Questions future maison BBC dans la Loire

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par mike1050, 9 Octobre 2010.

  1. mike1050

    mike1050 Nouveau membre

    Bonjour,
    je suis en train de construire ma maison qui sera labellisée BBC.
    Les murs porteurs sont en brique Porotherm GF Roulée 20 Th+ (R=1.30 je crois) et les contre-cloisons seront en Carrobric de 4 cm.

    Le calcul en vue de la certification a été fait avec un doublage isolant intérieur de 12 cm de polystyrène de chez Knauf (R=3.80).

    Mais je me suis rendu compte que si je garde cet isolant dur je vais avoir un problème pour passer mes gaines électriques car mes fenètres n'ont que des tapées de 160mm, et je ne veux pas fair de saignées dans mes doublages ni avoir de tableaux de fenêtres à l'intérieur.

    Pensez-vous qu'il soit judicieux de passer à un isolant semi-rigide de type GR32 revêtu Kraft ? ou a un autre type d'isolant dépaisseur égale ?

    Dans ce cas, l'utilisation d'un pare-vapeur type Vario s'impose'-t-il (sachant que je dois réaliser un test étanchéité à l'air) ?

    J'aurai aussi un plancher chauffant hydraulique "posé" sur 10 cm d'isolant.
    Pensez-vous qu'il est possible de mettre en place cet isolant de plancher avant tout le reste pour éviter les ponts thermiques sous les doublages et les cloisons ?

    Merci d'avance de vos avis.
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Oui, vous pouvez envisager un isolant semi rigide à condition qu'il ne se tasse pas quand même :)

    S'il est revêtu kraft et que vous mettez des bandes d'adhésif recommandé entre 2 lés de l'isolant, vous n'avez pas besoin de pare-vapeur type Vario (plutôt recommandé pour les rampants de toiture.

    Très bonne question. La réponse est non, mais les ponts thermiques seront quand même largement évités.
     
  3. mike1050

    mike1050 Nouveau membre

    Merci pour les réponses.
    Je vais donc commander de la ldv que je collerai au mur et qui sera "serrrée" par mes briques de doublage donc je pense qu'elle ne pourra pas se tasser:
    12cm ldv + 4 cm briques.

    Pour l'isolant de plancher, c'est bien dommage car je pense que ça aurait été beaucoup plus vite pour l'installer dans une seule pièce de 150m² que de faire les découpes dans toutes les pièces...
     
  4. mike1050

    mike1050 Nouveau membre

    Re-bonjour,
    pour l'isolation de mes combles perdus, on m'a conseillé la ouate de cellulose en vrac car elle a une bonne inertie et procure donc un meilleur confort d'été que la laine de verre en vrac.

    Pensez-vous que ce choix soit indispensable et préférable à la ldv soufflée sachant que mes doublages sont en briques ?

    De pus, si j'opte pour la cellulose, est-il obligatoire de mettre un film pare-vapeur entre mes plaques de plâtre du plafond et l'isolant ?

    Sachant , que ce sont des combles perdus et que l'isolant ne touchera pas la toiture.Il y suffisamment de hauteur pour mettre 40cm d'isolant et maintenir un espace d'environ 15 cm au plus bas, en plus il y a des grilles d'aérations dans les forgets.

    Merci pour vos acvis éclairés.
     
  5. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    L'inertie apportée par un isolant est parfaitement négligeable par rapport à celle des matériaux maçonnés en contacts avec l'intérieur de votre logement (planchers lourds, cloisons lourdes, et murs en isolation par l'extérieur).

    Donc cellulose ou laine de roche, même combat !

    La question à vous poser pour choisir :

    1) Soit vous vous intéressez au cycle de vie des matériaux et préférez l'ouate de cellulose parce que cela consomme bien moins d'énergie à fabriquer que la laine de verre ou de roche, et vous êtes ferme sur ce choix quitte à devoir payer le double du prix du matériau.

    2) Soit vous vous intéressez uniquement au rapport qualité prix à l'usage et allez immanquablement opter pour de la laine de roche, l'économie permettant d'en rajouter une épaisseur supplémentaire de 10 à 15cm pour moins cher.


    Pas de freine vapeur nécessaire la partie extérieure de l'isolant étant sous des combles perdus considérés comme fortement ventilés.
     

Partager cette page