperditions de parois donnant sur l'extérieur, vous aurez du mal à faire passer cela dans un projet labelisé BBC par exemple.
     
  14. farmer

    farmer Membre connu

    Je éponds à retardement. c'est exact les organismes certificateurs sont très bizarrrrres: certaines maisons ont l'agrément alors qu'elles sont tout juste dans la RT 2005. Parfois des fenêtres passoires sont acceptées pourvu qu'elles aient un agrément qui n'a rien aà voire avec la qualité thermique. Même chose pour la ventilation couplée avec une pac...beaucoup de copineries à mon sens qui frènent les développements intéressants,Sont très adeptes de la production d'eau chaude solaire qui vous fait gagner beaucoup de points pour la BBC mais qui vous coute plus que celà ne rapporte...... A suivre. Le programme CSTB devrait évoluer
     
  15. magmah

    magmah Nouveau membre

    Bonjour,
    Nous avons un projet de chalet en poteaux-poutres et nous sommes nous aussi interessés à Misapor pour l'isolation et nous demandons si c'est la meilleure solution. Déja, techniquement nous ne sommes pas surs que c'est faisable. En effet, nous avons un terrain en pente (env. 20%), nous souhaitons faire un cave, mais au prix du terassement et vu les volumes à déplacer, nous avons décidé de ne faire que la moitié de la surface en sous sol (dans le sens de la pente pour pouvoir placé le ballon d'eau chaude au sous sol directement sous la buanderie et à la verticale des salles de bain, ça a un coté pratique...). Mais du coup, le radier du rez repose en partie sur les murs du sous sol, et en partie sur le sol, sachant qu'avec la pente, la partie avant est au dessus du niveau naturel.
    Bref, est ce qu'on peut aplanir (donc remblayer en partie) et mettre du misapor puis le radier directement dessus. Ma crainte c'est que le le remblai se tasse et que le radier se retrouve d'un coté soutenu par les murs du sous sol qui n'auront pas bougé et de l'autre coté par rien avec le tassement du sol. Q'en pensez vous ?
    Magali
     
  16. farmer

    farmer Membre connu

    c'est une question qu'il faut poser à Arno mais avec des explications plus claires
     
  17. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Il est effectivement très déconseillé de mélanger sous-sol et radier. Dans ce cas, vous pouvez faire un vide sanitaire sur la partie non en sous-sol.
     

Partager cette page