question sur l'architecture générale d'une maison passive

Discussion dans 'Urbanisme / Plans de maisons' créé par davidbator, 27 Septembre 2008.

  1. davidbator

    davidbator Membre

    Bonjour à tous,

    Je suis au début d'un projet de construction de maison. Mon but est de "m'approcher" d'une maison passive au maximum mais avec un prix au m² raisonnable.
    Je cherche à faire une maison dans les 90/100m².

    Voilà un peu pour la mise en situation.

    Mes questions (pour le moment) sont les suivantes:
    - Est ce qu'une maison avec un étage est plus ou moins cher qu'une maison de plein pied? Il semble que ce soit plus facile à isoler avec 1 étage (si elle est en forme de cube compact), ca prend moins de place sur le terrain (ce sera sur un petit terrain donc ca a son importance).

    - En ce qui concerne le toit. Je trouve sympas les toits plats. Côté prix par rapport à un toit tradi en pente et coté perfo energétique, est ce que vous auriez une idée des + et des - de chaque configuration?

    - En général, si vous avez des conseils pour réussir une maison "quasi" passive à moindre frais, n'hésitez pas.

    Merci d'avance pour votre aide !!
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Si vous voulez faire une maison passive à un prix raisonnable, vous pouvez déjà aller voir notre dossier Faire construire une maison passive en France : quels matériaux choisir ?

    Vos questions sont très justes : quel est la surface à partir de laquelle il devient judicieux de faire un étage ?

    L'étage a un coût fixe : celui de l'escalier (qq milliers d'euros) de la pompe à béton (pour couler le plancher d'étage), pour l'encombrement qu'il nécessite dans une maison et le délai de construction de la maison est allongé d'un mois au moins.

    Pifométriquement, j'aurais tendance à vous dire que si vous n'avez pas de problème de surface au sol, une maison de 100m² sera moins chère si elle n'a pas d'étage.

    Si vous vous contentez de combles perdus, l'isolation de ces combles avec des isolants soufflés en laine minérale est très bon marché et vous pouvez ne pas lésiner sur leur épaisseur (35 à 40 cm).
    Comme vous parlez de maison passive, il faudra veiller à l'étanchéité à l'air, ce qui veut dire que les problèmes d'isolants irritants ne se poseront pas pour les habitants.
    Donc, sauf si vous vous posez le problème du coût écologique de fabrication (énergie grise), votre choix se portera sûrement sur de la laine minérale soufflée (l'ouate de cellulose soufflée étant deux fois plus chère).

    Pour ce qui est des toits plats, attendez-vous à un surcoût important pour l'étanchéité ... et l'isolation. Au strict minimum 10000€ de plus.

    En coutre, si vous partez en construction maçonnée, il faudra bien isoler les acrotères faute de quoi vous pourrez dire adieu maison passive !
     
  3. davidbator

    davidbator Membre

    Arno,

    Merci pour cette réponse précise.

    J'ai bien lu cet article sur la maison passive qui est le plus complet et le plus instructif que j'ai eu l'occasion de lire sur internet, félicitation.

    Si je comprend bien, pour le toit plat, c'est pas gagné, c'est non seulement plus chère mais aussi plus difficile à isoler. C'est dommage, mais ça répond à ma question....

    Pour l'étage aussi, tout est question de priorité, mais si possible, je dois faire du plein pied. En ce qui concerne les combles perdut, je suppose que vouloir les utiliser a un cout qui n'est pas rentable?

    Qu'est ce que les isolants irritants?
    Une construction maçonné est une construction non bois?Et les acrotères, kezako?Merci d'avance
     
  4. davidbator

    davidbator Membre

    Autre question, sur votre article vous utilisez une maison avec un toit un peu spécial qui n'est pas symétrique, beaucoup plus long au sud. Est ce qu'il y a une raison?

    En fait, j'aimerai savoir s'il y a une forme de toit meilleur que d'autres sans surcout biensure...

    merci d'avance
     
  5. arno

    arno Arnaud Sellé

    Oui, c'est essentiellement à cause de l'auvent que le toit déborde plus au sud qu'au nord.

    Il n'y a pas de surcoût à priori à ne pas center le toit sur la maison. Il faut le faire en fonction de la configuration de votre étage, de telle sorte à avoir les zones utiles, avec un maximum une hauteur suffisante (> 1.80m).

    Vous verrez que souvent sur les plans de maisons individuelles, la zone sous laquelle la hauteur sous rampants de toiture fait 5.50 m de large (voir notre catalogue de plans de maisons). C'est un ordre de grandeur qui peut vous aider à démarrer votre réflexion sur la hauteur de votre toit.
     
  6. davidbator

    davidbator Membre

    Merci pour cette réponse.

    Dans la présentation "faire construire une maison passive..." il n'y a aucun comparatif de prix. Est ce que quelqu'un aurait une idée, du moins un le delta entre les différentes solutions?

    merci d'avance
     
  7. arno

    arno Arnaud Sellé

    C'est très difficile à dire car plus la solution s'éloigne de ce que sauront faire vos intervenants plus ils prendront une marge pour aléas.

    Quelques idées de prix toutefois :

    Parement extérieur :
    Toute autre solution que de l'enduit crépi sur maçonnerie (que ce soit du bardage ou de l'enduit sur isolation par l'extérieur) : comptez un surcoût d'au moins 50€HT par m² de mur (founiture + main d'oeuvre)

    Maçonnerie :
    Les maçonneries isolants telles que les monomur de béton cellulaire ou de terr suite : idem comptez un surcoût d'au moins 50€HT par m² de mur par rapport à du bloc béton (founiture + main d'oeuvre)

    Ossature bois à poutres en I de 20~22 cm :
    Montées en usine avec panneaux de part et d'autre, comptez de l'ordre de 100€HT / m² (fourniture+pose) + un forfait de 1500 à 2500€HT de grue (suivant la taille de la maison).

    Menuiseries extérieures :
    Les menuiseries extérieures de qualité sont chères voire très chères et le prix dépend surtout de la qualité du cadre et de la quincaillerie. Et donc dans une certaine gamme de prix, la différence entre le double et le triple vitrage est faible :

    Exemples d'ordre de grandeur de prix (2008) de menuiseries (hors pose) :

    Bois/Alu, triple vitrage Uw=0,79 W/m²K (andre-menuiserie.fr)
    - baie 2,50x2,20m coulissant à translation 3000€HT
    - porte fenêtre oscillo-battant 1m x 2,20m 940€HT
    - fenêtre oscillo-battante 1,15 x 1,30 : 690€HT

    Bois/alu double vitrage (Vollmer.fr) Uw=1.4
    - baie 2,40x2,20m coulissant à translation 2200€HT
    - porte fenêtre oscillo-battant 0,9m x 2,20m 440€HT
    - fenêtre oscillo-battante 1,20 x 1,25 : 680€HT

    PVC Triple vitrage (Finstral.fr) Uw=0.92
    - baie 2,50x2,20m coulissant à translation 2000€HT
    - porte fenêtre oscillo-battant 1m x 2,20m 700€HT
    - fenêtre oscillo-battante 1,20 x 1,30 : 630€HT

    Une discussion sur les fenêtre sur le blog sijavaisunmarteau


    Rupteurs de ponts thermiques :
    Compter un surcoût de l'ordre de 1500€HT pour une maison individuelle de 130~140m² RDC+étage
     
  8. davidbator

    davidbator Membre

    UN GRAND MERCI !!!

    Ca va me permettre de bien avancer mon projet.

    2 autres questions:
    - je cherche une sorte de lexique sur les différents termes techniques utilisé dans ce forum
    - je cherche une ou des références de livre pour en savoir plus dans les techniques de construction de maison passive et de maison en général. Vue la vitesse à laquelle tout cela évolue, je suppose qu'il ne faut pas prendre n'imoprte quoi?

    Merci
    david
     
  9. davidbator

    davidbator Membre

    Et pour revenir à la première discussion, est ce que le toit plat n'a pas l'avantage d'avoir moins de surface donc moins de perte de chaleur et d'être moins exposé au vent?

    Je suppose que les techniques d'isolations sont exactement les même que un toit tradi?
     
  10. arno

    arno Arnaud Sellé

    Si vous avez des combles perdus, l'isolation ne sera pas sur le rampant du toit mais sur la surface de plancher , donc la surface de déperdition ne sera pas plus importante.

    Pour la technique d'isolation, ce qu'il faut c'est avoir une continuité de l'isolant.

    Isolation par l'intérieur des murs
    =>
    - soit isolation par l'intérieur du toit plat.
    - soit isolation par l'extérieur du toit plat (sous l'étanchéité) ET rupteurs de ponts thermiques (figures ci-dessous) :

    [​IMG]

    Isolation par l'extérieur des murs
    =>
    - isolation par l'extérieur des toits plats et des acrotères.
    [​IMG]

    Pour le lexique , voici un lien :
    http://www.bonin-architecte-interieur.com/index.php?f=lexique&ref=007

    l'acrotère est le muret situé à la périphérie d'une terrasse contre lequel on relève l'étanchéité de celle-ci.
     

Partager cette page