projet de maison passivhaus

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par depar, 16 Octobre 2009.

  1. depar

    depar Membre

    bonjour

    j'ai le projet de contruire ma maison et j'aimerai qu'elle soit labeliser passivhaus , je suis dans le sud la maison sera orienter pas plein sud mais tres bien ensoleille toute la journee.

    rez de jardin sera un grand garage 60m² et au dessus (rez de chausser) 70m² habitable la moitier du garage et enterre (le terrain est en planche)

    pour le moment je suis a l'etude thermique , l'isolant sera de la mousse de polyurethane mais quelle epaisseur utiliser ?
    pour ne pas faire une isolation exterieur je pense faire une isolation sur le placher brut et faire tous le reste de l'instalation dessus est-ce possible ?
    car j'ai peur qu'avec le temps l'isolation sous les cloison s'affaisse et cree de fissure sur les murs qu'en pensez-vous?

    voici le lien pour le polyurethane:
    http://www.efisol.fr/index.php?mainFrame=http://www.efisol.fr/polyurethane.htm

    pour le reste de l'instalation j'ai des idee , mais chaque chose en sont temps

    merci de vos reponse a bientot steph
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Au stade de l'avant-projet, je ne peux que vous conseiller de lire nos articles sur les choix constructifs possibles avec les exigences des maisons passives.

    Ensuite, vient une question : quel est l'objectif qui vous fait vouloir atteindre le niveau maison passive ?

    1- parce que vous voulez vous passer de chauffage ?
    2- parce que vous avez lu que les maisons passives représentent un point d'inflexion dans la courbe de retour sur investissement (comme illustré dans le célèbre graphique ci-dessous) :
    [​IMG]
    3- parce que vous voulez plus généralement que votre maison soit économe et écologique ?
    En conclusion, ne pensez pas que je dénigre le label passivHaus, mais ce que je dénigre c'est l'utilisation qui en est faite et le dogmatisme qui va autour.

    Autant le label BBC à mon sens ne vas pas assez loin sur la qualité du bâti, autant, les exigences du label passif pour le bati ne représentent pas l'optimum économie-écologie comme cela est souvent présenté.

    Pour optimiser votre bâti, une fois lu notre dossier sur les choix constructifs possibles avec les exigences des maisons passives, vous pourrez faire des simulations avec notre logiciel Comme Un Thermicien.
     
  3. depar

    depar Membre

    bonjour

    merci pour votre reponse

    etant electricien dans le baitment il m'ai arriver de voir de la doc sur les energie renouvelable (solaire thermodynamique puis canadien vmc ect..)
    et des lors je me suis interresser a cette technologie , quand j'ai commencer reflechir a la construction de ma maison ( environ 3 mois )j'ai de suite voulu en inclure dans le projet et a ce moment la je ne conaisais rien au label et autre certification c'est en faisant des recherche sur le net que je me suis instruit et ai connu ce site .

    pour etre honnete respecter le label passivhaus me semble exagerer de meme que la labelisation mais si je peut par d'autre moyen m'en approcher je serai tres comptant

    pour ma part faire une maison dans ce sens et d'une part ecomnomique (sur du long therm) et d'autre part un question d'avenir .

    et comme je l'ai dit j'ai d'autre idee mais ce sera un autre post.

    merci a+ steph
     
  4. je suis tout a fait d'accord si pour faire des économies de pollution pour la planète, nous le faisons a titre individuel, pour éviter de sur-consommer, il faudrait déjà baisser l'éclairage public dans nos ville, diminuer de façon drastique le fret routier et métre les camions sur rail, quand les frais de sur isolations, ne permet pas une vrais économie, je suis étonné que vous ne parlie jamais de la construction en terre, pisé et autres type de construction en terre, il y a dans ce procède, aucune transformation, énergie polluante près due zéro, sauf l'ajout de stabilisant, type chaux éteinte ou aérienne, j'ai moi mémé le projet de construire en terre, si quelqun a deja réalisé ce type de construction et peu me répondre pour pouvoir partager des information, sur ce sujet cordialement
     
  5. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Les constructions en terre ou en pisé ne sont jamais abordées dans les comparatifs car sans mise en place d'un isolant complémentaire, leurs performances thermiques sont très médiocres.

    50 à 100 fois moins qu'un isolant standard à même épaisseur.

    Ce type de construction étant réservé aux autoconstructeurs vu la grande main d'oeuvre nécessaire, c'est quand même dommage d'investir tant de temps et d'énergie dans un tel projet pour obtenir au final un habitat peu performant thermiquement.
     
  6. Si je suis votre raisonnement, la masse du mur en terre de 40 a50 cm n'est pas très isolante, toutefois je suis étonné a la vu de tout les livres qui glorifie ce type de construction, je sais qu'il ne rapporte pas grand chose au fabricants de matériaux, vous avez raison construire en terre c'est beaucoup d'énergie (huile de coude) mais pas polluante, j'habite a Perpignan, l'été très chaud, l 'hivert pas très froid, pas beaucoup de pluie, quel matériaux choisir, et quel isolant, je souhaiterais utiliser le liège, ou alors une isolation par l'extérieur, sachant que je suis contre le placo style, la brique mono mur assez chére, le bloc ciment pas pour moi,le béton cellulaire, ou pierre ponce, le roussillon est en zone sismique je crois, quel type de matériaux me conseillerais vous dans l'attente Cordialement
     
  7. arno

    arno Arnaud Sellé

  8. Bonjour et meilleur veux pour 2010 a tous, les autoconstructeurs. si en définitive li faut aussi isoler les murs en pisé, peut on les isoler de l'extérieur en laissant respirer le pisé, avec exemple des plaques de liège, fixé sur le mur de pisé et ensuite enduit avec un crépie chaux et sable, ou autre produit qui respecte le pisé
     
  9. delcroix

    delcroix Nouveau membre

    Bonjour à tous,

    Topic toujours d'actualité ?

    Arno, vous affirmez que "l'effet tunnel" est un leurre car le cout de l'appoint chauffage d'une DF équivaut à un chauffage "traditionnel" (15000€)
    Je pensais que, pour une construction passive, l'appoint se comptait en jours par an et donc qu'une simple résistance faisait l'affaire.
    Un tel appoint ne doit pas couter 15000€. Est il suffisant ?
     
  10. philippejme

    philippejme Membre

    Bonjour ,

    On peut quand même realiser un projet labellise PHI avec une étude de conception PHPP ,a moindre cout selon la region et les materiaux employes.

    Dans certaines regions la DF n'est pas incontournable!
     
  11. delcroix

    delcroix Nouveau membre

    Bonjour philippe,

    Je viens de voir ton post. Le forum n'est pas encore totalement mort, seulement agonisant. ;-)
    Le projet PHI à moindre coût... je ne l'ai pas encore trouvé !! Des recettes ?
    Concernant l'absence de DF, Quelle solution de ventilation à la place ? Et quelle solution de chauffage ? (il faudra un retour à un chauffage conventionnel puisque plus moyen de "véhiculer" les calories d'appoint par la DF)
     
  12. arno

    arno Arnaud Sellé

    Le topic est toujours d'actualité.

    Pour répondre à Delcroix, n'oubliez pas que la labellisation maison passive doit répondre à trois exigences :
    1) besoin de chauffage < 15 kWh/m².an
    2) étanchéité à l'air n50 < 0,6 vol/h
    3) consos totales (électroménager compris) en énergie primaire < 120 kWh/m² par an avec un maximum de 55 pour l’usage domestique (avec l’éclairage).

    Or du fait que l'électricité se produit avec un faible rendement à partir des centrales thermiques (nucléaire compris), le coefficient de multiplication en énergie primaire est de 2,7 , donc tout kWh électrique consommé à votre compteur sera multiplié par 2,7 dans le calcul des consommations totales en énergie primaire (pour info, le coef de la réglementation thermique française est de 2,58).

    Une conso de chauffage faible, une fois multipliée par 2,7 peu devenir significative et vous empêcher (à juste titre) de respecter la troisième condition.

    Pour moi, construire une maison passive pour la chauffer à l'électricité est une ineptie car vous allez consommer certes peu d'électricité mais au moment où elle sera la plus polluante.

    Vous aurez un projet écologiquement et économiquement bien plus cohérent en vous contentant d'un bâti avec un besoin de chauffage de l'ordre de 30 kWh/m².an (sur la base des calculs PHPP que vous pouvez retrouver sur Comme Un Thermicien) mais en la chauffant avec une source d'énergie renouvelable comme un poêle à granulés.

    + d'infos
    http://www.lamaisonpassive.fr/files/Passivhaus_PHPP.pdf
     
  13. delcroix

    delcroix Nouveau membre

    Bonjour arno,

    Pourquoi fixez vous un ordre de 30kWh/m2 ? Le concept passif justifie son 15 kWh/m2 par l'effet tunnel qui, d'après vous, est une chimère.
    Est ce le seuil d'une maison aux paramètres passifs mais avec du double vitrage ? Un abandon de la DF pour une SF hygro ?
    Si l'on part du principe qu'il faudra un budget "chauffage conventionnel" (du fait de l'absence d'effet tunnel) pourquoi ne pas se contenter d'un label effinergie ?
    Quel poste de la conception améliorera significativement les performances thermiques d'un bâti "effinergie" avec un faible surcout ? (epaisseur de l'isolant ? - étanchéité à l'air standard PHI ? DF ?)
    Pour résumer, quel est économiquement aujourd'hui la "meilleure" conception thermique d'une maison ?
     
  14. arno

    arno Arnaud Sellé

    Un besoin de chauffage de 30kWh/m² (selon le calcul passivHaus) est un ordre de grandeur acceptable pour viser du BBC. Oui effectivement, un label Effinergie est suffisant.

    Je suis autant devenu septique sur ce label que j'en ai été un ardent défenseur il y a 3 ou 4 ans.

    Ramenons la différence de besoin de chauffage BBC vs Passif à des déplacements domicile travail en voiture.

    Sur une maison de 130m² habitables, une différence entre 15 kWh/m².an et 30 kWh/m².an correspond à 250 litres de fioul en plus par an (avec une chaudière de rendement correct et sachant que l'énergie calorifique du fioul est de l'ordre de 10kWh/litre).
    250 litres de carburant, cela correspond à 3800 km pour une voiture qui consomme 6.5 l/100.
    Si vous et votre conjoint(e) partez chaque jour au travail avec chacun votre voiture, 220 jours par an cela fait 440 allers et 440 retours. Et 3800 km / 880 trajets = 4,4 km.

    Sur la base des hypothèses précédentes, l'avantage d'une maison passive face à une maison BBC sur le besoin de chauffage correspond énergétiquement à une distance supplémentaire domicile-travail de moins de 5 km !

    ... et le bâti passif ne va rien changer à l'eau chaude sanitaire qui est énergétiquement souvent prépondérante face aux besoins de chauffage.

    Pour répondre à votre question sur la meilleure conception, allez voir les nombreux fils de discussion de ce forum, par exemple :
    Maison BBC-Effinergie economique
    Meilleur rapport "performance énergétique"/"cout de revient" ?

    Je suis parfaitement conscient que c'est difficile d'être cohérent dans ses choix et je le vis moi même chaque jour. Si vous convertissez un A/R transatlantique en avion en nombre d'années de différence entre une maison passive et une BBC, vous allez avoir le vertige !
    Pour enfoncer le clou, si vous prévoyez une piscine, une télé plasma, etc, faut-il vous casser la tête à optimiser la conception de la maison ?
    Une piscine creusée 5x10 = 2000 kWh élec /an soit 5400 kWhep soit ramené à la maison (de 130 m²) 41 kWhep / m².an soit le tiers du quota autorisé de 120 kWhep/m².an du label passif.
     
  15. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonsoir à tous,
    Je crois surtout qu'il faut faire de son mieux, avec les moyens que l'on a et que l'on se donne! Si quelqu'un veut faire une maison "passive", qu'il la fasse si c'est son envie ...moi je dirais juste que j'ai décidé de faire une maison BBC, parce que la rendre passive serait trop cher pour moi (en fait, il suffirait juste d'installer des panneaux photovoltaïques afin qu'elle soit "passive"...vous ne trouvez pas ça un peu léger??? Je "rachète" mes KW en trop en en fabricant!!!! Du délire!!!)
    Ma maison est une maison écologique car elle n'utilise aucun subterfuge afin de gruger les appareils de mesure et les logiciels des bureaux d'études thermiques.
    Donc, à mon avis, il vaut mieux avoir une bonne maison BBC bien isolée, respectueuse de l'environnement pas ses éco-matériaux, qui n'utilise pas de panneaux photovoltaïques, qu'une maison passive, obtenue à coups de "baguette magique" pour "fausser" les résultats...Bref...Affaire à suivre...
     

Partager cette page