triply qui craque

Discussion dans 'Second oeuvre' créé par Marie, 1 Novembre 2007.

  1. Marie

    Marie Marie Guyot

    Nous avons fait à l'étage une rénovation. Du triply de 20mm à été fixé avec des vis directement sur les solives. Esuite des murs en placo ont été monté sur le triply. A ce jour, à certains endroits , le triply craque beaucoup ( un peu comme s'il allait se casser). Est-ce que ce bruit est dû au fait que nous n'avons pas mis d'isolant phonique avant la pose du triply ou peut-il s'agir d'un autre problème ( solive pas suffisamment solidifiée )? Je souhaiterais avoir une réponse . Merci
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    l'absence d'isolation phonique entre solives agrave sûrement le bruit que vous entendez puisque vous avez créé des espaces vides faisant caisse de résonnance. Mais ce n'est pas la cause des craquements.

    Il s'agit très probablement d'un souci concernant l'espacement entre solives. Selon leur taille (hauteur et épaisseur) et selon leur portée (longueur de solive sans soutien), il faut calculer un espacement ( ça s'applelle l'entraxe) qui permette que le plancher soit parfaitement maintenu sans flexion et du coup, sans craquement.

    Tu veux bien nous donner les caractéristiques de ces solives ?
     
  3. Marie

    Marie Marie Guyot

    Bonjour,

    Je ne connais pas pas les caractéristiques exactes des solives étant donné que c'est une entreprise qui nous a fait les travaux. De mémoire, il me semble que ce sont des solives 200/ 330 et que l'espacement est maximum de 60 cm ( c'est en tous les cas l'espacement qu'il y a entre chaque vis).

    Il faut aussi savoir que ces combles étaient aménageable à la seule condition de bien renforcer la charpente .
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

    La cause la plus fréquente de bruit est la pose ne respectant pas le DTU. Peut-être est-ce le cas chez vous.

    Le DTU 51.3 précise ceci :
    "L'entraxe des solives doit tenir compte du format des panneaux retenus pour que les petits côtés de ceux-ci soient supportés."

    Ce qui signifie que toutes les jonctions entre vos panneaux de triply doivent très exactement se situer au dessus d'une solive (je parle des jonctions parallèles aux solives, les "petits côtés" comme le dit le DTU).

    J'ai un ami à qui c'est arrivé et cela a mis plus d'une année (procès en justice, etc) pour faire réparer la chose (avec les conséquences pratiques que vous imaginez)

    Cela dit, vous n'allez pas marcher directement sur le triply, mais sans doute mettre un parquet dessus. Ce sera l'occasion de mettre un isolant phonique épais et dense entre le triply et le parquet (par exemple fibres de bois). Contactez un magasin d'isolants naturels.
     
  5. Marie

    Marie Marie Guyot

    Ce que j'ai oublié de préciser c'est que l'entreprise est entervenue pour visser le triply que les ouvriers avaient oublié de visser. En effet, avant que ce soit revisser ça craquer de façon insupportable. Une fois les travaux effectués, nous avons posé un isolant phonique en plaque de 7 cm sur lequel nous avons posé un parquet flottant stratifié. Dans les premier temps, le bruit s'est atténué. 5 mois après ( c'est-à-dire aujourd'hui) quand on marche à l'étage surtout dans une des chambres qui se situe au-dessus de la nôtre ça craque. Le bruit n'est pas très audible quand on est dans la chambre de l'étage par contre dans notre chambre située au-dessous c'est insupportable. On entend le triply qui craque ( à certains endroits ça donne vraiment l'impression que le triply va se casser).
    Le fait d'avoir mis un isolant phonique ainsi qu'un parquet flottant n'a rien changé au problème.
    De plus dans cette fameuse chambre , à peu près au centre de la pièce on a une impression de flottement .
    C e qui m'inquiéte le plus c'est que des collègues ont la même maison et ont aménagé seuls leurs combles il y a bientôt trente ans et ça ne craque pas du tout comme chez nous ( ils ont mis du copeau compressé de 19 mm) .
     
  6. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    mais c'est peut-être du triply fait pour le plancher, vu l'épaisseur ?

    Il se vend rainuré languetté en plaques de 120x60 cm à cet effet. ce qui correspond d'ailleurs aux 60 qui espacent les vis.

    Quand à des solives qui font 200x330, ça me semble bien énorme... sur combien de mètres sont-elles porteuses ?
     
  7. Marie

    Marie Marie Guyot

    Bonjour,
    Je ne peux pas vous dire sur combien de mètres elles sont porteuses. Quant à la dimension des solives, on m'avait parlé de solives 20/33 j'en ai déduit que c'était 200 /330 mais je me trompe sûrement car je ne connais pas les dimensions standard des solives. Mais peut-être pouvez-vous me renseigner sur le sujet. Merci
     
  8. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    les solives les plus classiques font 8x11 ou 11x15, en tous cas dans l'ancien... et portent sur environ 2,5m avec une entraxe de 40 cm en moyenne.... en 20x33 pour moi, ce sont des poutres...
     
  9. Marie

    Marie Marie Guyot

    Bonjour,
    merci pour les renseignements
     
  10. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonsoir,

    je pense que nous avions posté ensemble l'une des fois et je n'avais pas lu que le triply est recouvert d'un isolant et d'un plancher.

    Le triply est posé sur des solives, d'accord. Tu as parlé d'isolant phonique sous le triply. Pourquoi ? Tu veux dire entre solives et triply ?

    J'ai parlé de caisse de résonnance pensant que ces solives reposaient sur un plancher créant donc des vides que vous n'auriez pas rempli d'isolant.

    Je pense de plus en plus à des soucis de niveaux entre solives qui justifieraient les craquements et les sensations de flottement. Vu que le dessus est isolé et recouvert, tout vient, je pense, du dessous....
     
  11. Marie

    Marie Marie Guyot

    Bonsoir,
    Je pense aussi que ça vient du dessous. Ce qui me soucie le plus c'est de savoir si ce qu'il y a dessous et qui supporte chaque jour la charge de l'étage (triply, parquet flottant et meubles) soit asez solide.
    La seule chose que je sais , c'est que quand nous avons acheté la maison, la personne qui était venue inspecter les lieux avant qu'on se décide à acheter, nous avez dit que les combles étaient améangeables à la seule condition de renforcer l'empoutrement. J'espère que ça été bien fait comme il fallait. Nous ,on a fait confiance dans les compétences de l'entreprise.
     
  12. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    si je comprends bien, il y a un faux plafond qui vous empêche de voir la struture ?
     
  13. Marie

    Marie Marie Guyot

    Bonsoir,
    C'est exact. Quand on a acheté la maison,les combles n'étaient pas aménagés. Il y donc un faux plafond en placo. En effet , le seul moyen qu'on aurait de voir les solives serait de défaire le faux plafond. Voilà.
     
  14. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    bien...alors voilà qui s'éclaircit. La mesure 20x33 dont tu nous fait part ressemble fort à celle de la ou des poutres de soutien sur la ou lesquelles reposent les solives. Evidemment avec le faux plafond, difficile d'aller vérifier ce qui concerne les solives.

    Le triply est un matériau assez souple, en effet, mais solide surtout en cette épaisseur. Il ne devrait pas craquer. Le bruit qui est un symptome désagréable agravé par l'effet de résonnance, à mon avis.vCe qui est inquiétant, c'est la sensation de flottement. Soit l'entraxe entre solives est trop grand, soit le triply est mal posé (les joints entre plaques ne sont pas situés sur les solives). Ca expliquerait une flexion provoquant les craquements et cette sensation d'instabilité.

    Puisque tu as eu affaire à une entreprise, il faudrait que tu retrouves la facture de leur intervention. Elle doit énoncer les matérieux employés. Tu devrais y retrouver les solives employées pour consolider ce plancher: leur nombre et leur taille.

    Si ce n'est pas le cas, il te faut recontacter l'entreprise et demander le détail des matériaux et de leur mise en oeuvre.
     
  15. Marie

    Marie Marie Guyot

    Bonjour,
    Merci pour les conseil.
    J'ai pu constater en démontant le parquet flottant ,avant que l'entreprise n'intervienne au mois de mai 2007 pour venir m'expliquer pourquoi ça craquait autant et de constater que les ouvriers avaient oublié de visser les plaques( ils avaient qu'en même mis quelques vis que l'on pouvait compter sur les doigts de la main), qu'en effet la jointure de certaines plaques se trouvait dans le vide (c'est à dire qu'ils avaient vissé ces plaques survla solive non pas au milieu pour que la jointure se trouve sur la solive mais au hasard si bien qu'en fait la jointure se retrouve dans le vide).
    Si vraiment le travail n'a pas été fait dans les normes ,a-t-on un recours quelconque pour le prouver ? Que pouvons-nous faire selon vous? L'entreprise est-elle capable de reconnaître ses torts s'il y en a?
     
  16. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    en effet, je vois que l'entreprise a fait preuve de beaucoup de légèreté !! Il est dommage que lors de cette visite avant revissage, tu n'aies pas percuté que la pose n'était pas bien faite. Mais je comprends qu'on fasse confiance quand on n'est pas bricoleur soi-même.

    Contacte ton assurance habitation ou une association de consommateurs. Ils ont un service juridique qui va sûrement te conseiller.

    Il me semble que tu pourrais commencer par défaire ton plancher flottant et ton isolant et par faire venir quelqu'un du métier en qui tu puisses avoir confiance qui confirme la malfaçon.
    Ensuite, si c'est confirmé, l'idéal serait de régler ça à l'amiable avec l'entreprise, en passant, si nécessaire, par une lettre recommandée. Si ça ne suffit pas, constat d'huissier ou d'expert... et justice.

    Tout ça prend du temps et de l'énergie... si ça peut se résoudre avec l'entreprise, tant mieux...
     
  17. Marie

    Marie Marie Guyot

    Bonjour
    C'est vrai que ça serait plus simple de régler ça à l'amiable Cela dit, il faudrait que l'entreprise démonte tous les murs en placo, défasse la salle de bain et les toilettes pour tout refaire. Ce qui à mon avis ,elle aura du mal à accepter vu le coût . En effet, ils ont poser d'abord le triply, ensuite ils ont monté les murs en placo et fixé les rails sur le triply. Je nevous raconte pas les dégats que cela pourrait causer à long terme d'avoir du placo et du carrelage fixés sur un triply mal posé.
    Merci beaucoup de vous intéresser à mon cas . J'espère que je trouverai une solution à ce problème.
     
  18. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    oh là ! en effet ! Alors il faut régler ça au plus vite parce que les cloisons et du carrelage sont concernés.

    Tenez-nous au courant. Tant de gens peuvent être touchés par ce type de souci !
     
  19. N°Bis

    N°Bis Membre

    Bonjour,

    Ne serait-il pas préférable de passer par en dessous : il me semble plus facile de reprendre le faux-plafond. Et de faire une reprise des dalles qui seraient en porte à faux par des entretoises (sous réserve de ne pas alourdir le plancher).Je suggérerais donc de faire-faire des découpes, dans le faux-plafond, au droit des zones qui bougent pour contrôle.
     
  20. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    c'est une bonne idée en effet, N°bis, et un bon compromis à envisager avec l'entreprise... à défaut de reprendr epar dessus, défaire le faux plafond et envisager des entretoises ou des étrésillons....
     

Partager cette page