tadelakt

Discussion dans 'Petits travaux' créé par fredoo, 29 Mai 2010.

  1. fredoo

    fredoo Membre

    Bonjour

    J aimerais savoir si il est si difficile de realiser cet enduit que l on apelle . Tadelakt .
    La chaux de Marrakech est elle indispensable , plus encore si l on debute .

    Merci encore pour se site bien symphatique
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    merci pour le compliment :)

    oui, un vrai tadelakt est difficile à réaliser. C'est très technique et très long.
    On peut aussi le réaliser avec la CL90 son aspect est alors plus compact et plus lisse.

    Je ne peux que conseiller de faire un stage avant de se lancer....
     
  3. fredoo

    fredoo Membre

    Bonjour a tous

    Merci Calypso pour le renseignement . Je ferais donc un stage . Connaissez vous un endroit ou cela se fait ? Bonne journée et merci encore
     
  4. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    essayez "Calterra", c'est dans le Gers. C'est là que j'ai fait le mien et Martine Moulet est une excellente formatrice.
     
  5. fredoo

    fredoo Membre

    Bonjour

    quelle bonne nouvelle , c est justement dans le Gers que se trouve ma maison , a Montreal plus exactement . J irais donc la bas . Merci Calypso
     
  6. Léa

    Léa Nouveau membre

    Bonsoir !

    J'ai découvert le tadelakt il y a quelques années en voyant une réalisation sur un magazine.
    Depuis, j'ai réalisé maintes compositions d'ersatz de tadelakt avec la chaux que je trouve en France : chaux aérienne et/ou chaux hydraulique avec des mélanges différents de sable (blanc de Marcheprime) et de poudre de marbre.
    J'obtenais en fait un enduit stuqué (donc mince), très beau mais pas de tadelakt.
    J'ai enfin pu trouver un stage de tadelakt au sein du conservatoire des Ocres du Roussillon. J'avais acheté l'année d'avant un sac de chaux de Marakech et avait fait un essai. J'étais très satisfaite du résultat même si je ne voyais pas vraiment l'utilité de la taloche en bois et du galet que j'avais remplacé d'ailleur par une pièce de marbre.
    L'essai a été réalisé sur une terrasse ouverte avec gouttière, en pleine intempérie et a passé deux hivers avec froidure et gel ; ça n'a pas bougé. C'est donc décidé ma future salle de bain sera faite en vrai tadelakt avec de la chaux de Marakech.
    D'autant plus, que j'ai réalisé cet essai dans de très mauvaises conditions : j'étais tout le temps sollicitée par les enfants et je n'ai pas ferré l'enduit comme je le souhaitais (pas une seule fissure !).

    Il n'y a pas photo, la chaux de Marakech est d'un confort d'utilisation remarquable, vous avez le temps (à condition de ne pas avoir les yeux trop grand pour une journée de travail). Certes il faut du temps mais c'est relatif. les reprises sont infiniment plus facile qu'avec la chaux aérienne ou hydraulique (alors avec celle-là, il faut faire très très vite, c'est épuisant).

    Le stage me parait indispensable pour bien se rendre compte de l'effet à obtenir (le velouté, la profondeur de la couleur...) ; l'utilisation de la taloche en cèdre (et ça sent bon !) et du galet ne s'apprend bien qu'avec un Malem. Mon stage a duré une dizaine de jours et je ne vois pas comment faire moins si l'on veut apprendre pour refaire correctement.
    Si vous n'êtes pas un professionnel, il est important d'avoir tester et expérimenté des enduits à la chaux pour mieux comprendre et profiter au mieux du stage. J'étais la seule non professionnel et je n'ai pas retardé les autres stagiaires -eux professionnels- et j'ai pu profiter pleinement de mon stage.

    Le vrai tadelakt est inimitable, les ersatz ne sont que de pales copies. Le stuc reste un stuc avec toutes ses qualités mais n'est pas un tadelakt.

    Je viens de finir le bâti de ma baignoire et de ma douche, en briques of course car c'est le meilleur support pour le tadelakt.

    Pour répondre à certaines questions de ce forum :
    Oui, il est nécessaire d'avoir de la chaux de Marakech
    Oui, elle est plus facile à manier
    Oui, il est préférable de faire un stage (mon Malem -maître de stage- est d'origine marocaine et c'est lui qui vérifiait la qualité de la chaux que nous utilisions)
    Le tadelakt est également lisse comme avec un enduit avec de la chaux aérienne -CL90- ; cela depend des outils utilisés et du coup de main

    Bonne chance aux nouveaux apprentis en tadelakt.
    Bien amicalement
    Léa de Bordeaux
     

Partager cette page