Maison Lauragaise bien isolée ?

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par Sebrouquette, 25 Décembre 2010.

  1. Sebrouquette

    Sebrouquette Nouveau membre

    Bonjour,
    Je suis sur le point d'acheter une Lauragaise... Mais j'ai plein de questions sur la qualité du bâtiment avant de me lancer.

    1) Est-ce un bon choix d'investir aujourd'hui dans de la brique pleine ?

    2) Les murs exposés au Nord sont "isolés" en intérieur seulement avec du lambris. Il paraît que cela régule l'humidité et que l'air entre le mur et le bois est une bonne isolation. Je ne sais pas quoi en penser.

    3) Les murs sud ne sont pas isolés. J'ai peur que ce soit énergivore...

    3) La dalle au sol a été coulée à même le sol, manifestement sans film d'isolation. N'est-ce pas aberrant ? N'y a-t-il pas de risque de remontée d'humidité ?

    4) A qui puis-je m'adresser pour faire un vrai bilan énergétique et de santé de la construction ? Il faudrait un pro qui connaissent ce type de construction.

    Merci à tous pour votre aide.
     
  2. bearpanda

    bearpanda Membre connu

    1ère chose avant de signer quoi que ce soit: demander les différents diagnostics obligatoires qui auront du avoir été faits par le vendeur (termite, électrqiue, ... et celui le Diagnostic de Performances énergétiques = DPE).

    Mais ce DPE ne sera qu'une 1ère étape pas toujours très fiable ou précise, et qui pourra être complété par un bilan thermique (cette fois à votre charge - compter environ 3 à 400 €) qui devra être fait par un spécialiste en étude thermique. Il vous faudra alors demander au vendeur l'accès à son bien pour que le thermicien fasse une revue de détail de la maison. Ce bilan vous donnera des informations sur les déperditions des pièces, et devra prioritiser (en fonction du retour sur investissement) les travaux à faire pour améliorer l'isolation et le(s) système(s) de production d'énergie.
     
  3. Sebrouquette

    Sebrouquette Nouveau membre

    Merci pour votre réponse...

    C'est bien là mon propos. Blinder les choses avant de signer quoi que ce soit.
    J'ai déjà fait un Pré-DPE, qui donne du C en conso et du D en impact CO2.
    Mais c'est bien l'aspect salubrité, longévité qui m'interroge le plus... notamment par rapport à l'isolation hydrique du bâtiment (murs et sol). Car en revanche, l'isolation de l'étage et du toit sont impeccables.

    Trouve t'on facilement un spécialiste en étude thermique ?
    Existe t'il des docteurs maison (Dr House en quelque sorte) qui soient spécialisés dans le bilan général de l'état de santé d'une construction ?
     
  4. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    la question de l'isolation du bâti ancien est très délicate. Si votre objectif est d'obtenir une maison la plus passive possible, il faut renoncer au bâti ancien, sauf à le dénaturer complètement.... et à avoir un portefeuille très rempli.

    Les DPE et compagnie sont dans l'incapacité de fournir les bons chiffres pour ce type de maisons puisque justement, ils sont dans l'impossibilité de mesurer les taux de gestion hydrique des matériaux qui composent la construction.

    Pour le bâti ancien on privilégie l'isolation au toit et le changement des huisseries mais on n'isole pas de l'eau, on cherche plutôt à la gérer efficacement. Justement, aux sols et aux murs on travaille avec des matériaux à forte capacité d'hygrogestion et d'inertie thermique comme la chaux et la terre associées à des fibres ou des minéraux, pour arriver à des solutions qui permettent un confort thermique étonnamment performant.

    Pour répondre à vos questions:

    - non le lambris n'est pas suffisant en termes d'isolation. C'est d'ailleurs souvent un "cache-misère" qui récolte l'humidité sans la gérer parfaitement et l'air derrière le bois, dans la mesure où il n'est pas totalement emprisonné ne peut pas servir d'isolant.

    - les murs sud n'ont pas toujours besoin d'être isolés. Si la maison reçoit la chaleur du soleil, de par leur inertie thermique, ils cumulent ce rayonnement naturel et contribuent à un chauffage intérieur très économique.

    - la dalle au sol, si elle est en ciment, avec ou sans polyane, est une aberration : oui, l'eau va remonter sur les murs. Seul un sol en chaux qui gère l'eau, et là sans film plastique, peut convenir pour ce type de maison.
     
  5. maici46

    maici46 Membre actif

    bonjour : Cette maison est comment : de plein pied je suppose. Est-elle vraiment au raz du sol ou un peu surélevée ???

    Le terrain autour est-il rigoureusement plat ou un peu en pente ???

    Le terrain est-il humide ou plutôt sec et caillouteux ???

    Avez vous bien observé le bas des murs ?? y a -t-il des traces d'humidité ??

    Si la maison est un peu en hauteur et en terrain sec et que le toit soit bon, il ne devrait pas y avoir trop de problème côté humidité.

    Quelle est l'année de construction ???

    On dit que l'air est le meilleur isolant, mais au dela de 2 cm d'épaisseur on ne gagne plus rien, à cause de la convection.

    Pas la peine de faire des frais avec des "bilanteurs thermiques", cette maison n'est visiblement pas isolée, et le DPE qu'on doit vous montrer devrait être en G, bâti énergivore ou au maximum F, mais je pencherais plutôt pour G.

    Les huisseries sont anciennes en bois simple vitrage d'origine certainement et il vaut mieux, sinon ça créerait des désordres.

    Allez revisiter cette maison et prenez un hygromètre que vous laisserez un moment à plusieurs endroits notamment à côté du lambris. Dans une maison non chauffée à cette saison, l'hygrométrie peut être assez forte, elle est influencée par l'hygrométrie extérieure, mais elle devrait être homogène, s'il y a des différences, c'est qu'il y a des endroits plus humides.

    Faites attention aux odeurs, s'il y a de l'humidité et du moisi, si on a l'odorat en bon état on sent les odeurs de moisi. Sentir le lambris, ce n'est pas complètement étanche, et s'il y a de l'humidité derrière, cela devrait se sentir. Prenez quelqu'un avec vous, et qu'il observe bien,à deux on voit mieux.

    Bien sûr dans une maison non chauffée en hiver l'hygrométrie peut être assez haute et être influencée par celle de l'extérieur.

    Qu'y a-t-il comme chauffage installé dans cette maison ,??? chauffage central mazout ??? gaz ??? quelle conso annuelle sur facture ???

    Cette maison n'est visiblement pas isolée, donc il faudra isoler.On peut le faire par l'intérieur, pièce par pièce, ainsi on va à son rythme et on étale la dépense. On peut isoler les murs, si les pièces sont petites on se contentera de 5 cm d'isolant plus placo par exemple pour les murs. Si les pièces sont grandes, on peut aller à 10 cm d'isolant comme ça se fait actuellement. Mais même avec 5 cm, c'est sensible l'isolation lorsqu'on chauffe l'hiver.Les plafonds sont à quelle hauteur ???

    Y a-t-il une dalle béton au plafond ou des poutres bois et planchers ??? Les combles sont-ils utilisables et/ou aménageables ??? Il faudrait isoler sous les rampants dans ce cas. Essayer de mettre 20 cm de LV sans la tasser ou plus si c'est possible.

    Pour le sol, pour le salon et les chambres et peut-être le couloir, il faudrait pouvoir mettre un vrai plancher sur lambourdes et entre de polystyrène extrudé. La plancher, on le vitrifie. Et là, vous pouvez marcher pieds nus dessus.Pour la cuisine pour rattrapper le niveau, faire une chappe allégée. On trouve ça tout prêt sous la marque EFFIMIX en discount de bricolage. Ce sont des sacs de 25 ou 30 kg, il ne manque que l'eau. Il faut une bétonnière pour le mélanger. Mettre du polyane et une mince couche d'isolant genre depron par exemple pour couper le froid du sol.La chappe allégée est isolante malgré tout et il faut l'ARMER AVEC UNE GRILLE pour qu'elle ne fende pas, (elle doit faire minimum 4 cm d'épaisseur) et on peut carreler dessus.Idem salle de bain.Pour le chauffage, voir ce qu'il y a déjà d'installé.

    Dans les pièces de jour, on va remonter le sol, alors s'il y a des portes fenêtres ça va gêner et on ne peut pas les raccourcir, donc on peut en profiter pour les changer. Si c'est assez large prendre du coulissant en laissant la hauteur de seuil voulu, s'il faut prendre des ouvrantes classique, là aussi il faut bien demander que le seuil soit surélevé suffisamment (mieux vaut trop que pas assez.) Et bien sûr il faudra raccourcir les portes intérieures et la porte d'entrée probablement.

    On suppose que c'est une maison toute en longueur ???

    Bon, voilà quelques premières idées.
     
  6. Sebrouquette

    Sebrouquette Nouveau membre

    Bonjour,
    Merci pour cette réponse extrêmement précise...

    La maison est de 1850. Elle est plutôt de forme cubique.
    Le rdc est légèrement en contre-bas de la route. Le terrain est légèrement en pente et il semble qu'il y ait un puit sous la cour. C'est pour cela que je craints l'humidité qui remonte du sol.

    Le toit semble très bon et à été refait et isolé en 2003 avec LV et BA13. Aucune trace de prise d'eau. Le sol de l'étage est en plancher.

    Les menuiseries ont été changées en 2003. C'est du double-vitrage.

    Elle est équipée d'une chaudière gaz à condensation. Elle a parru très saine à notre première visite. Très bonne idée l'hygromètre. Les dépenses énergétiques s'élèveraient à 1650 €/an (B ou C), pour 214m² habitables. Le pré DPE que j'ai fait est légèrement moins bon mais en D avec les éléments dont je dispose.
     

Partager cette page