Mortier chaux-chanvre sur briques + humidité

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par Bob, 3 Septembre 2008.

  1. Bob

    Bob Nouveau membre

    Bonjour,

    Nouveau sur le site, j'ai deux petites questions à poser.

    Voilà : J'ai acheté une maison dans le nord, début du siècle (pas celui-ci, l'autre...). Comme beaucoup dans la région, elle est en brique pleine (murs extérieurs environ 30 cm). le terrain est marécageux et ma pompe à la cave fonctionne souvent...
    Les murs sont humides (remontées capillaires) mais il semble difficile voire impossible (milieu urbain oblige) de poser des drains. Je voudrais refaire le mur pignon (pour l'instant à l'intérieur) : les ciment, plâtre, torchis mouillé qui se disputaient la place ont été enlevés et le carrelage mural déposé. Une isolation type laine de quelque chose + placo semble exclue si l'on veut que le mur "respire" et soit moins humide.

    Question 1 : Je vois beaucoup de chose sur le mortier chaux-chanvre. Est-ce que cette solution paraît adaptée chez moi et si oui est-ce qu'on peut considérer que ce mur sera isolé ?

    Question 2 : Peut-on, dans le cas où on utilise ce genre d' "enduit", envisager de reposer du carrelage mural à certains endroits (cuisine, salle de bain...) ?

    Merci!
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    pour tout ce qui est fibres, donc c'est valable pour le chanvre, l'humidité dangeureuse. En ce qui me concerne, je la déconseille au sol en dalle en rez de chaussée et en enduits sur des murs souffrant d'arrivée d'eau. Lorsque son utilisation est possible, oui, le chaux /chanvre est isolant dès qu'on dépasse 4 cm d'épaisseur.

    Une fois l'enduit réalisé, on peut, bien sûr, carreler par endroits. L'idéal est de le faire avec de la terre cuite sur enduit chaux sans chanvre, collé à l'avancée de la pose de l'enduit. Mais on peut aussi poser du carrelage moderne à la colle à carrelage. Dans la mesure où la respiration du mur n'est que partiellement compromise, c'est acceptable. C'est d'autant plus acceptable que le chaux chanvre n'a été posé que sur mur sec... :)

    Plus généralement, sur mur humide, la pose d'un carrelage non respirant à la colle à carrelage sur enduit chaux, pourrait constituer un point de concentration d'humidité pas très sain....
     
  3. Bob

    Bob Nouveau membre

    Merci pour votre réponse,
    La solution du chanvre paraît effectivement mauvaise en cas d'humidité...
    Peut-être peut-on le remplacer par un autre matériau style sable qui lui ne craint pas l'humidité ? Par contre, j'imagine que dans ce cas le mélange doit-être moins isolant.

    A moins évidemment que je doive envisager une tout autre solution. J'avoue que la barrière étanche m'a parue indispensable un moment mais je ne me vois pas placer une bande d'arase dans un mur de 30 cm d'épaisseur sur 20 m de long ! Et pour ce qui concerne les infiltrations de résine en bas des murs je n'arrive pas à me faire une idée sur le bien-fondé de cette technique (si l'humidité s'arrête là, où va-t-elle ensuite?).

    J'avais donc décidé, si possible, de laisser ce mur tranquille (il a les pieds dans la gadoue depuis plus d'un siècle...) et d'essayer de m'adapter. Si certains d'entre vous entrevoient une solution simple, pas chère et efficace, je prends !!!
    Merci!
     
  4. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    l'enduit chaux, normalement constitué à base de sable, n'est pas isolant. Il est juste protecteur.
    sur les inflitrations résineuses, votre question tombe sous le sens : bien qu'efficaces sur des parties données de la maison puisqu'elles font une barrière hermétique, elles détournent l'humidité vers d'autres parties qui n'étaient pas atteintes : eh oui !! il faut bien que l'eau s'évacue !!

    Par contre, sauf à faire avec, pour isoler dans ces conditions, des plaques de liège enduites ensuite d'un enduit à la chaux, conviennent très bien.
     
  5. Bob

    Bob Nouveau membre

    Bonsoir,

    Merci pour votre aide, ça devient plus clair... Si vous voulez bien vous pencher encore sur mon cas pour fignoler tout ça !

    Après réflexion et quelques recherches, le liège paraît abordable et raisonnable. Bon, dîtes-moi si je me trompe, mais j'imagine qu'il faut coller le liège avec du mortier à la chaux ou tout autre "colle" du même genre. Ensuite, pour l'enduit à la chaux, est-ce que je dois ou peux mélanger à une fibre pour parfaire l'isolation (avec le liège, le mur devient "sec", non?)?
    Et quelle épaisseur d'enduit dois-je envisager, sachant que j'aimerais encastrer l'eau, le gaz et l'électricité...
     

Partager cette page