puits canadiens

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par farmer, 15 Mars 2009.

  1. greg62000

    greg62000 Membre connu

    Avez vous les performances de cette èchangeur eau/air?

    car on va èchanger en eau/air puis avec la DF en Air/Air cela fait double èchangeur n'y a t'il pas trop de perte au passage?

    j'imagine que oui

    Pour de l'eau à 7°C dans le tube combien peut on esperer recuperer en T°C Air?
     
  2. farmer

    farmer Membre connu

    je n'arrive pas à envoyer les courbes ici il faudrait m'écrire en couriel ou demander à la société qui vend le matériel
     
  3. arno

    arno Arnaud Sellé

    PS : aux intervenants récents sur ce post :
    en tant que modérateur, j'ai quelque peu élagué certaines phrases de messages qui résultaient plus d'échanges à chaud que d'informations devant rester sur le long terme.

    Merci Farmer de m'adresser par mail ces courbes contact[at]citemaison.fr , le les ajouterai en PJ.
     
  4. fd9

    fd9 Membre

    1) Puits canadien à air cout posé TTC 3700€ (tube rehau + bouche inox à 1000€ + collecteur avec regard)
    tu annonces un cout de 1400 pour un hydraulique or 1400 X 4 > 3700€ , c'est donc moins de 4 fois plus cher et pourtant j'y ai inclu les 3 éléments le plus chers que tu voulais exclure.
    Pour être encore plus précis, si j'avais su au départ, j'aurai tout fait moi même! et je m'en serais sorti pour le cout du matériel uniquement et une location de mini_pelle. Quand je dis "si j'avais su" c'est pas pour le prix mais pour la simplicité de pose. Ainsi, le cout final est tout a fait du même ordre que tes 1400€ or bouche inox, mais ca c'est un choix non obligatoire. (le mode d'emploi suivra dans un second post)
    2) C'est une installation qui financièrement s'amorti tout à fait!
    Pour une maison de 150m² et d'un volume supérieur au standard ( hsp jusqu'à 3.15 sur 40m²) et une étanchéité à l'air ainsi qu'une double flux performante (TERMOS 200DC rendement constructeur 99%, mesuré à 92% réel par l'institut passivhaus) on arrive à une consommation globale en méthode annuelle de 15 kWh/(m²a) avec le logiciel PHPP hors prise en compte des apports du passage par le puit canadien.
    Etant donné un prix du kWh actuel d'environ 0.1103€ un apport de 3 kWh/m²a en annuel (ou 6 sur les 6 mois les plus froids) permet un amortissement en 30 ans! Evidemment cela parait très long mais la durée de vie d'un simple tube est bien supérieure et en plus l'apport réel est supérieur à 3 kWh et enfin le prix du kWh aura plutot tendance à augmenter sur la période!
    Point supplémentaire: je confirme que c'est la VMC 2flux qui fait la circulation sans ventilo supplémentaire (vmc 2flux de toute facon obligatoire dans mon cas puisque aucun autre systeme de production de chaleur (hors ECS solaire/elec et seche serviette)) donc aucune consommation spécifique au puits canadien!
    Enfin, je voulais signaler l'apport de fraicheur d'été qui n'est pas négligeable en confort et c'est offert avec le reste, je t'epargne la complication de l'inclure dans le cout d'amortissement
     
  5. fd9

    fd9 Membre

    1) c'est un tube étanche à l'air et donc au radon, quel argument fallacieux, c'est déplorable

    2) voila c'est fait et meme pour 150m² avec les particularités précisées, décide toi en toute objectivité!

    3) a oui, il y a aussi le passage sur "les industriels conseillent de le coupler avec une VMC 2flux..." Là on est totalement hors du débat puits canadien "air" ou "eau", on est meme hors du débat puits canadien tout court, il s'agit juste d'une obligation en maison très basse consommation d'énergie
     
  6. fd9

    fd9 Membre

    A ce propos tu pourrais me calculer l'apport d'un tube rehau en 200mm sur 32m de 2.20m à 1.84m de recouvrement de terre (limono_sableuse, traces d'argiles) et pourtant j'ai un peu plus de 2% de pente (c'est le terrain qui est lui aussi en pente favorable) Cela sur la base des chiffres de la région parisienne cités ci dessus

    je t'en serai très reconnaissant?

    merci
     
  7. fd9

    fd9 Membre

    pour faire sont puits canadien seul: (cas d'une maison sur terre plein)
    - matériel: une bomde pour marquer le tracé, un niveau laser et une pige, un decametre, un terrassier en régie, un niveau à bulle, un fil solide et 2 piquets. Plus les tubes évidements et 3coudes 90°, 1 Y45°, 1 coude 45° et 2 coudes 30°, enfin un collecteur (pour un "design" en L du tracé: sortie de maison puis orientation à 90° dans la longueur du terrain qui doit depasser les 30 metres, sinon prevoir autant de coudes que necessaire selon le tracé retenu)
    - 3h de temps pour le terrassement (à 65 euros de l'heure en régie c'est pas énorme)
    - 1 journée de pose

    1) Au moment du terrassement, faites le tracage des fouilles de fondations et du puits canadien, une fois les fouilles de fondations terminées, attaquez la fouille du puis canadien, ca tombe bien le terrassier est déjà sur place!
    2) Comment? fixez le decametre au sol le long du tracage, reglez le laser et la pige à la profondeur désirée pour la base du tube en sortie de maison (pour ma part -2.40m)
    3) Creuser jusqu'à la profondeur désirée (en 60 ou 80cm de large selon la tenue des bords de fouille et le confort souhaité pour y travailler)
    4) descendre la mire de 2cm sur la pige et continuer de creuser en reculant avec la pelle. Vérifier la profondeur à 1m de distance en suivant le décametre.et ainsi de suite de metre en metre.
    5) rajouter 2 coups de godet legerement desaxés du trajet au point bas en sortie de maison pour y installer le collecteur qui descent presque 1m plus bas
    6) Une fois la fouille réalisée sur toute la longueur, planter un piquet solide en tête et en base, marquer les hauteur souhaitées sur les piquets et tendre un fil entre les deux. Quand je dis tendre, il faut vraiment tendre de tout son poids (en cas de trajet non linéaire, il faut un jeu de piquets et de fil pour chaque segment)
    7) rectifier les imperfections à la pelle en decapant legerement sous le fil aux endroit où il touche le sol, jusqu'à ce qu'il finisse par toucher partout. (30min si le terrassier à fait un bon travail et qu'il a été bien assisté par vous!)
    8) poser la partie qui dépassera de la dalle avec un 90° a la base et un morceau de tube vers le point bas à proximité de l'excavation pour le collecteur
    9) caler très consciencieusement ce "L" avec du sable stabilisé (25kg de ciment pour 1m3 de terre de la fouille): vérifier l'aplomb et la pente et bouchonner (en effet il va se passer plein de trucs autour de ce tuyau qui depasse dans les mois à venir)
    10) poser le Y, qui constitue le point bas, une branche vers le bas, une branche vers le reste de la fouille
    11) poser le collecteur dans le "sur"trou et le connecter à la branche descendante du Y avec un coude 45
    12) poser le coude 90 pour reprendre l'axe de la fouille (je rapelle que dans mon cas on a un trajet en L, nous en sommes au coin du L) attention, il faut maintenant longer un des bords de la fouille
    13) poser environ 10m de tube le long d'un des bords de la fouille (il suffit d'emboiter)
    14) poser un coude de 30° plus une longueur de tube suffisante pour rejoindre l'autre bordure de la fouille puis de nouveau un coude de 30. On crée ainsi un zig zag qui pertube l'ecoulement laminaire de l'air dans le tube ce qui est favorable aux echanges thermiques, sans perturber la charge
    poser le reste de longueur de tube
    15) munissez vous de votre niveau à bulle et d'une cale fixée à l'extremité( dans l'idéal un niveau de 2m et une cale de 4cm (ou tout multiple pour verifier la pente section de tube par section.
    16) Caler chaque section avec un peu de sable stabilisé en 2 points, un proche de chaque extremité, normalement il n'y a presqu'aucune section dont il faut rectifier la pente si le terrassement a été sérieux
    17) poser le "L" en tête pour rejoindre la surface et le caler consciencieusement
    18)couvrir le tube de 10cm de terre tassée au pied sur toute sa longueur
    19) attendre une bonne pluie pour que cette 1iere couche englobe parfaitement le tube
    20) renouveller l'opération une 2ieme fois.
    21) attendre le retour du terrassier pour la VRD, la remise des terres ou toute autre raison pour combler le reste si cela ne gene pas que la fouille reste ouverte ou que cela ne pose pas de probleme de sécurité
    22) combler a mi-hauteur, passer la plaque vibrante (70 à 90kg) et combler le reste
    23) il est temps maintenant de vous occuper du beton de propreté de vos fouilles de fondations! mais cela devrait deja etre fait entre l'étape 18 et la 19!

    bon courage!
     
  8. farmer

    farmer Membre connu

    Prends une pompe ou plus exactement un accélérateur à vitesse variable en fonction de la température désirée avec une régulation qui le commande par impulsions pour une conso réduite et qui ne fonctionne que si nécessaire
     
  9. duverc

    duverc Nouveau membre

    J'interviens dans la discussion au sujet du puits canadien air et propose ma modeste contribution.
    Je termine une maison passive dans le 17. Le maçon a fait la tranchée pour le puits canadien ( 40m de long, démarre à 1.3m pour terminer à 2.3m ). Il arrive dans une cave de 2.4m de long sur 1.4m de large creusée en même temps. Dans le fond de la cave, on a fait une réservation dans la dalle sous l'arrivée du tuyau pour y mettre une pompe en cas de condensats. La cave servira en outre pour conserver vin, fromage, charcuterie ....
    J'ai moi même posé le tuyau (hékatherm PEHD alimentaire diamètre 20cm ). A l'extrémité d'un liteau, on fixe solidement une planche d'1m de long (impératif) sur 15 cm de large. Sur cette dernière, on fixe dans le même sens et latéralement (en raison de la présence du liteau) une 2ème planche de même longueur avec du côté aval une cale de l'épaisseur correspondant à la pente souhaitée : 1cm pour une pente de 1%, 2cm pour une pente de 2% et ainsi de suite ; d'où l'importance de la longueur d'1 mètre pour la planche). On fixe sur cette dernière planche un niveau. On a alors un outil parfait pour réaliser le travail. Il suffit alors de remplir le fond de la fouille de 10cm de sable, de ratisser, tasser, damer avec l'outil confectionné en veillant à ce que la bulle soit bien située entre les deux barres. On avance progressivement, la pente est quasi parfaite et cela se fait sans trop de difficultés. On recouvre ensuite de sable puis de terre.
    Pour le coût : 550€ pour le tuyau, 1000€ pour creuser la tranchée (la faire assez large pour pouvoir y descendre et travailler plus facilement que du dessus) et pour monter les parpaing de la cave et 600€ pour évacuer le trop plein de terre. Pour l'entrée d'air, j'ai prévu quelques boisseaux et un chapeau, d'où coût négligeable. Jusqu'à présent je n'ai constaté aucun condensat, mais le tuyau n'est pas encore relié à la vmc 2f.
     
  10. DIDICHACHA

    DIDICHACHA Nouveau membre

    Bonjour, J'ai l'intention de faire un puits canadien à air.mon terrain est en pente de 10%, et la maison se trouve au point haut du terrain.Donc, puis-je prévoir la trappe de visite et d'évacuation des condensats, à l'entrée du puits au lieu de l'inverse habituellement pratiqué?pour une maison de 180 m², il faut plus de 25 M de long?mon terrain faisant 30M de long, il faudra 2 tranchées?
     
  11. arno

    arno Arnaud Sellé

    Oui, il faut prévoir l'évacuation des condensats en point bas, et donc avec un système de drainage en ce qui vous concerne.

    Pour le nombre de tranchées, "pifométriquement" je vous dirait effectivement 2, ce sera confirmé par votre installateur.

    Vous avez en librairie le livre de bruno Herzog qui traite de ce sujet et des dimensionnements.
     
  12. DIDICHACHA

    DIDICHACHA Nouveau membre

    OK, je vais négocier les tranchées avec le terrassier il accepte de me les faire sans surcout.Ensuite, il faut que trouve de la gaine et la pose, avec un T de départ et un T d'arrivée?On en trouve chez Point P, je crois?
     
  13. duc

    duc Administrateur

  14. estivela

    estivela Membre

Partager cette page