rénovation mur pierre et masse

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par filougoss, 13 Avril 2008.

  1. filougoss

    filougoss Membre actif

    Bonjour,
    je suis en train de rénover une maison construite en pierre et masse. Je viens de dégrader les enduits en ciment de ma salle de bain ainsi que la dalle en béton. De l'humidité était présente dans les murs ainsi que dans le sol sachant que j'habite à proximité d'un marais. Je souhaite refaire un enduit à base de terre, chanvre, sable et chaux. Un artisan local m'a donné une recette à base de chaux hydraulique et de chaux aérienne. Est-ce un mélange adapté pour une salle de bain? Doit-on appliquer un gobetis sur la terre et les pierres situées à la base du mur pour favoriser l'accroche. Si oui, quelle épaisseur doit-il faire et combien de temps avant enduit doit-il être appliqué. Sur le site différentes recettes sont proposées, je ne sais pas vraiment laquelle prendre.
    Merci et à bientôt
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    hou la la !!! :) allons, prenons le temps nécessaire à la réflexion !! Vous avez supprimé le ciment... c'est excellent ! Bravo !

    Que l'humidité se soit répandue sous des enduits ciment n'a rien d'étonnant.

    Le lieu est manifestement humide. Le mélange chaux aérienne et chaux hydraulique peut convenir à un enduit de salle de bains.

    La conception de la dalle aura forcément des répercussions sur les enduits.
    La présence ou pas d'un gobetis se définit selon l'état du mur et de la composition de la dalle. On comprend l'intérêt de réfléchir globalement et non pas au cas par cas.
    Néanmoins, si le taux d'humidité est important, dans tous les cas, il faut éviter les fibres, donc le chanvre.

    Le gobetis ne fait pas plus de 8mm d'éoaisseur et il peut précéder le corps d'enduit de 24 h, voire plus, selon le taux hygrométrique de la pièce.

    L'avantage avec la chaux c'est que les formulations s'adaptent selon le support.
    Il faut absolument que nous ayons toutes les données pour bien formuler les enduits à mettre en oeuvre.

    J'ai lu hier, sur un site réputé, des formulations qui vont à l'inverse de toutes les notions de base sur lesquelles personne ne doute plus ! :((
     
  3. filougoss

    filougoss Membre actif

    Merci beaucoup Calypso,
    J'ai dégradé les enduits ciment il y a maintenant 2 mois et il ne subsiste plus que de l'humidité à la base du mur constitué de pierres. Cette humidité ne remonte pas à plus de 10 cm par rapport à la dalle existante. La partie supérieure constituée de terre est maintenant parfaitement sèche. Les parties où la terre était friable ont été gratées, il ne subsiste plus que quelques fissures et trous à reboucher (avec quoi?). La dalle en ciment n'est pas encore complètement supprimée. Je souhaite la remplacer par une dalle en chaux avec un hérisson comme l'indique le site pour éviter ainsi de faire remonter l'humidité. Quand pensez-vous?
    Merci
     
  4. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    eh bien tout va bien !:)

    Pour la dalle, il faudra l'envisager avec billes d'argile pour être sûr de bien gérer l'humidité. D'ailleurs, les 10 cm d'humidité restante sur les murs peuvent lui être due et prouvent de tout façon l'humidité environnante. Quoi qu'il en soit, la dalle chaux et l'enduit chaux feront avec.
    Ce n'est pas que la chaux empèche l'humidité de remonter. La chaux ne bloque pas l'eau qui est toujours présente mais par contre, elle en gère l'évaporation en fonction de l'hygrométrie ambiante. Ce qui fait qu'en fait, l'eau ne stagne pas dans le sol ou les murs et ne s'accumule pas dans la maçonnerie, la dégradant et créant une atmosphère humide.

    Pour reboucher les trous, l'idéal serait un mortier de terre et de chaux aérienne (5 sable /1,5 chaux CL/1 terre argileuse à 30%). Ca favoriserait l'accroche étant donné la terre présente dans le hourdage initial. Dans la mesure où la maison est hourdée à la terre, il doit y en avoir de la bonne tout près. Vous y avez pensé ? Sinon, à la chaux NHL 3,5 (5 sable /2,5 NHL)

    Pour les enduits, je renoncerais, étant donné les possibles remontées capillaires et dans ce milieu humide qu'est une salle de bains, à fibrer le mortier avec du chanvre. Un enduit à la chaux NHL tout simple conviendrait beaucoup mieux.

    Le gobetis peut se composer de sable de terre et de chaux CL ou tout simplement sable/ NHL (1 pour 1). Sur toute la surface, 24 h à 48h de séchage. Et ensuite, vous appliquez la recette donnée sur l' article "enduit traditionnel" en vous servant de NHL au lieu de CL.
     
  5. filougoss

    filougoss Membre actif

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour toutes ces informations. En ce qui concerne le rebouchage des trous, quelles est l'épaisseur maximum à ne pas dépasser avec le mortier sable/chaux/terre et combien de temps de séchage doit-on attendre avant d'envisager de faire l'enduit dessus. Pourquoi favorise-t-on une chaux hydraulique à une chaux aérienne pour une pièce humide ou un enduit extérieur? Le sable que l'on me propose est un 0/4. Est-il forcément nécessaire d'utiliser un sable de granulométrie inférieure pour les enduits de finition?
    merci encore pour tout.
     
  6. filougoss

    filougoss Membre actif

    Bonjour,
    en lisant la fiche sur l'enduit traditionnel à la chaux, je n'ai pas vu combien de temps il fallait laisser sécher le corps d'enduits avant d'appliquer l'enduit de finition. Il est bien noté 24h00 mais il me semble que ce temps n'est indiqué uniquement que pour combler les trous laissés par les liteaux.
    Quel est donc le temps nécessaire de séchage entre les 2 enduits sachant que la chaux utilisée est de la NHL 3.5
    merci
     
  7. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Pour répondre à l'avant-dernier message,
    l'avantage d'utiliser un sable de granulométrie inférieur pour la finition est que le fait que les interstices entre grains de sable sont de plus en plus petits à mesure que l'on va vers l'extérieur.

    Ainsi, lorsque de l'eau est présente dans l'enduit (pluie, condensation), elle est naturellement évacuée vers l'extérieur par le phénomène de capillarité.
     
  8. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    la chaux hydraulique fait sa prise à l'eau, la chaux aérienne à l'air. Voilà pourquoi on réserve l'aérienne pour les pièces non humides : question de qualité de prise. Elle prend plus vite aussi ce qui fait que son temps de séchage est moindre.

    La granulométrie inférieure du sable utilisé pour la finition permet un serrage plus efficace de l'enduit et contribue donc à son imperméabilité, tout en favorisant comme l'explique arno, la perméabilité à la vapeur d'eau. Plus le sable est gros, plus il offre des interstices à la pénétration de l'eau. Alors oui, c'est nécessaire, mais pas obligatoire. On peut aussi faire le choix d'une finition en 0/2 plus rustique et moins imperméable, en intérieur.

    Losqu'on rebouche les trous, s'il font plus de 3 ou 4 cm d'épaisseur, il faut se procurer de quoi combler les volumes comme des pierres, de la brique, des galets... que l'on maçonne alors comme si on remontait le mur. On peut aussi fibrer le mortier (avec de la paillle, par exemple) de façon à occuper du volume.
    Dès le lendemain, on peut passer au gobetis. Avant le corps d'enduit, on laisse sécher 24 ou 48 h. Après le corps d'enduit, 24 à 48h de pause sont suffisantes pour faire l'enduit de finition. Mais on peut aussi laisser sécher une semaine. Dans tous les cas, on réhumidifie le mur avant la couche suivante, plus ou moins selon le temps de schage, bien entendu. Un manque ou un excès d'eau sont nocifs pour la prise correcte du mortier.
     
  9. filougoss

    filougoss Membre actif

    Merci Calypso et Arno pour toutes ces informations. J'étais un peu perdu sur ce que je devais faire avant de vous interroger car je n'ai jamais réalisé ce genre d'enduits. Maintenant, tout est clair enfin je crois. Je vais faire un essai dans ma grange avant de faire ma salle de bain pour être sûr que j'applique bien tout ce que vous m'avez décrit. J'ai cependant une dernière petite question concernant le rebouchage des trous. Est-il possible de les combler avec un mélange de terre et de paille comme la composition initiale du mur. Si oui, quelles sont les proportions à respecter. En effet, certains trous ou fissures dans ma grange sont de l'ordre de 15 cm environ de profondeur. Merci et désolé de vous harceler avec toutes mes questions!!!
     
  10. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonsoir,

    oui, bien sûr, au contraire même ! :)

    les proportions peuvent être :

    2,5 vol de sable et 2,5 vol de paille pour 2,5 de terre argileuse à 30%
     
  11. filougoss

    filougoss Membre actif

    Bonsoir,
    J'ai rebouché hier les fissures de ma grange avec un mélange de 1 vol de paille d'orge pour 2 vol de terre argileuse prise sur mon terrain à 50 cm de profondeur. J'ai reçu votre message après mon essai ce qui fait que je n'ai pas mis de sable. Quel est l'intérêt d'introduire du sable dans ce mélange? Dans ma salle de bain, j'ai une porte qui a été rebouchée avec des briques, l'enduit chaux dont nous avons parlé précédemment va-t-il pouvoir accrocher à ce type de matériaux.
     
  12. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonsoir,

    le sable donne plus de corps au mélange ( il est plus compact) mais il n'est pas indispensable... rien de grave ! :)

    la porte a été rebouchée avec des briques mais hourdées avec quoi ? plâtre, ciment, chaux ?
     
  13. filougoss

    filougoss Membre actif

    Bonjour,
    la porte a été hourdée avec du ciment et il y a même un agglos de présent au milieu des briques.
     
  14. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    pour que la chaux adhère sur le ciment, il faut bâtarder le mortier du gobetis en remplaçant la chaux par du ciment à hauteur maximum de 30%. On peut ensuite continuer l'enduit exclusivement en chaux.
     
  15. filougoss

    filougoss Membre actif

    Bonjour,
    La chaux n'adhère donc pas correctement au ciment. Je pense donc appliquer un enduit en ciment sur ma porte rebouchée par des briques car de toute façon, cette zone sera recouverte de faïence. Une baignoire doit être installée à ce niveau. Le restant de mes murs sera en revanche recouvert par un gobetis de chaux comme cité précédemment. Je pense que la terre présente sur mon terrain est à environ 30 % d'argile mais je n'en suis pas certains. C'est pourquoi je pense la remplacer par de la chaux NHL mais l'absence de terre dans ce mélange ne risque-t-elle pas de compromettre l'accroche sur mes murs en terre. Une petite partie de mon enduit chaux sera recouvert par de la faïence juste au dessus de la baignoire, cela pose-t-il un problème?
     
  16. filougoss

    filougoss Membre actif

    Sur ma dalle en chaux, quel est le type de carrelage que l'on peut mettre en place sachant qu'il faut préserver le caractère respirant de ma dalle. J'ai bien pensé à de la terre cuite mais cela reste relativement cher tout en sachant qu'un carrelage traditionnel risque de maintenir l'humidité dans le sol et ne pas améliorer mes petits problèmes d'humidité.
     
  17. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    eh oui, il faut un revêtement respirant. En carrelage, seule la terre cuite assure ce phénomène. On en trouve des pas très chères en 2° choix par exemple. Voir Barthes. fr.
     
  18. filougoss

    filougoss Membre actif

    OK, c'est bien ce que je pensais. Quel type de joint doit-on appliquer pour maintenir également une bonne respiration de la dalle? Je viens d'acheter de la chaux hydraulique St Astier et en regardant sur le sac, les proportions de sable par rapport à la chaux sont plus importantes que sur les recettes données précédemment. Quelles en sont les différences et les conséquences que de rajouter plus de sable par rapport à ce que l'on a évoqué ensemble par rapport à ma salle de bain.
    Merci et à bientôt
     
  19. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    il faut faire les joints en chaux.
    En fait, on colle les carreaux sur chape fraîche, soit pendant qu'on la tire (à l'avancée) soit le lendemain en faisant une barbotine de chaux (1 vol de chaux pour 1 d'eau). Puis on fait les joints (1 vol de sable 0/2 pour 1 vol de chaux).

    Lorsqu'on fait un mortier plus chargé en agrégats on réduit la proportion de liant. De ce fait, on obtient un mélange moins gras qui colle moins au support, mais qui risque moins de faïencer ou fissurer.

    Je n'avais pas vu hier la question précédente :

    Ce n'est pas que la chaux adhère mal au ciment (elle s'y colle sans souci au départ), c'est que leurs caractéristiques mécaniques font que très rapidement on constate des décollements, fissures, boursoufflures...

    L'idéal sur la terre, c'est la terre, mais la chaux et la terre se marient fort bien car leurs caractéristiques sont très similaires. Autrement dit, vous pouvez placer votre enduit chaux sur un mur terre sans problème.

    Pour votre partie cimentée, vous pouvez très bien bâtarder le gobetis puis continuer en chaux comme sur le reste du mur. Vous évitez alors le problème d'adhérence entre l'enduit chaux du reste de la pièce et l'enduit ciment de cet endroit.

    La faïence va étouffer l'enduit à l'endroit. Ce n'est pas très grave si le reste de la pièce respire... Vous avez aussi la possiblité de carreler en terre cuite comme au sol. C'est un peu technique mais faisable.
     
  20. filougoss

    filougoss Membre actif

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces infos. Je n'ai plus qu'à me lancer. Je vous tiens au courant de l'évolution de mes travaux et de mes soucis éventuels.
    à bientôt
     

Partager cette page