Rénovation Longère en Bretagne, isolation en question...

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par Guillaume22, 29 Novembre 2009.

  1. Guillaume22

    Guillaume22 Membre actif

    Bonjour,

    Nous venons de faire l'acquisition d'une longère en Bretagne en partie rénovée (partie où nous allons habiter pour l'instant) mais il nous reste pour les années à venir une pièce de 90m², ancienne étable, à rénover.

    Les murs sont en pierres (logique) des deux côtés, façade au Sud. Epaisseur +/- 50 cms
    Une première dalle (béton de chaux apparemment, pas de confirmation) a été posée par l'ancien propriétaire, la charpente est saine. Il y a un étage complet sous combles, plancher pour la séparation.

    On se pose donc la question de l'isolation de tout ça :

    > Isolation sous toiture

    > Isolation sol RDC

    > Isolation plancher étage

    > Isolation murs RDC

    Concernant les murs du RDC, la pierre en intérieur n'est pas spécialement belle, il y a des raccords béton, bouts de parpaings, etc... Donc nous n'envisageons pas d'habillage+isolation extérieure car nous ferons de toute façon un habillage intérieur (bois, très probablement). Pour le sol, niveau habillage, inconnu complet pour l'instant!

    Donc voilà où nous en sommes, preneurs de tout conseil pour l'isolation et habillage de tout ça. On espère pouvoir en faire un maximum tout seul, et bien entendu sans dépenser des sommes folles! ;)

    A très bientôt !
     
  2. Guillaume22

    Guillaume22 Membre actif

    Voici quelques photos :
     

    Fichiers attachés:

    • 10761.jpg
      10761.jpg
      Taille de fichier:
      16.8 KB
      Affichages:
      2
  3. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Pour ce qui est des performances que vous voulez atteindre et faire des choix en terme de travaux prioritaires et d'épaisseurs d'isolants, utilisez notre logiciel comme un thermicien (uniquement les onglets dimensions, menuiseries et ventilation. Inutile dans un 1er temps de télécharger et faire fonctionner le module BBC/2005).

    En général, les travaux les plus prioritaires sont les menuiseries et la toiture.

    Pour cette dernière, il est fortement préférable d'isoler non seulement entre les chevrons mais aussi au dessus (si le toit est à refaire) sinon en dessous.

    Pour l'isolation par l'intérieur, il faut que l'isolant aille bien jusqu'au cadre de chaque fenêtre pour ne pas créer de pont thermique.

    Sur la section bricolage de ce site, des possibilités d'enduits isolants à base de chaux dont données. Mais la mise en oeuvre d'isolants fibreux (denses) et d'une plaque de plâtre est aussi une solution qui marche bien dès lors que les étés ne sont pas caniculaires (et vous êtes en Bretagen :)

    Attention, changer les menuiseries dans une maison ancienne améliore l'étanhéité à l'air. La mise en place d'une ventilation est impérative.

    Autre idée pour limiter le pont thermique du plancher bas, le trottoir isolant (d'autres messages de ce forum en parlent). Mais le logiciel ne prend pour l'instant pas en compte cette possibilité.
     
  4. Guillaume22

    Guillaume22 Membre actif

    Merci beaucoup pour ta réponse :)

    Pour cette dernière, il est fortement préférable d'isoler non seulement entre les chevrons mais aussi au dessus (si le toit est à refaire) sinon en dessous.

    Je ne pense pas que l'on découvrira le toit (pour l'instant), on n'a pas assez de réserves financières pour ça... Donc il nous reste l'isolation sous toiture mais là, j'ai lu des dizaines de solutions différentes
    . Ce que tu dis c'est qu'il faut que l'isolation recouvre les chevrons c'est bien ça? Ca veut dire qu'il faut les doubler pour soutenir ensuite l'habillage?


    Sur la section bricolage de ce site, des possibilités d'enduits isolants à base de chaux dont données. Mais la mise en oeuvre d'isolants fibreux (denses) et d'une plaque de plâtre est aussi une solution qui marche bien dès lors que les étés ne sont pas caniculaires (et vous êtes en Bretagne :)

    Je cherche justement des exemples de mise en oeuvre d'isolations intérieures à base d'isolant dense + habillage bois qui ne posent pas de problème d'humidité dans les murs

    Attention, changer les menuiseries dans une maison ancienne améliore l'étanhéité à l'air. La mise en place d'une ventilation est impérative.

    L'installation d'une VMC est-elle obligatoire ou bien des sorties d'air "passives" suffisent-elles?

    Autre idée pour limiter le pont thermique du plancher bas, le trottoir isolant (d'autres messages de ce forum en parlent).

    Ah, je vais aller voir ça. Merci encore.
     
  5. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour !
    Le problème d'humidité n'existera pas dans les murs et isolants si tu utilises un pare-vapeur ou freine-vapeur et avec un enduit respirant côté extérieur (pas d'enduit ciment, pas de peinture).

    L'utilisation d'une VMC est préférable car les débits d'air sont maîtrisés (donc les déperditions thermiques). Prendre une VMC à basse consommation (<=15W)
     
  6. Guillaume22

    Guillaume22 Membre actif

    Bonjour !
    Le problème d'humidité n'existera pas dans les murs et isolants si tu utilises un pare-vapeur ou freine-vapeur et avec un enduit respirant côté extérieur (pas d'enduit ciment, pas de peinture).


    Question bête certainement mais le pare ou freine vapeur se place entre le mur en pierres et l'isolant?

    Parce que je suis tombé sur une solution qui me parait assez intéressante, doubler les murs intérieurs avec des blcs de chanvre, un peu comme indiqué ici :

    http://www.chanvribloc.com/photos-isolation-chanvre-chanvribloc.html

    Qu'en pensez-vous?
     
  7. Guillaume22

    Guillaume22 Membre actif

    Je pense actuellement pour l'isolation des murs intérieurs à monter des cloisons intérieures en blocs de chanvre à 1.5 cm des murs, en remplissant le vide avec des granulés de liège.

    Pour l'isolation sous-toiture, j'en arrive à la conclusion qu'il faut une mise en oeuvre de ce type :

    Ardoises
    Voliges
    Vide (épaisseur des chevrons)
    Matériau pare-pluie / pare-vent
    Isolant
    Habillage

    Il me reste à trouver les produits adéquats....


    Qu'en pensez-vous?
     
  8. arno

    arno Arnaud Sellé

    Pour ce qui est du freine-vapeur ou du pare-vapeur, il faut qu'il soit côté intérieur de l'isolant.

    Pour les blocs de chanvre en intérieur, c'est une bonne solution en rénovation bien que cela diminue sensiblement la surface habitable. Attention pour ce qui est des menuiseries extérieures car il faut trouver une solution pour que l'isolant aille jusqu'au contact du cadre dormant de la menuiserie.

    Pour le toit, il est dommage de ne pas profiter de l'épaisseur des chevrons pour y placer de l'isolant.

    Donc sous votre couverture (ardoises voliges ou liteaux et contre-liteaux), il y aurait le pare-pluie, les chevrons et un isolant relativement mou entre chevrons, un isolant complémentaire sous chevrons le frein-vapeur et l'habillage. Si vous mettez une briquette plâtrée en rampant comme cela se fait souvent en Bretagne, cela doit faire suffisamment office de frein vapeur à priori.

    Puisque vous êtes dans une logique d'isolants végétaux, sachez qu'il existe des pare-pluie rigides en fibre de bois + latex. Tous les fabriquants d'isolants en laine de bois les proposent.
     

Partager cette page