Pisé Breton et isolation par l’extérieur ?.

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par Kantia, 1 Juin 2010.

  1. Kantia

    Kantia Nouveau membre

    Bonjour,Mon fils et moi ne sommes pas d’accord pour la rénovation de l’isolation de la maison !
    La situation :- Bâtiment traditionnel Breton en pisé (terre) de 80 cm d’épaisseur sur sous-bassement pierre, à l’ouest du bassin rennais. Rez-de-chaussée avec un étage partiellement mansardé. Exposition sud.- Première rénovation dans les années 1975. A l’intérieur, contre-cloisons en brique plâtrière de 5 cm, enduit plâtre traditionnel et lame d’air entre le pisé et la brique. Enduit extérieur ciment. Sol du rez-de-chaussée en carrelage sur dalle béton coulée sur pierre concassée. Isolation uniquement sur le plafond en lambris sapin de l’étage par rouleaux de laine de verre de 10 cm étalés dans les combles perdus. Fenêtres simple vitrage à châssis bois. Ventilation naturelle permanente par grilles au rez-de-chaussée. Plancher de l’étage en bois.- Chauffage au bois (buches) par poêle au rez-de-chaussée. Convecteurs électriques à l’étage.- Maison glaciale été comme hiver, sol du rez-de-chaussée très froid (condensation lors d’alternances de temps doux et humide océanique). Passages d’air autour des prises et interrupteurs.Les projets:
    Nous sommes d’accord pour le changement des portes et fenêtres par des doubles vitrages (pas plus : pas de triple vitrage, ni argon) ainsi que pour une ventilation hygrorégulée répartie pièce par pièce et un renforcement de l’isolation de l’étage.Mais l’un (le jeune) préconise une isolation par l’extérieur avec PSE 5 cm sur l’enduit ciment avec lame d’air. A l’intérieur, suppression des cloisons brique et remplacement par complexe BA13 + PSE. Chauffage en l’état.Moi (l’ancien) je verrais plutôt garder l’extérieur tel quel ainsi que les briques plâtrières intérieures derrière lesquelles j’insufflerais de la ouate de cellulose. Ainsi on aurait une isolation par l’intérieur avec quand même l’inertie thermique de la brique de 5. Ce qui m’importe c’est de bloquer la circulation parasite d’air derrière les contre-cloisons.J’accepterais l’isolation par l’extérieur mais en supprimant les contre-cloisons intérieures pour les remplacer par un enduit directement sur le pisé et en installant un poêle de masse par rayonnement, plutôt que par convection comme actuellement, pour réchauffer la masse des murs. Je crains quand même l’effet « parois froides ».Je suis désolé pour la longueur, et je remercie ceux qui auront un avis.Kantia
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    Votre fils veut appliquer des méthodes valables pour les maisons neuves mais peu adaptées aux maisons anciennes. Vous, vous envisagez une formule mixte, plus intéressante.

    Pour les huisseries, on est tous d'accord. En rénovation et restauration du bâti ancien, nous optons pour des fenêtres à ventilation haute intégrée qui, associées à des matériaux respirants sur les murs, permettent de se passer de VMC.

    Votre maison est froide parce qu'aucune de ses qualités d'inertie thermique n'est mise à profit alors que vous êtes en situation idéale de pouvoir le faire.

    S'il est une chose sur laquelle il faut que vous tombiez d'accord, c'est sur l'élimination du ciment en façade. Il bloque toute la respiration essentielle de vos murs et, de plus, empêche de profiter de l'accumulation de l'apport de la chaleur solaire sur le mur SUD. Donc, sur ce mur, pas d'isolation extérieure et j'rais jusqu'à dire, pas non plus en intérieur ou alors de type "correction thermique" par un enduit isolant terre/paille chaux qui fait effet de masse pour le chauffage par poêle de masse rayonnant l'hiver.

    Pour les autres murs, votre idée d'insufler de la ouate de cellulose n'est pas mauvaise du tout mais optez plutôt pour le liège en vrac qui gèrera mieux l'humidité du mur que la ouate. D'autant que comme votre sol est en ciment, il est certain que toute l'humidité du sol file dans les murs.

    10 cm au grenier me semblent bien peu, d'autant qu'avec le temps, la laine de verre doit être bien moins efficace. Doublez la mise en lui préférant un matériau propre. Le choix est vaste....
     
  3. Kantia

    Kantia Nouveau membre

    Bonjour CalypsoOn va pouvoir faire avancer la réflexion ! Mais il y a comme toujours une question de coût. Faire sauter l’enduit ciment extérieur, ça fait longtemps que j’y pense sauf que ça équivaut à un ravalement total des façades… Pour l’intérieur, on garderait donc la brique plâtrière et j’avais aussi fait un devis avec du liège, très cher. J’avais envisagé la ouate de cellulose car il semble qu’elle ait un bon pouvoir de régulation de l’humidité.Reste le problème du sol sur terre-plein qui est si froid alors que dans la littérature il devrait avoir un rôle d’accumulateur thermique ! Il faut dire que les bas de portes ne sont pas un modèle d’étanchéité et qu’il pourrait bien y avoir une lame d’air froid qui « lèche » le sol… Ce problème devrait j’espère s’atténuer avec de nouvelles huisseries.Merci et A+Kantia
     

Partager cette page