Maison en bois

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par Invité, 7 Février 2001.

  1. Invité

    Invité Invité

    Notre projet étant de construire (plutôt faire construire) une maison en bois massif, nous aimerions connaître les coefficients d'isolation du bois (suivant les epaisseurs) par rapport aux constructions traditionnelles, pour savoir quelle epaisseur choisir. Nous sommes de la région Nord. Merci de vos réponses
     
  2. Invité

    Invité Invité

    concernant l'isolation thermique du bois, on prend comme base, un lambda de0,12 en résineux sec. ça ne veut pas dire grand chose car l'étanchéïté à l'air est aussi importante que l'isolation du mur.le bois massif empilé n'est jamais bien étanche à l'air.
    je vous conseille une maison à ossature bois, isolée avec 100 mm de chanvre en murs et 200 mm en toiture, c'est extra.
    si madriers empilés, 90mm, plus 75 mm d'isolant.
     
  3. Invité

    Invité Invité

    En massif traditionnel autrichien (190-200mm) l'isolation est superflue.
    Il existe des procédés plus modernes intégrant l'isolant entre deux éléments massifs.
     
  4. Invité

    Invité Invité

    En massif traditionnel autrichien (190-200mm) l'isolation est superflue.
    Il existe des procédés plus modernes intégrant l'isolant entre deux éléments massifs.
     
  5. pierreb

    pierreb Nouveau membre

    Bonjour,

    Vu le faible cours du dollar actuellement, je cherche un fournisseur Canadien intéressé par la vente en France de chalets préfabriqués en bois ronds.

    Que pensez-vous de ce type de constructions ?
     
  6. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Pour que le bois sans isolation complémentaire soit compatible avec les exigences minimales de la RT2005, il doit avoir une épaisseur de 30cm.

    Donc dans le cas général, il faut mettre une isolation et comme on a investi dans un jolis bois, on veut qu'il soit visible de l'extérieur.

    Donc on isole de l'intérieur. Et comme le bois travaille, on met un doublage par complexe isolant + plaque de plâtre.

    Et là, vous avez tout perdu : un système constructif cher et une maison assez peu confortable l'été.

    Si l'on ajoute le coût écologique du transport depuis le Canada, cette solution n'est pas du Canada-dry mais de l'écolo-dry et du confort-dry.

    Les solutions en bois massif n'ont d'intérêt que si vous isolez par l'extérieur. Et donc il faut rajouter un bardage. Là vous avez une bonne qualité en terme de performances thermiques, mais un prix élevé du fait du coût du bois.

    Effectivement, il existe des procédés plus modernes intégrant du bois massif avec l'épaisseur strictement nécessaire et une isolation par l'extérieur.

    L'un des plus prometteurs est le système lignotrend
     

Partager cette page