Lait de chaux : couleur blanche

Discussion dans 'Petits travaux' créé par fred02840, 27 Juin 2009.

  1. fred02840

    fred02840 Nouveau membre

    Bonsoir,
    J'ai testé l'an dernier la formule des laits de chaux teintés (pigments du commerce) présentés sur ce site (http://www.citemaison.fr/peintures-naturelles-laits-de-chaux.html). J'ai été assez satisfait pour ce qui de la fabrication et de la mise en œuvre, après quelques tâtonnements : merci à l'auteur de l'article.Une question : je ne suis jamais parvenu à obtenir un lait de chaux d'un blanc lumineux, à cause de l'huile de lin. En la supprimant, j'obtenais un blanc cassé mais qui était très poussiéreux après séchage, et qui ne tenait pas.Comment faire ? La chaux en pâte (mentionnée par l'article) pourrait-elle convenir ?
    Je vous remercie de vos réponses et suggestions.
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    merci pour les compliments ! Le but des articles est atteint !! :)
    Il est fort rare que je mette de l'huile de lin dans les laits de chaux. Vous en mettez systématiquement ?

    Un blanc cassé ? étonnant ! Vous employez de la CL 90 ? Avec quelle formulation avez-vous des soucis de farinage et de tenue ? En combien de couches ? Sur quel support ? Etait-il bien humidifié ?
     
  3. fred02840

    fred02840 Nouveau membre

    Bonjour Calypso,
    Pour vous répondre plus précisément, je vous renvoie à un article que j'ai laissé l'été dernier sur le site de l'AMAP dont je fais partie (http://envertetpourtous.fr-bb.com/biotitude-f17/peinture-faire-soi-mme-t15.htm#16). Il y a probablement des erreurs qui ont été commises (j'ai compilé des conseils provenant de plusieurs sources) : vous les verrez facilement, et je pourrais ainsi progresser avec vos conseils (car j'ai bien l'intention de continuer : il y a bien d'autres pièces à peindre !).

    En ce qui concerne l'utilisation de l'huile de lin, je ne l'ai pas employée avec le badigeon : elle a seulement servi avec la peinture de finition.Pour la chaux, je pense avoir recouru à de la CL 90 (vous me faites douter...). Vous trouverez les proportions d'ingrédients (on se croirait en cuisine) dans l'article.Enfin, les murs à peindre étaient des plaques de placo-plâtre, qui avaient reçu une peinture industrielle. Il a donc fallu nettoyer tout cela à la lessive Saint-Marc plusieurs fois pour que le badigeon accroche, et même gratter à la toile émeri, avant de nettoyer à l'eau. Malgré cela, des cloques sont apparues à certains endroits lors du séchage final… Le badigeon a été appliqué sur les murs propres et humidifiés : la brosse dans une main, l'éponge imbibée dans l'autre.

    Enfin, pour ce qui est de la peinture de finition, je me suis demandé comment on pouvait obtenir un beau blanc (comparable à celui qui est sur la photo montrant un motif géométrique avec du bleu cobalt, notamment). Au mieux, j'ai eu du beige : l'huile de lin apporte évidemment une teinte particulière.
    Voilà, j'ai été un peu long, mais j'espère vous avoir répondu. Je vous remercie par avance de vos conseils.

    À bientôt,
    Fr. Stévenot
     
  4. adriano

    adriano Membre

    vous pouvez mélanger à votre chaux du blanc de titane
     
  5. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour

    grâce à adriano, je découvre le post de fred que j'avais manifestement zappé....

    on n'applique pas le badigeon sur la plaque de plâtre en l'humididfiant : le carton pompe l'eau d'où le cloquage.... il faut au contraire appliquer une sous couche acrylique qui isole le carton de l'eau du badigeon et le badigeon doit être adjuvanté de résine.

    Pour ce qui est de la peinture de finition à l'huile de lin (sur un badigeon ??? ), je ne saisis toujours pas ce qui a été fait....

    j'irai faire un tour sur le site....
     
  6. fred02840

    fred02840 Nouveau membre

    Et voilà d'où vient le problème. Cela ne concerne que quelques parties du mur. J'en déduis que le reste devait suffisamment saturé.
    Cela ne risque-t-il pas d'empêcher le mur de « respirer » ?

    Merci pour ces conseils : on devrait reprendre les peintures durant les prochaines vacances…
    Fred
     
  7. adriano

    adriano Membre

    la proportion de résine est minime,donc le mur respire.Dans une pièce, après avoir passé de la base d'accrochage sur supports disparatre (plâtre, peinture,vieux enduit de chaux ou de ciment) nous avons fait une peinture chaux+pigment+résine, il y a 6 mois et nous avons des marques d'éraflures. Aujourd'hui faisant une autre pièce nous rajoutons à la peinture du sel d'alun qui est un durcisseur...on vs tient au courant...
     
  8. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    la chaux appliquée sur du placo n'a pas les qualités qu'elle a sur un enduit chaux. Le mur ne respire que si les composants de sa maçonnerie respirent.

    le placo ne respire pas... ou si peu.... la sous couche acrylique encore moins et l'apport de résine (c'est un plastifiant synthétique), aussi minime soit-il, étouffe la chaux.
     

Partager cette page