Plancher solaire direct

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par Invité, 19 Novembre 2000.

  1. Invité

    Invité Invité

    J'envisage pour la construction de ma maison en Vendée de fdaire poser un plancher solaire direct avec 16 m² de capteurs. Le coût de l'installation ( environ 13 000 Euros avec la chaudière et le ballon) est élévé et malgré les aides de l'ademe, l'instalation me reviendra à plus de 7 000Euros. Est-ce vraiement sérieux que de penser ce mode de chauffage, le retour sur amortissement est bien long ? Qu'en pensent les utilisateurs ?
     
  2. Invité

    Invité Invité

    Bonjour,
    Avez-vous contacté l'Ademe de votre région
    (www.ademe.fr) ? Demandez-leur des simulations.
    D'après les renseignements que j'ai eu, le PSD est le plus rentable là où il y a du soleil et où les hivers sont froids (typiquement dans les Alpes).
     
  3. Invité

    Invité Invité

    Bonjour,
    Le problème est qu'il faut investir dans un moyen de chauffage alternatif pour palier au chauffage solaire quand il ne peut assurer (c'est à dire exactement quand on en a besoin !)
    Et pourquoi pas la géothermie, où là au moins le groupe est autonome à 100 % ?
    @+
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

    Solaire ou géothermie : bonne question !

    Une pompe à chaleur bien dimensionnée ne doit pas être "trop" puissante pour éviter de multiplier les cycles d'arrêts/redémarrages qui nuisent à sa longévité.
    Du coup, cette même PAC bien dimensionnée sera de facto un peu "juste" par période de grand froid. Ces systèmes intègrent donc une résistance d'appoint (effet Joule) qui va se mettre en marche justement les jours les plus froids (pas d'autonomie à 100% contrairement au message précédent)

    Le chauffage solaire nécessite aussi une énergie d'appoint. Il atteint son maximum de rentabilité quand le soleil est haut dans le ciel et qu'il fait froid (février, mars, avril).

    Voici un exemple de ratio entre apport chauffage d'appoint et chauffage solaire pour un système solaire combiné :
    [​IMG]

    Si votre maison est solaire passive (bioclimatique), alors le chauffage solaire combiné ne se justifie pas et une telle maison permettra de dimensionner votre système de chauffage au plus juste.
     
  5. freeheatbox

    freeheatbox Nouveau membre

    Bonjour
    Les techniques de plancher solaire direct évoluent dans le bon sens. Maintenant, on trouve des tuiles solaires bien adaptées au PSD sans avoir à couvrir le toit de capteurs lourds et chers. Il faut toujours compter 1m² de panneau par 10 m² habitable. Mais quand on couple le solaire avec un plancher chauffant sec comme le CaleoSol, on fait gonfler le rendement des panneaux. En effet, les maisons RT2012 (anciennement BBC) permettent d'avoir un plancher moins chaud. L 'effet plancher solaire + effet isolation doivent permettre de passer au dessus des 50% de couverture en solaire. Un bon article sur
    http://www.caleosol.fr/plancher_solaire_direct_caleosoleil.html
     
  6. arno

    arno Arnaud Sellé

    Oui, mais ma réponse précédente reste valable.
    Le chauffage solaire est à réserver lorsque ces 3 conditions sont respectées :
    - en rénovation de logements mal orientés
    - dans les régions fortement ensoleillées l'hiver (et froides)
    - avec des panneaux suffisamment pentus (> 45° par rapport à l'horizontale) pour bénéficier au mieux des rayonnements bas du soleil d'hiver

    Sachez également qu'en RT2012, la variation temporelle (précision temporelle de régulation) est un élément très important pour le calcul de la performance dans les consommations de chauffage, et cette variation temporelle est de l'ordre de 2,5° pour les plancher chauffants.

    Face à des robinets thermostatiques dont les plus précis ont une variation temporelle d'un quart de degré, le plancher chauffant est -indépendamment de la source d'énergie- un émetteur de chaleur très défavorisé en RT2012.
     

Partager cette page