problèmes de maçonnerie

Discussion dans 'Suivi / Devis / Normes' créé par vanelolo, 7 Septembre 2007.

  1. vanelolo

    vanelolo Nouveau membre

    Nous faisons construire une maison par un constructeur qui a débutée fin avril.
    nous avons constaté beaucoup de malfaçons; nous avons pris la décision de faire un courrier avec AR et nous n'avons pas eu de réponce juste une nouvelle équipe de maçon qui devait refaire et qui a aussi négligé le travail. Ils nous ont posé la charpente et la menuiserie. Que devons nous faire alors que tous le monde fait la sourde oreille et que l'appel de font de mise en hors d'eau est bloqué par nos soins? Avons nous le droit de faire constater ces malfaçon par un expert de la chambre des métiers ou un huissier de justice?
     
  2. PLAN MAISON

    PLAN MAISON SARL Inter Service Plans

    1- votre contrat prévoit-il un solution à ce genre de problème ? (votre présence à une réunion de chantier, contact avec le conducteur de travaux, etc...)
    2- votre présence est-elle autorisée sur chantier ? (seul ou avec un représentant du constructeur)
    3 - ces malfaçons sont elles une non conformité aux plans ou devis ou une violation manifeste des règles de construction?

    Si vous disposez d'une assurance défense recours et que vous pouvez apporter la preuve de votre préjudice demandez un référé en justice pour obtenir l'arrêt du chantier et la réparation de désordres (s'ils sont avérés et graves).
     
  3. vanelolo

    vanelolo Nouveau membre

    Le problème qui se pose c'est que nous habitons déjà sur le terrain qui est en coopropriété avec celui des parents de madame. Sur le contrat il est stipulé que nous ne pouvons accéder sur le chantier nous n'avons jamais eu de réunion avec le chef des travaux, il nous fait juste signer les achèvements de travaux.
    Les malfaçons sont dû à du mauvais travail ( ex: selement 2 briques croisées dans 2 angles sur toute la hauteur, briques de la terrasse couverte non scélée, béton fait avec de la terre végétale...) Nous nous sommes renseigner auprès de l'assurance et nous ne pouvons agir que lorsque les travaux serons terminés. Deplus le constructeur nous bloque le chantier parce que l'appel de font de mise en hors d'eau n'est pas débloqué. Pourquoi les payer alors que se n'est pas fini. Nous ne savons plus quoi faire.
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

    Dans ce cas, il y a violation manifeste des règles de construction.
    Il vaut mieux agir vite.

    Le plus efficace est, comme le disait AM, le référé en justice.

    Au préalable, vous pouvez cependant contacter :
    - l'ADIL de votre département
    - l’organisme qui a accordé la garantie de livraison. Son nom figure dans le contrat de construction.
    - un conciliateur de justice qui peuvent régler les litiges gratuitement et à l'amiable (sans recours à une procédure judiciaire pouvant être longue et coûteuse). Leurs coordonnées sont disponibles en mairie ou au tribunal d'instance .
     
  5. vanelolo

    vanelolo Nouveau membre

    Les travaux on repris les malfaçons intérieures ont été refaite mais l'extérieur toujours pas le chef des travaux nous a répondu que cela ce fera par la suite.
    Suite à un appel téléphonique de notre par au Directeur en lui expliquant les problèmes et les conseils que nous avions eu et en les menaçant d'une suite juridique les travaux on repris le lendemain.
    Les réserves seront telle toujours possible à la fin des travaux?
    Avons-nous le droit de bloquer les 5% de fin de travaux?
    Et pouvons-nous faire une demande d'une décénale plus longue si c'est possible?
     
  6. arno

    arno Arnaud Sellé

    Pour les réserves, voir vos fils de discussion à ce sujet (faites une recherche des mts clefs "réserve 5%" dans notre formulaire recherche en haut à droite).

    Pour la décennale. C'est une assurance légale que souscrivent les intervenants du bâtiment et la durée est fixe.
     
  7. dodo

    dodo Membre

    J'arrive un peu tard sur ce post mais il n'est peut-être pas trop tard pour Vanelolo et ça servira toujours pour d'autres.

    Vanolo dit : "Les travaux on repris, les malfaçons intérieures ont été refaites mais l'extérieur toujours pas. Le chef des travaux nous a répondu que cela se fera par la suite."

    Il faut prendre des photos de toutes les malfaçons dès que vous les voyez, car la plupart seront cachées une fois la maison "terminée". Par exemple les croisements de briques largement insuffisants dans les coins de la bâtisse... ou l'absence de poteaux avec ferraille, etc.

    Dodo
    www.faireconstruire.info
     
  8. vanelolo

    vanelolo Nouveau membre

    A ce jour nous sommes a la reception des clef. La maison devait être livrée le 25 décembre. Nous avons refusé la réception lundi14 janvier car il manquait les cache moineaux et un tas de petites bricolles a refaire. Aujourd'hui jeudi 17 janvier nous avons encore refusé la réception car nous nous trouvons avec des petits défaut: le chantier n'est pas nettoyer, crépit a reprendre, trou dans la faillance pour accepter une prise (mais rien ,juste un trou), angle des chappes des chambres arrondit et pas en angle droit prise de courant dans le garage mis dans la brique sans gaine et en 1,5V, rebord de la terrasse toute cassée, quelque défauts aux portes et encadrements et les pleintes de carrelage collées avec un surplus de colle. Nous devons faire la réception mardi 21 mais a partir d'aujourd'hui le directeur nous dit que les indemnitées de retard ne sont plus payé car la maison est réceptionable, a-t-il le droit? que pouvons-nous faire? sommes nous trops demandeurs ou maniaque? nous sommes dans les dernier jours pour agir ou pas? aidez-nous.
     
  9. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Le mieux est de faire votre prochaine réception en présence d'un expert du bâtiment.

    Contactez l'ADIL de votre département (cf www.anil.org) pour voir s'ils peuvent vous en conseiller un.
     

Partager cette page