Maison Passive - Beton Celullaire 36.5 ou 30+Isolation+Briquette

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par filou59, 29 Septembre 2008.

  1. filou59

    filou59 Membre actif

    bonjour

    J'ai lu avec attention votre article "Faire construire une maison passive : quel matériaux choisir."

    J'ai l'intention de faire construire en Beton Celullaire. Etant dans le nord de la france , j'aurais un mur : Brique Traditionnel / Vide d'air / Beton celullaire.

    Pour le moment j'étais parti sur du 36.5 mais en voyant vos simulations on peut s'apercevoir que du 30 avec isolation fibres naturelles 10cm + contre cloison en briquette est plus performant. donc je me pose des question :

    -Concernant l'isolation fibres naturelles 10cm : Etant donné que chaque isolant possede des propriété différente , avec quel genre d'isolant avait vous fait vos simulations ? Quel type d'isolant faut-il choisir ?

    -Au sujet de la contre cloison en briquette : J'ai un doute sur ce type de matériaux ? (n'ayant jamais cherché d'info a ce sujet)
    Est-ce que vous parlez de brique de ce type : [​IMG] ?


    -En terme de cout si l'on compare la solution Beton Celullaire 36.5 / 30+Isolation+Brique , quelle est la solution la moins couteuse ?

    Si je choisi la solution a base de BC 30cm , cela va me faire un mur d'une épaisseur énorme : 11+3+30+10+5+Enduit Plantre=59cm

    C'est pas un peu large comme mur ?

    Qu'en pensez-vous ?
     
  2. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    Bonjour filou59,

    Juste une petire remarque...

    Concernant le rapport isolation / coût, voila deux complexes muraux :

    BC 30 cm : R = 2.73 + Isolation 5 cm : R= 1.28 + vide technique d'air 3 cm : R = 0.17 + Contre cloison carreau de platre 5 cm : R = 0.16

    Soit un R total de 4.3 pour une épaisseur de (30 + 5 + 3 + 5) 43 cm

    BC 20 cm : R = 1.82 / Isolation 15 cm : R= 5.13 / vide technique d'air 3 cm : R = 0.17 / Contre cloison carreau de platre 5 cm : R = 0.16

    Soit un R total de 6.16 pour une épaisseur de (20+15+3+5 ) 43 cm.

    Conclusion : mieux vaut diminuer l'épaisseur du BC et augmenter celle de l'isolant afin, pour une même épaisseur de fini de disposer d'une meilleur isolation globale.

    Cela induit intrinsèquement une baisse du coût, car un moellon BC de 20 coûte moins chère qu'un moellon BC de 30 cm (à l'achat mais aussi à la pause) pour en plus au final améliorer le R du mur de 58% !

    Payer moins chère pour avoir mieux... cela ne se refuse pas :) !

    NB : le vide technique d'air en terme d'isolation n'apporte pas grand chose... il est principalement là pour permettre le passage de gaine électrique sans avoir à faire de saignées dans la double cloison. C'est pour faciliter le travail de l'électricien... Peut-être n'est il pas indispensable ?

    Fr@+nck
     
  3. filou59

    filou59 Membre actif

    Salut Fr@+cnk

    Merci pour ton point de vue.

    Je suis d'accord avec toi, si on ne regarde que l'aspect isolation, mais beaucoup de personnes s'accordent a dire qu'il ne faut pas n'ont plus faire la course au R. Et c'est aussi pour ca que je m'oriente vers le BC de 30 ou +

    Si je veux partir sur du beton celullaire c'est aussi pour avoir un confort été.

    Ensuite au niveau de la mise en oeuvre comme c'est moi qui vait faire mon installation électrique je préfère faire des saigner dans ce type de matériaux.

    En plus, plustard si j'ai besoin de passer de nouveaux cables ou autre, je trouve que c plus facilement réalisable que si il faut passer derriere un complexe isolant ... sans compté que dans le cas du BC on ne risque pas d'abimer ce complexe isolant.
     
  4. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    NB : pour le complexage BC 20 cm : R = 1.82 / Isolation 15 cm : R= 5.13 / vide technique d'air 3 cm : R = 0.17 / Contre cloison carreau de platre 5 cm : R = 0.16.

    Si le R = 6.16 est effectivement performant, le déphasage et l'inertie thermique (contre cloison) sont également au rendez-vous et rendent l'ensemble thermiquement très confortable en hiver aussi...

    Déphasage : 14 h environ
    Inertie thermique : 40 kj/m2.K
    Résistance diffusion vapeur d'eau : 2.1 m

    Soit des performances globalement trés bonne été comme hiver.

    Aussi, partir sur du BC en 30 ne me semble pas trés judicieux si vous voulez cumuler confort d'été, d'hiver et économie à la construction...

    Fr@+nck
     
  5. arno

    arno Arnaud Sellé

    Belle discussion :)

    Effectivement, le ratio entre l'épaisseur de l'isolant et celle du béton cellulaire est intéressante ... et quoi qu'il en soit, 50cm de mur, c'est effectivement épais.

    Je réponds juste à la question pourquoi l'isolant en fibres naturelles ?

    D'une part car les panneaux de laine minérale sont souvent vendus avec pare-vapeur et donc si on en pose plusieurs couches (indispensable pour une épaisseur de 15 cm, il faut percer de nombreux petits trous sur le pare-vapeur des couches hormis celle la plus à l'intérieur. Donc pas très pratique.

    Et puis si l'on pose l'isolant soi-même (pour être sur de bien le faire :), cela vaut le coup d'investir dans un isolant non irritant. Soit des panneux de fibres de bois (ou laine de bois) soit des panneaux d'ouate de cellulose.

    Et ces panneaux sont vendus sans pare-vapeur (la briquette et le plâtre feront office de freine vapeur).

    PS pour la briquette, la photo est la bonne :)
     
  6. arno

    arno Arnaud Sellé

    J'ajoute quand même une petite remarque.

    Si vous prévoyez de mettre des volets roulants. La largeur des coffres est il me semble au minimum de 30cm.

    Donc si vous avez des murs de 30, la menuiserie aura une surface place sur laquelle s'appuyer et il sera facile d'assurer une bonne étanchéité à l'air (rappel : élément important pour avoir une maison passive).

    En prenant des murs de 20 et des coffres de 30, on se retrouve dans une situation "conventionnelle" dans laquelle il est très difficile d'avoir une bonne étanchéité de la liaison fenêtre-coffre de volet roulant
     
  7. arno

    arno Arnaud Sellé

    Encore une remarque :

    Voici des prix "2008" fournis posé du béton cellulaire en surface courante d'élévation (hors angles et linteaux) :

    - blocs de 20 cm : 60,01 €HT/m²
    - blocs de 25cm : 66,69 €HT/m²
    - blocs de 30cm : 77,18 €HT/m²
    - blocs de 36,5 cm : 90,37 €HT/m²

    En fonction de l'isolant complémentaire à poser (si vous passez en épaisseur de 25 ou en 20cm au lieu de 30) et des risques d'étanchéité à l'air mentionnés ci-dessus, je vous conseille de rester en 30 cm.

    De plus, si votre maison a un étage, avec du 20 ou du 25cm vous devrez prendre une densité de béton cellulaire de 400 ou 450 kg/m3 qui ont des lambda moins bons que le béton cellulaire à 350 kg/m3 (lambda=0.09) et donc c'est au détriment de l'isolation.
     
  8. filou59

    filou59 Membre actif

    J'ai rencontré un constructeur cette semaine qui lui me conseille un Mur :
    Brique de 11 + Isolant Polyuréthane 2cm + Beton Celullaire 30cm

    On a pas parlé de Vide d'air, j'ai oublié de lui demander si il en mettait un.

    Qu'en pensez vous ?
     
  9. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    Arno,

    Par rapport à l'observation faite sur les coffres de volet roulant, je pense qu'avec du 20 cm, cela doit pouvoir se monter sans problème étant donné qu'en construction traditionnelle, la seule largeur de moellon disponible n'est que de 20 cm... il doit donc exister des coffres pour mur de 20 cm.

    filou59,

    Pour la proposition de ton constructeur, je ne la trouve pas très bonne, ni thermiquement, ni pratiquement, ni économiquement et tu dois pouvoir optimiser...

    Pas bonne thermiquement : pour info, via le calculateur du site, je trouve R=3.9 pour une maison passive, j'ai peur que cela soit un peu juste (certes tout n'est pas que le fait d'un bon mur, mais c'est quand même assez important et une fois le mur monté, difficile de revenir dessus). Un tel complexage mural mesure 45 cm d'épais (crépis compris et il faut rajouter la couche de plâtre en finition intérieur sur la brique 1 cm environ soit 46 cm au total). Une isolation ext sera toujours possible mais sera la conséquence de l'échec à la conception et aura un coût inutile, si tout et penser avant la construction...

    Pas bonne pratiquement : je pense que sur des plaques de polyuréthane le vide technique est obligatoire pour le passage des gaines électrique, sinon l'électricien devra tout faire en saigné dans le mur de brique = surcoût non négligeable, auquel il faudra rajouter le surcoût de l'enduit plâtre de finition à faire réaliser par un professionnel et là encore surcoût... Mais si tu rajoute 3 cm de vide alors ton mur passe à 46 + 3 = 49 cm (ça commence à prendre de la place !) pour R = 3.9 c'est médiocre...

    Pas bonne économiquement : car surcoût lié à l'épaisseur du BC (20 cm coûte moins chère que 30 cm...) et surcoût de l'enduit au plâtre qui doit être fait par un professionnelle sur de la contre cloison en brique.

    Ce que je ferai (je suis en train de travailler dessus pour ma propore maison...), comme expliqué dans les posts précédents, BC de 20 (et non 30) / 10 cm de PU (et non 2) / 3 cm de vide technique (pour l'électricien) et 7 cm de carreau de plâtre en contre cloison (pour éviter entre autre le surcoût de finition au plâtre obligatoire sur la brique).

    Épaisseur mur fini cela fait = 42 cm (enduit de façade ext. compris) et pas 49 pour R= 6 et non 3.9.

    Avec l'économie ainsi réaliser sur la main d'oeuvre (absence de saignées / absence d'enduit platre sur la brique, pose de BC 20 cm moins chère que 30 cm) tu places une VMC double Flux thermodynamique (4500 euros environ le kit non posé). Le PU étant un produit qui ne laisse pas évacuer la vapeur d'eau, l'énergie contenu dans cette vapeur profitera au système thermodynamique pour donner plus de chaleur (du fait de la condensation de l'eau...). La je pense que c'est de la bonne optimisation, Arno, qu'en penses-tu ?

    Fr@+nck
     
  10. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour Franck,

    Pour ce qui est des coffres de volets roulants, à ma connaissance il n'en existe pas en 20 mais en 27 ou 30.

    Dans ma maison (amélioration d'une base "conventionnelle") les murs sont en brique de 20 et les VR sont en 27, donc pas d'isolation derrière (juste la plaque de plâtre) et je ne parle pas de l'étanchéité à l'air.


    Pour la VMC double flux, c'est vrai que d'un point de vue thermique ton raisonnement tient parfaitement la route.

    Par contre, une VMC double-flux thermodynamique à 4500€ , si tu nous donnes la marque et le modèle, cela va intéresser beaucoup de monde !
     
  11. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    Arno,

    Pour la VMC double flux ThermoD, je ne connais qu'un modèle et qu'un distributeur.

    http://www.climdatec.com/documentation/RTR3000.pdf

    J'ai eu dernièrement un gars de cette société (région lyonnaise), très compétent de mon point de vue. Attention le kit et livré mais non posé pour ce prix. Il est possible et même conseiller de coupler cela à un puis canadien et là ! c'est que du bonheur semble t il (je pense le faire pour ma maison...)

    NB : il n'est pas impossible en plus (cerise sur le gateau...) que la prime de 50% de l'état ne soit pas applicable, là, il faut que je me renseigne...


    Sinon, pour les coffres, je n'ai pas regardé plus que cela, mais comment font les personnes qui montent des coffres sur des murs tradi en 20 cm ?

    Où est le problème d'après toi (il est thermique -problème de pont thermique- ou purement mécanique - instabilité pour un bon supportage du coffre-?)

    Fr@+nck
     
  12. filou59

    filou59 Membre actif

    Salut Fr@+cnk et salut Arno

    En fait, je pense que tu n'as pas saisie le type de mur que mon constructeur me propose :
    En partant de l'exterieur vers l'intérieur :
    Brique de 11 (Parement, Maison du Nord^^) + Vide D'air + Isolant PU 2cm + Beton Celullaire 30.

    Coté passage de cable, pas de souci car passage dans le BC.

    Je pense que tu as pri le mur dans l'autre sens, (peu etre a juste titre car ma 1ere question c'etait de savoir ce qu'etait la brique platriere qui elle est a l'interieur)

    Donc dans le principe ce qu'il me propose c'est une isolation extérieur ?
    A la base je comptais partir sur du BC36.5 , ce qui me faisait (sans ajouter d'isolant un mur de 50.5cm) avec cette solution mon mur est déjà un peu moins large.
    Tu en pense quoi ?

    Pour la VMC double flux et le puit canadien, je suis tout a fait d'accord avec ton point de vue, je n'ai pas encore eu le temps regarder les prix ou les modèles. Ce sont 2 posts que de toute facon j'installerais moi meme.


    En ce qui concerne les coffres de volets roulants , je me pose la question suivante :
    Ne vaut-il pas mieux avoir un coffre qui soit coté intérieur de la maison pour ce qui est de la maintenance ?
    Je n'ai jamais vu de coffre intégré , je vais essayer de me renseigner la dessus , mais une question qui me chiffonne c'est le jour ou j'aurais a changer un moteur, n'est-il pas plus facile de le faire sur un coffre qui ce situe a l'intérieur ?

    Comment accede-ton au moteur a un coffre intégré a la maconnerie ?

     
  13. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    Filou59,

    Le fait "d'inverser" le montage du mur n'induit pas de modif sur le R qui reste proche de 3.9, mais cela induit une perte de confort en inertie thermique...
    La brique étant plus dense que de BC, elle permet lorsqu'elle est à l'intérieur de mieux emmagasiner la "chaleur" et donc de mieux la restituer lorsque la température dans la pièce diminue = meilleur confort d'hiver.

    Avis perso : c'est dommage d'avoir un mur si épais (46 cm avec les enduits) pour un rendement de confort et d'isolation si "médiocre"... et surtout, je ne sais pas avec un R=3.9 si tu peux prétendre à une maison passive...

    Le mur porteur reste le mur en BC, dessus et en allant vers l'ext. il y a le polyuréthane (2cm), après le vide (et là j'ai du mal à comprendre...) comment les briques de 11 cm sont mise en place avec le vide ?!? Le vide désolidarise la brique de l'isolant et du mur porteur, non ? Qu'elle est l'utilité de ce vide ?

    Concernant la VMC, il est question dans mon post de VMC double flux Thermodynamique (en fait cet équipement intègre un PAC qui permet d'optimiser l'échange). Attention, installer toi même te fait perdre le potentiel bénéfice de la prime de 50%...

    Concernant l'accès au moteur, je ne peux pas répondre... peut-être arno ou un autre membre

    Fr@+nck
     
  14. filou59

    filou59 Membre actif

    En ce qui concerne le vide d'air et le PU , le constructeur m'a parler en fait de crochets, qui je pense seraient fixé dans l'Ytong, le PU serait inséré dans les corchets , la brique serait solidaire du mur grace aux crochets (une sorte de corniere), ce qui permet d'avoir un espacement régulier entre la brique et le PU.


    Concernant mon type de mur
    : il y a une chose que je suis obligé de faire, c'est d'avoir une brique a l'extérieur (c'est un imposé dans mon lotissement)

    1 : Donc Je commence mon Mur avec une Brique de 11

    2 : Coté intérieur j'aimerais finir avec un Ytong pour plusieurs raison :
    Je vais faire l'elec et la plomberie et je trouve que c'est génial de faire des saignées ladedans ensuite niveau finition un enduit et le tour et joué.

    Ensuite niveau Isolation, c'est un matériaux qui a de bonne performance, et qui permet aussi d'avoir un confort été.

    En partant de là :
    J'etais parti sur du BC 36.5cm , mais bon c'est pas donné
    Ensuite on me dit que j'aurais une meilleur isolation en prenant du 30 plus un isolant extérieur ....

    Tu me conseille donc de baisser en 20 ou 25 et d'augmenter l'isolation par exemple 8cm/10cm, mais dans ce cas estce qu'on ne bénéficie pas de moins en moins des propriété du BC ?

    C'est vraiment dur de faire le bon choix, il y a tellement de possibilité sans parler des couts ...
     
  15. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    Filou59,

    Effectivement, diminuer le BC à 20 cm (hormis pour le problème de coffret de volet qu'il faudrait lever...), permet de diminuer le coût et en passant l'isolant de 2 à 10 cm de PU (soit + 8 cm) te permettrait d'augmenter le R qui passerai alors de 3.9 à 5.7 environ en ayant une épaisseur raisonnable 41 cm (11 + 10 + 20).

    Par contre coté inertie thermique, le BC n'est pas le meilleur des matériaux, mais je ne vois pas ce que tu pourrais raisonnablement faire pour gagner en inertie thermique, si ce n'est remettre de la brique ou des carreaux de platres, mais ça devient une mur épais (+7 cm au 41 cm déjà prévu...) et qui risque de te couter "chère";

    Concernant le store, si le mur porteur (qui sera le BC) est coté intérieur de la maison, alors le coffre sera coté intérieur et l'accès au moteur devrait être assez aisé de fait...

    Fr@+nck
     
  16. nitroks

    nitroks Nouveau membre

    Pour info, je ne cherche pas à construire une maison passive, mais une maison relativement bien isolé en béton cellulaire qui profite largement du soleil, quand il est là, par de grande baie vitrée au Sud.

    Le béton cellulaire que me propose mon maçon est français, il est comparable au fabriquant Belge, mais moins connue :
    · YTONG => 36,5 cm / Densité = 400 kg/m³ / λ=0,10 W/m.K / Le m² posé = 90,37 €HT/m²
    · CELLUMAT => 40 cm / Densité = 400 kg/m³ / λ=0,10 W/m.K / Le m² posé = 90,37 €HT/m²
    [Contacté moi par MP, et je vous donne le lien de l’entreprise]

    Moi j’ai opté pour un mur composé, de l’extérieur vers l’intérieur :
    · Bardage bois mélèze de 21 mm
    · Polystyrène extrudé de 50 mm
    · Béton cellulaire de 400 mm
    · Enduit plâtre ou terre/paille selon la situation du mur dans la maison

    J’applique cette configuration de mur sur le Nord, une partie de l’Ouest, et une partie de l’Est. Le reste de la maison est en béton cellulaire de 40 cm + les enduits intérieurs et extérieurs. Je ne peu pas appliquer le bardage bois sur toute la surface de mur extérieur, je n’ai eu d’ailleurs même pas le droit de faire de maison en bois sur cette commune, donc j’ai de la chance.

    Ainsi, d’après l’étude thermique du bâtiment pour le béton cellulaire seul, j’obtiens un R=4,20 m²K/w et pour le mur un peu plus complexe, R=5,90 m²K/w.

    Une VMC double flux haut rendement et un puits canadien sont intégrés au projet. De plus toutes les fenêtres sont très performantes,
    · Triple vitrages et bâti PVC au Nord et à l’Ouest avec un U global de 0.75 W/m².K
    · Double vitrages et bâti PVC/Fibre de verre au Sud avec un U global de 1,4 W/m².K

    L’isolation des combles perdus est en ouate de cellulose de 30 cm, les rampants sont isolés à l’aide de panneaux de laine de roche, montage croisé en 3 fois 10 cm d’épaisseurs.

    Eh bien malgré cela, je suis bien au-dessus des normes passive, j’atteins seulement la norme française HPE. Le bâtiment à un besoin de 65 kW/m²/an.
     
  17. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    Bonjour nitroks,

    Ce qu'il faut comprendre c'est que le BC n'est pas un isolant !
    C'est un mur porteur avec une capacité à isoler bien meilleur que le parpaing... mais il ne faut pas donner au coté "isolant" du BC plus d'importance que cela, à moins d'avoir de la place (pour faire des murs trés épais et de l'argent à gaspiller parce que c'est assez onéreux).

    Ainsi, mais cela n'engage que moi... d'un point de vue purement thermique et financier, comme déjà expliqué ci-dessus, vous aurez de meilleur résultat à monter des murs de 20 ou 25 cm cm en BC avec renforcement de la partie isolation.

    R= épaisseur (en m) / λ (en W/m.K),

    Plus R est grand, moins vous aurez à chauffer, car meilleur sera votre isolation. Donc il faut augmenter R. Comment faire cela ?

    1) En augmentant l'épaisseur du mur (onéreux et prend inutilement de la place)
    2) En plaçant un "vrai" isolant en appuie du mur porteur donc en diminuant λ.(cf. ci-dessous)

    Je vais garder l'épaisseur de votre mur fini soit 21 mm de bardage + 50 mm de polystyrène + 400 mm de BC, donc une épaisseur de 471 mm (47.1 cm). Je ne touche pas au bardage bois, je diminue de 200 mm l'épaisseur du BC et je compense cette diminution d'épaisseur en la remplaçant par un "vrai" isolant (vous avez choisi le polystyrène, donc je rajoute 200 mm de polystyrène).

    Le mur devient alors le suivant :

    21 mm de bardage + 250 mm de polystyrène (soit les 50 mm que vous aviez initialement prévu + les 200 mm en compensation de l'épaisseur du BC retiré + 200 mm de BC.

    Épaisseur du mur = 21+250+200 = 471 mm. Par contre R devient égal à 9.28 ! c'est "énorme".

    Je pense (à valider par une étude thermique) qu'avec R = 7 soit le même complexage mural mais moins épais en polystyrène, vous devriez gagner en place (mur moins épais) et en coût car moins onéreux au final en atteignant votre objectif de maison très bien isolé...

    Dans un mur chaque chose à un rôle. Celui du BC c'est de porter la maison, pas de l'isoler (même si les distributeurs mettent cela en avant...). C'est comme si un vendeur vous ventait les mérites d'un bloc de polyuréthane de 30 cm en vous le vendant comme mur porteur...Coté isolation, super, coté intégritée structurelle... beaucoup moins bien.

    Fr@+nck
     
  18. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    Bonjour,

    Concernant la problématique lié à la largeur de caisson de volet pour les montages de mur à partir de beton cellulaire de 20 cm de large, je viens de regarder, les caissons font effectivement soit 30 soit 36.5 cm de large mais il sont prévu pour une pose collée, sans étai ni coffrage, sur appui de 12,5 à 20 cm de profondeur.

    http://produits-btp.batiproduits.com/Xella-Thermopierre/Coffre-tunnel-Thermopierre/fiche/r?id=1480629482


    Fr@+nck
     
  19. pierro62

    pierro62 Nouveau membre

    Bonjour tout le monde,

    je trouve cette discussion très intéressante mais malgré tout je n'ai pas trouvé la réponse à mes interrogations. Voilà j'ai un projet de construction dans le nord et je suis vivement intéressé par l'utilisation du béton cellulaire. Après avoir rencontré récemment deux constructeurs, j'hésite entre deux solutions. Voici la composition des murs de l'extérieur vers l'intérieur

    Brique de 11cm
    Vide d'air de 4 cm
    Béton cellulaire de 30 cm
    Finition plâtre
    soit 45-46 cm mur fini

    ou

    Brique de 11xm
    Vide d'air de 4 cm
    Polystyrène extrudé de 6 cm
    Béton cellulaire de 20 cm
    Finition plâtre
    soit 42-43 cm mur fini.

    Alors à votre avis est ce qu'il vaut mieux privilégier la seconde proposition avec l'isolation par l'extérieur et ainsi supprimer l'ensemble des ponts thermiques?

    Merci d"avance pour votre aide
     
  20. filou59

    filou59 Membre actif

    Salut a toi voisin.

    Tu es dans quel secteur ?

    J'ai eu la meme reflexion que toi, les mêmes interrogation.
    A la base j'étais parti sur du BC 36.5 voir 50, puis je me suis rendu compte que déjà c'etait très cher et que ca n'était pas forcément la meilleur solution, surtout pour nous nordiste qui ajoutons une brique de 11 a l'exterieur !!

    Diminuer legérement le mur porteur pour ajouter un islolant exterieur me semble etre une bonne solution.

    -Pour le vide d'air, je trouve que 4cm c'est un peu beaucoup, 2cm me parrait plus aproprié , si un spécialiste passe par ici ?

    -Si tu peux te le permettre il me semble qu'au niveau isolation tu obtiendrais de meilleurs performance avec un isolant type TMS d'efisol en Polyuréthane.


    Moi je suis en train de m'orienter vers ce type de mur :
    Brique 11, Isolant Polyuréthane 4 ou 6cm, Pierre Ponce 30cm, Finition Platre.

    Ce week-end je suis aller faire un tour sur un salon a Lille sur l'habitat, j'ai vue aussi une solution auquel je n'avais pas encore pensé :

    Plaquette de parrement 3 a 4cm (avue de nez) , Enduit / Isolant fribre de Bois 10cm (ou autre), Mur Porteur 20cm a 30cm


    Remplacer la brique de 11 par une plaquette de parrement permet d'augmenter l'epaisseur de l'isolant.
    Je trouve l'idée séduisante.
    Par contre quid du cout de cette solution ? outre le fait lié au surcout de l'isolant eventuellement, il faut un enduit/colle pour coller les plaquettes plus le cout des plaquettes ... a comparer au cout d'une brique de 11 + mortier ?
     

Partager cette page