maisons en pierre quel chauffage ?

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par bart, 21 Novembre 2008.

  1. bart

    bart Membre

    bonjour nous somme entrain de rénovée une maisons en pierre de 100m2
    et nous ne savons pas trop quel chauffage utilisée ?nous n'avons pas le gaz de ville et nous ne voulons pas de cuve de fioul,nous aimerions des avis avant de choisir notre chauffage.merci d'avance
     
  2. maici46

    maici46 Membre actif

    Bonjour : Il serait interessant de savoir comment vous l'isolez, et de connaître le climat de votre région : hivers doux ou rigoureux, altitude, climat océanique, méditerranéen, ou continental.

    Le logement est-il sur un étage ou sur deux ???

    Qu'y avait-il comme chauffage jusque là ???

    Il est vrai que nous vivons une époque où on ne sait pas trop quoi choisir et que pour les nouveaux chauffages, les devis sont très élevés.

    Mais en fonction des renseignements demandés ci-dessus, on peut pencher pour un chauffage ou pour un autre. Ceci en sachant qu'une bonne isolation est indispensable, et aussi il vaut mieux éviter les grands volumes, avec des plafonds très hauts, car cela augmente les besoins énergétiques, et la chaleur va là où on en a pas vraiment besoin.
     
  3. bart

    bart Membre

    bonjour merci de votre réponse c'était chauffé au poêle à bois et la maison à 1 étage, pour l'isolation 40cm de pierre +vide 2cm +bc 10cm +2cm d'enduit à la chaux, climat très humide et des hivers moyennement rigoureux pièces plafond bas, très bonne menuiserie que nous verrons de faire poser je vous remercie d'avance de nous éclairé bonne journée
     
  4. maici46

    maici46 Membre actif

    Bonjour : qu'est-ce-que "bc" , n'est-ce pas béton celulaire par hazard ?

    Cela doit être un peu moins isolant que la même épaisseur de laine de verre ou de polystyrène par exemple, mais cela reste interessant.

    Si les températures ne sont pas trop basses en hiver, vous auriez la possibilité de faire installer une Pompe à chaleur AIR/AIR, par exemple, mais pour avoir le crédit d'impôt, il faut tout chauffer avec, ce qui a un certain coût tout de même.

    Ou alors, vous renoncez au crédit d'impôts et vous mettez une PAC air/air juste pour le bas (il serait préférable que la cuisine soit ouverte : cuisine américaine), Vous la prenez un peu surdimensionnée pour qu'elle vous chauffe partiellement le haut, comme la chaleur monte, vous n'aurez pas de mal, il suffit de laisser les portes ouvertes. Et dans les chambres vous mettez des radiateurs fluide caloporteur pour faire juste le complément : ils ne devraient pas tourner beaucoup.
    Ce serait peut-être une solution assez économique à l'emploi, et pas trop chère à l'achat.

    Il serait de toutes façons souhaitable de conserver la possibilité d'avoir un poêle, c'est conseillé de nos jours, même si on ne l'utilise que de temps en temps, ou en cas de très grands froids.

    Il faut savoir que les PAC ont un bien meilleur rendement que les radiateurs électriques du moins lorsque la température extérieure est égale ou supérieure à +7°. Au dessous, le rendement diminue progressivement, et cela ne fonctionne plus à - 15°, donc suivant la rigueur de l'hiver, c'est plus ou moins utile.

    Ou alors vous avez la solution : radiateurs électrique inertie : genre fluide caloporteur partout, et là, si vous utilisez un peu plus le poêle lorsqu'il fait un peu froid, vous allégez la facture.

    Voilà les solutions les moins chères, après il existe les planchers chauffants avec pompe à chaleur air/eau, ou la géothermie, mais ce sont de gros travaux et un gros budget. On peut aussi mettre une pompe à chaleur avec radiateurs à eau.

    Si vous ne voulez pas ni le fioul, ni le gaz, je ne vois pas grand chose d'autre.

    Si vous avez des plafonds bas, c'est un avantage, plus de facilité pour chauffer et moindre coût.

    Si votre maison est bien exposée, et que le soleil daigne sortir, laissez le entrer pas les baies vitrées.

    Au sol du rez-de-chaussée, je suppose qu'il n'y a pas d'isolation, là ç'est peut-être un point faible, un vide sanitaire non isolé amène pas mal de froid.

    S'il n'y a pas de vide sanitaire et qu'il n'y ait pas d'humidité, c'est plutôt mieux. Si le sol est trop froid, vous pouvez mettre un parquet flottant, sur une partie, par exemple le salon avec couche spéciale pour l'humidité éventuelle, même si elle ne se voit pas.

    Il serait bon que vous voyez en fonctionnement plusieurs type de chauffage, car les goûts et les couleurs çà ne se discute pas, ainsi cela vous éviterait d'avoir des regrets.

    Si vous êtes dans les travaux vous pourriez faire une chappe au sol en béton allégé qui est isolant, en isolant de l'humidité s'il y en a. Si le rez-de-chaussée est un peu surélevé par rapport à l'extérieur, c'est un peu moins humide que si c'est au raz du sol.

    Il vous faudra bien une ventilation mécanique aussi dans les pièces humides : cuisine salle d'eau WC, et aussi détalonner les portes, et aérations aux fenêtres.

    J'espère vous avoir apporté quelques idées.
     
  5. bart

    bart Membre

    bonsoir je vous remercie pour tout ses conseils, je vais y réfléchir merci encore bonne soirée
     

Partager cette page