plinthes chauffantes

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par véron34, 20 Mai 2008.

  1. véron34

    véron34 Membre

    Bonjour,

    A qlq jours de commencer la construction de la maison une réflexion me plonge dans l'hésitation. je suis a priori parti pour chauffage et ECS par le solaire et PC. Mais je remarque que chauffer un PC au solaire revient à utiliser deux fois dans le même temps la même source de chaleur, le soleil. L'utilisation efficace du déphasage du PC ne m'est plus apparue très facile (et on y rajoutte son coût !!). Cherchant une autre solution j'ai donc pensé à utiliser comme source de chaleur pour le PC le foyer fermé au lieu du soleil; c'est pas possible me dit-on, seulement en réhausse de chaudière. Bon.
    Donc çà pourrait venir en appui de mon ballon solaire, mais le pb cité précedemment reste pour moi idem. Je vois donc deux autres solutions en visant la bi'energie.

    1) seule l'ECS est solaire. j'installe un ballon electrique tout bête relevé par l'insert. Et j'aliment un PC

    2) je change de système d'emetteur. Je viens de trouver la "plinthe chauffante" (je connaissais pas çà du tout). Elle est alimentée en basse température. D'après le fabricant (et son raisonnement semble se tenir) cette plinthe chauffe le mur qui ensuite rayonne la chaleur, se transformant dons assez rapidemment en mur rayonnant.
    Ainsi, je peux installer une chape traditionnelle lourde pour bénéficier du solaire naturel par inertie et j'évite les surchauffe citée par beaucoup d'utilisateurs de PC sur les forums.
    La maison sera très bien isolée, on essaie de se rapprocher au mieux de la RT 2005. orientée plein sud (hérault) mur N en monomur de 30 (ensuite isolée par l'extérieur par panneaux de liège de 3 ou 4), enduit terre en intérieur, 25 cm de ouate de cellulose dasn les combles perdues, plancher sur vs isolé par 6 à 8 cm de liège (+ chape tradi + carelage). Surface de baie vitrée importante tout au S en double vitrage 4-16-4 argon.

    Que pensez vous de ces réflexions ?
    qui connait et a une idée ou mieux une expérience de ces "plinthes chauffantes" ?
     
  2. sopat34

    sopat34 Nouveau membre

    Je ne connaissais pas non plus . Merci de cette découverte. Pour votre construction avez-vous envisagé le "puit canadien"? Selon les fournisseurs (hélas je ne connais pas d'utilisateurs) chauffage (léger) de la dalle l'hiver rafraîchissement l'été. mais à prévoir à la construction.
     
  3. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Je m'aperçois que j'avais loupé votre message.

    Les lois de la physique font que si vous voulez chauffer à basse température, il faut une grande surface d'échange (typiquement un plancher chauffant qui fait par définition la surface habitable).

    Prenez par exemple une pièce de 4x3m = 12m² son périmètre est de (4+3)x2= 14m

    Pour retrouver la même surface d'échange qu'un plancher chauffant, il vous faudrait une plinthe de ... 85cm de haut (12m²/14m).

    Sinon, il y a le meur chauffant, mais c'est intéressant surtout en rénovation.


    Pour ce qui est du chaufage solaire, pour en avoir un chez moi, mon retour d'expérience vous fait dire que c'est rentable si dans votre région, il fait encore froid en mars et en avril avec un temps ensoleillé.
    Ceci n'est manifestement pas le cas dans l'Hérault, sauf peut-être sur les Cévennes.

    Le solaire pour l'eau chaude : mille fois oui.
    Le solaire pour le chauffage : étude d'opportunité indispensable (et faite par qq'un qui n'est pas le vendeur !).
     
  4. maici46

    maici46 Membre actif

    Bonjour : Dans une région comme l'Hérault que je connais bien, les dépenses de chauffage pour une maison identique sont bien moindres que pour une région au climat moins clément ou même qu'en région de montagne ou dans l'est.

    Les plinthes chauffantes, c'est peut-être pas mal. le principe de chauffer le mur donne une grande surface qui chauffe à basse température. Mais il faut voir le prix.

    Vu la région, une PAC AIR/AIR, très réactive serait peut-être pas mal, pour les pièces de jour, et radiateurs électriques en complément pour chambres.

    Ou alors simplement des radiateurs à fluide caloporteur par exemple, puisque avec une maison bien isolée et avec un tel climat, la conso restera modeste. Dans une autre région, on pencherait peutêtre vers d'autres solutions, quoique, on ne sait plus trop où l'on en est.
     
  5. maici46

    maici46 Membre actif

    PS : Et aussi le solaire pourrait être interessant, surtout dans votre région, plus écologique et fonctionnement moins coûteux il n'y a pas, et votre région est la région idéale.
     
  6. arno

    arno Arnaud Sellé

    Oui, mais le chauffage solaire, c'est un investissement de 18 à 20000€ et franchement dans une construction neuve que l'on peut orienter favorablement au sud, ce seront les vitrages qui joueront le rôle de meilleur chauffage solaire.

    Le choix de l'énergie renouvelable doit toujours venir après l'efficacité (en l'occurrence pour une maison, = efficacité de l'isolation des parois opaques et vitrées)

    Pour une construction neuve bien isolée (au delà de la RT2005, ce qui n'est pas très difficile) et dans le midi, un chauffage solaire n'est pas à conseiller : jamais rentabilisé.

    Par contre, le solaire pour l'eau chaude est un exellement choix, puisque les besoions de chauffage baissent avec la qualité du bâti, pas les besoins d'eau chaude :)
     

Partager cette page