Rénovation vieille meulière - Isolation chaux-chanvre des murs

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par PrBifidus, 16 Juillet 2010.

  1. PrBifidus

    PrBifidus Membre

    Bonjour à tous,

    Nous allons rénover entièrement notre maison, située en région parisienne.
    Il s'agit d'une vieille meulière datant de 1900. En fait, elle n'est en meulière que sur les 3/4 de son périmètre (l'angle nord-est est en brique pleine + mâchefer).
    Les murs en meulière font 35 cm d'épaisseur. Les murs en brique environ 20cm. Il n'y a pas d'isolation, mais un enduit plâtre de 4-5 cm d'épaisseur.

    Pour l'isoler au mieux, nous allons bien entendu remplacer toutes les fenêtres par des menuiseries bois à double-vitrage FE, et isoler les rampants (les combles sont aménagés) avec de la fibre de bois (j'aurai d'autres questions à ce sujet, mais ce sera pour un autre post ;-).

    Pour l'isolation intérieure des murs, nous pensons opter pour un enduit chaux-chanvre de 6-8 cm d'épaisseur + enduit de finition.
    Mais j'ai plusieurs questions à ce sujet :

    1- Si j'ai bien compris, la chaux et le plâtre ne font pas bon ménage. Je suppose donc qu'il va falloir piqueter tous les murs pour enlever le plâtre.
    Doit-on enlever absolument tout le plâtre, ou est-ce que le piquetage peut être grossier ?

    2- L'enduit chaux-chanvre se posera-t-il ensuite directement, ou faudra-t-il préparer le mur au préalable avec un gobetis (et dans ce cas, quelle recette pour le gobetis) ?

    3- Quelle composition choisir pour l'enduit isolant ?
    Y a-t-il un choix à privilégier entre les produits "spécialement formulés" (type Batichanvre) et les recettes maison (2xNHL5 + 1xCL90) ?
    Quel proportion de chenevotte doi-je mettre pour avoir à la fois une bonne isolation et un enduit solide ?

    4- Comment faire l'enduit de finition ?
    Un fournisseur m'a conseillé de faire 3 couches : enduit isolant, puis enduit chaux grossier, puis enduit fin éventuellement teinté. La couche intermédiaire est-elle indispensable (sachant que je souhaite un rendu assez lisse) ?
    Quelle recette pour cet enduit ?

    Je sais que ça fait beaucoup de questions, mais j'avoue que je suis un peu perdu car j'ai lu tout et son contraire à ce sujet...

    Merci d'avance pour vos réponses.
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    1. absolument tout le plâtre, sans concessions....

    2. un gobetis est toujours bienvenu : dosage 1 vol de sable pour 1 vol de chaux NHL 3,5

    3. Pas de NHL 5 sur les murs : le dosage que je préfère est un mélange de NHL 2 et de CL 90
    1 vol de sable 0/4 et 4 vol de chanvre pour 2 vol de NHL 2 et 1/2 de CL 90
    sur minimum 5 cm

    4. L'enduit de finition se fait en une seule couche de 7 à 10 mm avec du sable 0/2 en formulation : 5 sable pour 2 chaux CL 90
     
  3. PrBifidus

    PrBifidus Membre

    Merci beaucoup pour ces réponses.

    1- Je crois que je vais passer un bon moment à piqueter mes 180 m² de murs plâtrés cet été...
    :-(

    2- quel volume d'eau pour le gobetis ? Il doit avoir quelle consistance ?

    3- Pourquoi jamais de NHL5 ? (je suis curieux)
    L'objectif est d'avoir un enduit suffisamment solide pour supporter les étagères et les meubles de cuisine (entre autres). Aucun risque avec votre recette ?
    Si je ne m'abuse, la préparation Tradichanvre est à base de NHL5, non ?

    3b - quelle quantité de chanvre dans ce mélange ?

    3b- Si je veux faire une épaisseur de 6-8 cm, je peux le faire en 1 passe ?

    4- Ca me rassure. :)
     
  4. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    le gobetis : consistance yaourt brassé.

    la 5 se réserve pour les sols. sa résistance et sa dureté l'y confinent dans la mesure où, sur les murs, on lui préfère des chaux moins dures et plus respirantes. Le tradichanvre se compose d'un mélange de CL90 et de NHL 2 avec un ajout de liants hydrauliques dont on ne connait pas la nature, inversement dosé par rapport à celui que je vous ai proposé.

    Pour ma part, je n'accrocherais rien sur ce type d'enduit, même fait avec de la 5... Dans ces cas, on fixe un tasseau de l'épaisseur de l'enduit chevillé au mur qui lui, sera porteur de charges lourdes. Evidemment, il faut déjà disposer des éléments à fixer pour bien positionner le tasseau en question.

    Quelle quantité ? Mais je vous ai donné la formulation !! :))

    Il y a deux façons de faire un enduit chaux chanvre : ou on banche, ou on applique en plusieurs couches. Des deux, je préfère largement la seconde qui évite un farinage interne malheureusement très fréquent avec ce type d'enduit lorsqu'il est banché. Donc pour 6 cm, ça ferait 2 couches de 3 cm avec 15 jours de séchage entre les deux.
     
  5. PrBifidus

    PrBifidus Membre

    J'ai confondu avec le Batichanvre, du CESA, qui lui est bien à base de NHL5.
    http://www.c-e-s-a.fr/pdf/FICHE BATICHANVRE.pdf

    Ah... Ca ce n'est pas une bonne nouvelle.
    Je n'aurais probablement pas toutes les infos nécessaires avant de faire l'enduit. En tous cas pas à quelques cm près.

    Il va falloir que je réfléchisse à une autre solution que les tasseaux.

    Oups... Effectivement...
    J'ai du relire la formulation du gobetis quand j'ai rédigé ma question. Ou j'avais la tête ailleurs. :)

    Merci encore pour vos conseils.
     
  6. PrBifidus

    PrBifidus Membre

    Bonjour,

    Je passe (enfin) aux travaux pratiques pour mon enduit chaux-chanvre, et j'ai quelques questions complémentaires :

    1- combien de temps faut-il attendre entre l'application du gobetis et celle de l'enduit chaux-chanvre ?

    2- quelle quantité d'eau pour le chaux-chanvre ?
    Dois-je mouiller le support à refus la veille, puis remouiller avant application, comme pour le gobetis ?

    3- le fournisseur de matériaux me suggère de remplacer le sable classique par du sable de pierre ponce, qui est censé favoriser la carbonatation et éviter le farinage.
    Est-ce un bon conseil ?

    4- Le chaux-chanvre va être appliqué en priorité sur les murs en meulière, mais j'ai d'autres supports qui vont nécessiter une isolation, et/ou un enduit de finition que je souhaiterais du même aspect que l'enduit de finition à la chaux (enduit très lisse, sur lequel je pense appliquer un badigeon ou une eau forte).
    Comment dois-je m'y prendre pour ces supports, et quelle recette utiliser ?
    - poteau et renforts de structure en béton armé (isolation + enduit de finition à certains endroits, enduit de finition seul à d'autres endroits)
    - coffrage en MDF (enduit de finition uniquement)
    - mur de parpaings (enduit de finition uniquement)

    Je pensais coller du liège expansé sur les poteaux en béton, et appliquer l'enduit de finition dessus. Bonne idée ?

    5- Je prévois de recouvrir les murs de la salle de bains avec du carrelage. Mais 2 des murs sont en meulière bruts (j'ai en levé tout le plâtre).
    Comment rendre les murs plus plans et les isoler avant la pose du carrelage ?


    Merci d'avance pour vos réponses.
     
  7. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    1/ entre le gobetis et l'enduit on compte 24 à 48h

    2/mouillez le mur entre les deux couches

    3/ la quantité d'eau dépend de la méthodologie que vous aurez employée : comptez-vous faire tremper le chanvre avant ou pas ?

    4/ oui, vous pouvez remplacer le sable normal par du ponce. Je ne garantis pas que ça évite le farinage.

    sur les supports béton il faut d'abord faire un gobetis bâtard : 5 vol de sable pour 3 de chaux et 2 de ciment

    sur le MDF, pas moyen de faire un enduit chaux.

    Pour isoler vous murs avant carrelage vous avez le choix : plaques de plâtre hydrofuges ou béton cellulaire....
     
  8. PrBifidus

    PrBifidus Membre

    Merci pour ces précisions.

    3- Quel est l'avantage de faire tremper le chanvre avant ?

    4- Sur les parpaings, ok. Gobetis + enduit de finition à la chaux.

    Mais sur les poteaux en béton armé ? Je ne vais pas isoler avec du chaux-chanvre, je suppose. Mon idée de coller des plaques de liège expansé et de les recouvrir d'un enduit de finition chaux-sable est-elle une bonne idée ?

    Si oui, je pense que je peux appliquer le même principe sur le MDF. Qu'en pensez-vous ?
     
  9. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    selon les recettes, on fait tremper le chanvre ou pas. Le problème avec le chanvre c'est qu'il absorbe 50 à 70 % de son poids en eau. Il est donc bien difficile de faire un mortier suffisamment chargé en eau sans faire, en premier lieu, de la soupe.... Pas assez d'eau et le farinage est assuré !! Voilà pourquoi certains le font tremper avant pour qu'il se gave d'eau et s'en servent un fois essoré.

    Sur le liège : d'abord le passer au sel d'alun : 100g pour 1L d'eau en 2 couches. Puis un gobetis, puis un enduit de finition.

    Non, pas sur le MDF. Accroche et tenue impossible sauf à le recouvrir d'une grille d'accroche... et encore.... avec ensuite un mortier préformulé. Pourquoi ne pas le peindre, tout simplement ?
     
  10. PrBifidus

    PrBifidus Membre

    Ok. Je pense donc que je vais faire tremper le chanvre avant. Ca me semble plus sûr.
    On l'essore jusqu'à quel point ? Simplement jusqu'à ce qu'il ne goutte plus, ou au maximum ?
    Et, dans ce cas, quelle quantité d'eau dans votre recette ?

    En ce qui concerne le MDF, je ne comptais pas mettre l'enduit de finition directement dessus, mais coller du lège expansé sur le MDF, puis faire l'enduit sur le liège (sel d'alun > gobetis > enduit).
    Ce qui m'embête avec la peinture, c'est que je n'aurais pas du tout le même effet qu'avec le badigeon, ce qui ferait inévitablement ressortir les coffrages du décor. Or, je préfèrerais que certains d'entre eux "disparaissent".
     
  11. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    impossible de vous donner les proportions d'eau. Ca dépend de votre essorage....
     
  12. PrBifidus

    PrBifidus Membre

    Je procède comment, alors ?

    Je mets le chanvre dans la bétonnière, j'ajoute le sable et de l'eau (jusqu'à avoir quelle consistance ?), puis la chaux et peut-être encore de l'eau pour obtenir la consistance voulue du mortier ?
    Faut-il malaxer longtemps pour que le mortier prenne sa consistance ?


    Je suis désolé de ces questions de débutant, mais je n 'ai pas l'habitude de la chaux et je ne veux pas faire de bêtise...
     

Partager cette page