loyers impayés

Discussion dans 'Financement / Achat/Vente' créé par chavernaque, 17 Novembre 2007.

  1. chavernaque

    chavernaque Philippe

    Ma locataire me doit 3 mois de loyer, je n'ai pas d'assurance "loyers impayés", que faire ? j'ai envoyé une première lettre recommandée avec accusé de réception (lui proposant un arrangement à l'amiable), et maintenant j'attends vos réponses (huissier, tribunal, avocat,...), merci à tous.
     
  2. isabelle

    isabelle Membre actif

    Bonjour,

    Si vous en avez la possibilité, essayez de rencontrer directement votre locataire.

    De cette manière la personne verra que son bailleur est un être humain "en chair et en os" qu'il a par exemple des emprunts à rembourser avec ce loyer.
    Le bailleur verra peut-être que son locataire a des difficultés temporaires (chômage, etc) et le tout pourra parvenir à un arrangement.

    Informez votre locataire qu'il existe dans chaque département, un Fonds de Solidarité Logement (se renseigner à la Caisse d'allocations familiales ou à l'ADIL). Des aides financières, sous forme de prêts ou de subventions, peuvent être accordées.

    Si des décisions sont prises au cours de cette rencontre, rédigez et signez conjointement un document en séance en 2 exemplaires.

    Si cela ne donne rien, vous pouvez contacter une société de recouvrement de créances (vérifier que cette société ne prenne des frais qu'en cas de réussite du recouvrement). Elle prendra 20 à 30% de commissions sur les sommes recouvrées.

    A savoir : Pendant la période d'hiver (du 1er novembre au 15 mars), aucune expulsion ne peut avoir lieu sans relogement, sauf s'il s'agit d'un "squatter" ou d'un local situé dans un immeuble ayant fait l'objet d'un arrêté de péril.

    Un site utile : http://sos.proprietaires.free.fr
     
  3. chavernaque

    chavernaque Philippe

    merci pour votre réponse, la véritable question est de savoir si on peut toujours être "petit" propriétaire dans notre société... et gagner quelque argent avec le revenu de son patrimoine... c'est une société à 2 vitesses, bonne réflexion
    à bientôt
     
  4. maici46

    maici46 Membre actif

    bonjour : la trève hivernale ne dispense pas de payer le loyer. Donc vous pouvez contacter votre locataire soit de vive voix, en lui disant que vous passez pour encaisser le loyer en retard.
    Selon le raisonnement qu'elle vous tient, vous pouvez lui dire que vous allez faire la démarche auprès d'un huissier, ce qui ne fera qu'augmenter le total des sommes dues. Et si elle ne veut rien savoir, si elle a l'air de mauvaise foi, pas de sentiment, contacter un huissier. Prendre plutôt un jeune, ils sont plus "actifs" car ils ont besoin de se faire une clientèle, alors que les plus âgés sont blasés.

    Je connaissais quelqu'un qui avait mis un verrou supplémentaire sans donner de clé, et sans donner d'explication. Et si un locataire ne payait pas, il contrôlait que le locataire soit absent, et il donnait un tour de clé à ce verrou.
    Bien sûr, le locataire ne pouvait plus entrer, et venait trouver le propriétaire qui lui demandait s'il n'avait pas oublié de payer le loyer.

    Ce n'est peut-être pas très légal, le seul truc légal, c'est de se laisser plumer et de se faire prendre pour des billes.

    N'avez-vous pas demandé un garant lors de la location ???? auquel vous pourriez vous adresser ???

    Vous pouvez aussi aller vous renseigner à l'ADIL, il y en a dans toutes les villes et c'est gratuit.
     

Partager cette page