Quelle colle utilisée

Discussion dans 'Second oeuvre' créé par marmotte19, 29 Mai 2010.

  1. marmotte19

    marmotte19 Membre

    J'ai réalisé un plancher chauffant, recouvert d'une chappe à la chaux, il y a maintenant prés de 6 mois. J'ai chauffé cette chappe durant une partie de l'hiver afin d'assainir ma vieille maison. J'en suis maintenant au carrelage et j'ai un petit problème....
    J'ai acheté de la colle spéciale et qui fonctionne trés bien, mais les quantités vont être revue à la hausse car je pense que pour ma surface de 45 m², je vais passer prés de 200 kgs de colle et au prix ou elle est, cela me freine (environ 60 € le sacs de 25kgs). J'ai donc réalisé une barbotine à la chaux, un autre essai avec 1 vol de sable 0/2 et 1 vol de chaux, puis 1 vol de sable 0/2 et 1/2 vol de chaux et 1/2 vol de ciment blanc. Sur ces trois essais , trois echecs.
    La cause ma chappe trés sèche absorbe toute la flotte de la colle qui était qd même trés onctueuse. Je me suis dis, je vais donc imbiber ma chappe, echec encore, la colle adhère sur le carreau, mais pas sur la chappe aprés un séchage de une nuit.
    Si quelqu'un à une solution, je suis preneur. Et j'ai un doute sur le fait d'imbiber ma chappe de flotte la veille pour le lendemain. Quid du plancher chauffant et de l'isolation liège.???
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    eh oui, c'est un souci ! J'ai rencontré ce type de problème sur un chantier. On a collé des carreaux avec une barbotine épaissie au sable doublée de barbotine mais malgré ça, sur le nombre, 1/3 n'ont pas vraiment adhéré....

    Lorsque la chape est très sèche il devient très très difficile de fonctionner à la barbotine de chaux. Imbiber la chape oui, mais pas aussi peu. Il faudrait la gaver d'eau.... et encore, je ne suis pas sûre que ça marche complètement sans décollage intempestif. Ce n'est pas pour rien que la préconisation normale à suivre, c'est de coller les carreaux sur chape fraîche et de faire les joints au fur et à mesure.... La barbotine en elle-même, sauf à être mise en excès, n'est pas aussi résistante qu'une colle à carrelage du marché.... alors encore moins quand le support a tendance à trop absorber d'eau.

    Si vous n'avez pas commencé à coller à la colle, reste la possibilité de bien gaver d'eau, de tirer une nouvelle chape de sable et chaux et de coller les carreaux à l'avancée en faisant les joints en même temps. Evidemment, ça rajoute du volume à chauffer et du coup, la montée en température serait plus longue.
     

Partager cette page