joint fenêtre : mousse polyuréthane ou terre/paille/chaux

Discussion dans 'Second oeuvre' créé par epizebo, 5 Janvier 2008.

  1. epizebo

    epizebo Thierry Baruch

    Encore bravo pour le super pas "Réaliser l’étanchéité à l’air d’une fenêtre en rénovation avec appui de fenêtre en ardoises"Actuellement, nous allons bientôt (une affaire de quelques semaines) poser les fenêtres (bois en chêne que nous pensons protéger avec un mélande d’huile de lin cuite 2/3 et d’essence de thérebentine 1/3). J’aimerais bien pouvoir éviter la mousse au polyuréthane pour l’encadrement des fenêtres. Serait-il possible d’avoir des précisons et des informations complètes à ce sujet (il faut que j’arrive à convaincre mon poseur et que j’en sois complètement persuadé... ce poste correspond environ à 1/7 du budget de la rénovation... 22 fenêtres dont 3 portes-fenêtre. A part, l’aspect technique de la mise en oeuvre, je me pose également la question de la température. En effet, nous devrions pouvoir les poser d’ici quelques semaines et je crains que la température descende en dessous de 5°C. Que pensez-vous de mes intérrogations ? Merci d’avance pour vos réponses.
    Thierry Baruch
    // finPage();
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    merci pour les compliments !! :)

    bonne idée que d'éviter la mousse de polyuréthane !

    Pour convaincre le poseur, il suffit de lui expliquer que l'enduit proposé en chaux terre et paillettes de lin prend vite, qu'il occupe du volume et qu'il adhère parfaitement aux appuis en terre ou pierre de la fenêtre. Il est aussi possible de le faire avec de la paille bien-sûr, selon les proportions d'un corps d'enduit "torchis" comme proposé dans les fiches de ce site. Il est encore plus isolant que celui réalisé à la paillette de lin qui n'a pas les qualités isolantes de la paille.

    On peut aussi lui dire que ce type d'enduit est propre, contrairement à la mousse... je ne suis pas tout à fait sûre que tous les artisans soient sensibles à cet argument... mais le tien sûrement !! :)))

    Techniquement, aucune précaution particulière si les fenêtres sont vissées sur un cadre existant comme sur l'article. Si tu dois aussi fixer le cadre, il faut juste maintenir le tout par un système de serre-joints ou d'étayage, selon les cas, le temps de la prise, soit environ 24h, pour une prise très ferme et appliquer le mortier aussi côté façade en le reliant à l'interne.

    Pour la température, il en est pour ce type d'enduit comme pour la chaux. Il faut éviter les périodes où il fait moins de 5°. Ou alors il faudrait penser à des systèmes d'isolation ponctuelle.... pourquoi pas ? Faut réfléchir !
     
  3. epizebo

    epizebo Thierry Baruch

    Pas de quoi, c'est sincère. Ce type de pas à pas de qualité est vraiment rare sur Internet.

    Ceci dit, l'isolation dans les coins pourrait peut-être attendre les beaux jours. Qu'en penses-tu ? A partir de quel mois exactement, peut-on travailler la chaux sans aucun risque ?
     
  4. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    re,

    ça dépend des régions, chez moi, dans le sud, dès le mois de mars selon les jours, chez toi, dans le 69, un peu plus tard, il me semble.... ;)
     

Partager cette page