suis perdu : materiaux de constructions....

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par berju, 30 Mai 2009.

  1. berju

    berju Membre

    Bonjour à tous, j'ai un projet de construction dans le sud de la france un petit village a cote d'Ales dans le gard.
    Ca fait quelques mois que je surfe sur les sites et forums mais plus je lis moins ca m'aide dans le choix des materiaux.
    Ma toute premiere idee c'etait de la brique rouge car c'est comme ca dans la maison de mes parents et c'est super l'ete ( moins l'hiver car pas d'isolant ).
    Apres les MOB ou maison en bois massif mais difficile de trouver un bon constructeur mais chacune des ces solutions on certes des avantages mais aussi des inconvenients ( MOB faut de l'inertie, bois massif tres peu en france et dans ma region et cher ).
    Donc retour case depart reflexion sur comment construire partant du constat que je n'y connais absolument rien en maconnerie que je ne pourrais donc rien faire en autoconstruction.
    J'aime pas le parpaing pour une question de gout.
    A force de lire ce qu'il semble etre une bonne idee c'est l'isolation par l'exterieur mais la aussi c'est la galere pour trouver quelqu'un qui le fasse est bien.
    Ensuite la majorite des constructions c'est sur vide sanitaire mais j'ai lu des trucs pas mal avec dalle directement sur terre plein ( tunnel a galet ...)

    Je suis donc completement dans le flou, ce que j'aimerais bien c'est une finition interieure au platre a l'ancienne ( pas de BA13 ) et des cloisons en brique.

    Brique type A de 25 + isolation exterieure ( quel epaisseur?? ) + platre a l'interieur ca donnerai quoi? Sachant que je souhaiterais m'approcher le plus de la maison passive.

    Aussi si vous avez des adresses pour constructeur ou archi competent je suis preneur.

    Merci.
     
  2. vincecat

    vincecat Membre actif

    Bonjour,

    Un début de réponse dans cet rubrique "En quoi construire les murs de votre maison?"Elle détaille très bien les apports thermiques hiver/été de chaque caractéristique des matériaux.

    Sinon, vous pouvez aller au plus court en regardant directement le résultat de cette étude "Systèmes constructifs par ville"Géographiquement, les villes vous concernant sont regroupées "Carpentras-Avignon-Nimes", mais il vous faudra corriger avec l'altitude où les nuits doivent être plus fraiches.

    Cordialement.
     
  3. berju

    berju Membre

    Merci, j'ai regarde pas mal deja ces tableaux.
     
  4. berju

    berju Membre

    Bonjour, ca fait des mois que je surfe pour savoir comment faire une maison saine et econome. Je me rend à l'evidence que n'etant pas du tout de la partie ca revient cher.
    Que des solutions existe mais difficile de trouver des bons interlocuteurs dans ma region ( gard ) et surtout a un tarif honnete.
    A force de lire le forum et divers site une idee m'est venu et je voudrais un avis et quelques conseils.
    Je partirai sur une maison en brique de 25 type A isolation par l'interieur en 10 ou 14 ( 10 suffisant ou faut 14 ) avec brique de 5 recouvert de platre. Maison type bastide donc avec un etage .Que pensez vous de cette solution ? Quel surcout ?
    Ensuite pour l'isolation de la dalle inferieure sur vide sanitaire faut demander quoi au constructeur. Pareil pour le plancher de l'etage et aussi pour le plafond de l'etage faut le faire comment ( j'aimerais bien un vrai plafond pas de plaque de platre ).
    Et l'isolation du toit faut quoi?

    Merci de votre aide et conseils.

    @+
     
  5. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour, si vous êtes dans une zone sismique, les systèmes à isolation répartie (béton cellulaire et brique A) perdent une partie significative de leur intérêt, mais sinon, ces solutions sont intéressantes.
    L'intérêt d'un mur de 25 ou 30 par rapport à un mur de 20 est surtout pour que les coffres de volets roulant ne viennent pas empiéter sur l'isolation et créer des ponts thermiques importants. Sinon, j'aurais tendance à conseiller plutôt des murs de 20 avec une isolation de 14.
    Et bien entendu, il faut que vos menuiseries suivent (visez des Uw de 1,4 si double vitrage)
    Oui et donc avec un plafond de l'étage horizontal et non rampant. C'est bien mieux pour le confort d'été.
    Prévoir impérativement des rupteurs de pont thermique en périphérie de plancher d'étage et du plafond si vous voulez qu'il soit sous forme d'une dalle.

    Le plafond sous forme de dalle (hourdis) aporte une fraicheur supplémentaire l'été aux pris de ponts thermiques supplémentaires en périphérie (même avec rupteurs).
    A mon sens, il vaut mieux rester sur une plafond suspendu en plaque de plâtre avec 35 à 40cm d'isolant en vrac (très bon marché) et réinvestir l'économie dans la qualité des menuiseries extérieures (fenêtres et baies en particulier)
    Chape flottante sur isolant pour minimiser au maximum les ponts thermiques.
     
  6. berju

    berju Membre

    Merci de votre reponse, mais quel casse-tete pour moi. N'etant pas manuel et pas du tout dans la partie c'est un veritable calvere que de savoir comment faire sa maison mais surtout de trouver quelqu'un pour la faire dans les regles de l'art.
    On va continuer de chercher et de lire forums et bouquins. Les solutions sont la mais pas toujours evidentes a mettre en oeuvre, trouver le bon interlocuteur et qui reste dans des tarifs raisonnables.

    Vais faire un trou dans la terre lol
     
  7. jfhl

    jfhl Jean-François

    Bonjour Berju,
    la maison troglodyte est effectivement une des meilleures solutions sur un plan thermique. Mais elle manque un peu de lumière pour la plupart des gens... faut voir.

    Dans le sud comme vous êtes, je ne pense pas qu'il vous faille un système de stockage passif comme les tunnels à galets. La régulation de ces systèmes est très délicate et une surchauffe arrive vite pour peu que le soleil pointe son nez, même et surtout en plein hiver.

    Je rejoins donc complétement Arno dans la simplicité et l'efficacité : chape flottante sur isolant. C'est surtout une technique largement maitrisée par les artisans. Et dans la construction MOB et/ou écobio, il y a du monde dans le Gard et plus encore en Languedoc-Roussillon. Je suis sur que les bons interlocuteurs et les bons artisans sont à portée de téléphone.
     
  8. arno

    arno Arnaud Sellé

    et à propos de téléphone, essayez de contacter les points info énergie près de chez vous, s'ils sont sympas , ils vous donneront peut-être (oralement) de bonnes adresses.
     
  9. berju

    berju Membre

    Du coup je viens de pensez a un truc vu qu'il travaille en contre cloison si je lui demande de mettre la contre cloison a l'exterieur + isolant + brique de 20 ou 25 cela ne reviendrait-til pas a faire une isolation exterieure?
    Ce ne devrait pas etre plus difficile pour lui a faire?

    Merci.
     
  10. arno

    arno Arnaud Sellé

    C'est ce qui se fait en Belgique, Angleterre ... mais cela change totalement les interfaces entre les murs et les portes et fenêtres. Donc à bien planifier !
     

Partager cette page