Réaliser un enduit à la chaux...

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par nauzia, 3 Mars 2009.

  1. nauzia

    nauzia Membre connu

    Bonjour,

    J'ai lu et imprimé la fiche (trés bien faite: bravo, merci !) "Réaliser un enduit traditionnel à la chaux en 3 couches en intérieur.

    Dans une vieille fermette solognote (datant d'avant 1789) une partie des murs sont en torchis (pas de paille mais de terre, comme les "adobes" d'Amérique du Sud (Equateur)). Puis-je envisager le même processus et les mêmes matériaux ? Faut'il envisager la pose d'un grillage après le gobetis pour faciliter l'accrochage et la tenue ? Merci beaucoup.
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonsoir,

    sur les murs en adobes, même principe si les briques sont mal jointées. L'idéal est de faire un gobetis mixte terre/chaux pour favoriser l'accroche en liant les deux matériaux dessous/dessus. Pas de grillage, c'est inutile et néfaste.
     
  3. nauzia

    nauzia Membre connu

    Bonjour,

    Merci bien pour votre réponse rapide. Bonne journée.
     
  4. olivier8z

    olivier8z Nouveau membre

    peut-on realiser un lait de chaux sur du clin de bois?
    merci pour vos reponses.
     
  5. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    oui, mais sans en attendre autre chose qu'un aspect cérusé. Je fais un badigeon classique que je brosse puis une seconde couche brossée aussi. Le veinage reste intact, le reste blanchit beaucoup.
     
  6. jeanlouis17

    jeanlouis17 Nouveau membre

    Bonjour,

    Aprés les avoir nettoyés, je désire chauler des murs de clôture en parpaing déja enduits (enduit monocouche beige).

    Mon objectif est de:
    - changer la couleur (les blanchir)
    - retarder l'apparition des champignons (traces rouges)
    - gommer les micro-fissurations.
    - éviter le coût d'une peinture type façade.


    Quels conseils me donnez vous?
    Quelle chaux (aérienne ou hydraulique) dois je utiliser?
    Enfin dois je utiliser un adjuvant de type latex?

    J'habite en Charente-Maritime (si le climat à une importance).

    Merci et bravo pour ce site.
     
  7. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    de la chaux aérienne avec l'adjuvant pour l'accroche en général c'est 1 bouchon par seau de 10L.
     
  8. jeanlouis17

    jeanlouis17 Nouveau membre

    Bonjour,

    Merci votre réponse rapide.

    Bonne journée.
     
  9. stargueust

    stargueust Nouveau membre

    Bonjour,

    Je dois réaliser un enduit à la chaux dans une dépandance possédant des murs en briques avec par endroit du ciment appliqué sur celle ci (comme pour faire un enduit).

    Je suis aller dans un magasin de bricolage bien connu (B.M.) ou le vendeur ma indiqué qu'il me fallait prendre du ciment liant (pour enduire, couvrir, carreler et jointoyer) ainsi que de la chaux blanche naturelle NHL 3,5.
    Pour les proportions, 1 sac de ciment 35Kg pour 1/3 du sac 40Kg de chaux et de l'eau.

    Pensez vous que cette méthode est la bonne ?

    Merci à vous.
     
  10. stargueust

    stargueust Nouveau membre

    C'est re-moi :)

    Je revient du magasin de bricolage pour "éclaircir" ma situation.

    J'ai eu un autre vendeur qui lui ma bien expliqué la marche à suivre car c'est un ancien du bâtiment.

    Donc en fait il me faut réaliser une couche d'accroche, le gobetis, en utilisant un mélange de ciment normal (sac de 35Kg) et du sable (3 brouette soit environ 180L).

    24h après je réalise le corps d'enduit en utilisant un mélange de sable et de liant (ciment+sable)
    Apparemment le liant contient déjà de la chaux en plus du ciment.

    Par contre il ne ma pas parler de mettre de la chaux pour réaliser le gobetis, et par rapport à votre fiche je vais utiliser du ciment pour le corps d'enduit.

    Pensez vous qu'il soit nécessaire que j'ajoute la chaux blanche NHL 3,5 que j'ai en ma possession pour réaliser mon gobetis ?

    Merci
     
  11. stargueust

    stargueust Nouveau membre

    Je vient de faire d'autres recherches sur la toile pour mon enduit à la chaux.

    Donc pour mon support en brique et ciment il faut bien que je réalise un gobetis à base de ciment fortement dosé et de sable, préparé avec un excés d'eau, comme une soupe, afin de salir le support.

    Le gobetis réalisé avec de la chaux et du sable est valable pour les murs anciens sans ciment présentant des joints larges et matériaux poreux (pierre).
    D'ailleurs ce gobetis reprends à peu près les même dosage que le corps d'enduit.

    Je vous met ce lien version .pdf ou l'enduit à la chaux est également bien expliqué, il compléte bien la fiche présente sur ce site => http://www.patrimoine-facades.com/ficheENDfaire.pdf
     
  12. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    en fait, le principe est de toujours faire le lien entre les couches. Pour réaliser un enduit chaux sur un support qui contient du ciment on "bâtarde" le gobetis en mélangeant ciment et chaux.

    Le corps d'enduit peut être alors exclusivement en chaux.

    Je suppose qu'on vous a conseillé un produit préformulé qui contient chaux et ciment. Ce n'est plus un enduit chaux mais un enduit avec de la chaux.... :)
     
  13. stargueust

    stargueust Nouveau membre

    Merci pour la réponse.

    Oui on ma conseillé du liant qui est un mélange de ciment et chaux.
    Donc ce sera bien un enduit avec de la chaux et non un enduit chaux.

    A votre avis il y a beaucoup de différences à utiliser un enduit avec de la chaux plutôt qu'un enduit chaux ?
     
  14. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonsoir,

    eh bien l'ajout de liants hydrauliques indéterminés dans la chaux a des effets sur ses qualités,surtout la plus importante : celle de la respiration qui gère l'hygrométrie.

    Dans le doute, je m'abstiens.... :)
     
  15. jfhl

    jfhl Jean-François

    Bonjour à tous,
    justement, je répondais sur une autre question d'enduit chaux en indiquant de ne surtout pas prendre un enduit ciment-chaux. Mais le cas est différent et c'est une construction neuve en monomur.

    La brique respire, la chaux aussi, pas le ciment.
    La vapeur d'eau traverse la brique, traverse la chaux, pas le ciment.
    En résumant, une tâche de ciment sur un mur perspirant, c'est un point d'humidité.
    Qu'est-ce que ça implique ?
    La vapeur d'eau de la pièce aura une certaine facilité à condenser entre l'enduit et les zones cimentées ainsi qu'entre l'enduit et le revêtement que vous mettrez peut-être dessus.
    Si l'humidité relative de la pièce et les températures sont favorables, la condensation s'installera.

    Bien sur, je donne des généralités et il faudrait étudier plus en détails le mur, la destination des pièces et les conditions climatiques. Et pour rester dans les généralités, ce n'est pas une fatalité et une bonne ventilation empêchera la formation de cette condensation en régulant l'humidité...
     

Partager cette page