Utilisation de liège brut dans une dalle béton de chaux ?

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par bogart, 15 Novembre 2009.

  1. bogart

    bogart Nouveau membre

    Je prévois la rénovation du R.d.C. de ma ferme landaise: carreaux anciens en terre cuite posés à même du sol. Actuellement, il y a alternativement des problèmes d'humidité et de remontée de salpêtre. Pour respirer, ça respire...
    Je compte réutiliser les carreaux sur dalle et chape en béton de chaux.

    Voici mes questions:

    1. La tempête Klaus ayant, hélas, déraciné de nombreux arbres, dont plusieurs chênes liège anciens, je dispose de quelques m3 de liège brut sous forme de morceaux d'écorce (20 à 50 cm de long, pour en moyenne 20 cm de large et environ 2 à 4 cm d'épaisseur, le tout "naturel", donc courbé).
    Y aurait-il une utilisation possible de cette ressource naturelle comme composant isolant et hydrofuge dans la dalle? Soit de façon directe (éventuellement à intégrer tel quel dans le hérisson), soit après transformation? En quel cas, quel procédé (broyage...) adopter?

    2. Quelle est la méthode la plus efficace pour nettoyer et raviver les carreaux qui sont en partie ternes, blanchâtres et poreux?

    Merci par avance Bogart
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    en voilà une question !! je ne suis pas du tout au fait de la fabrication du liège issu bien entendu du chêne liège. Je suppose qu'il est broyé... à la broyeuse.

    Je n'ai pas la réponse, en toute honnêteté. Il vous faudrait vous renseigner auprès des fabricants sur la méthodologie.

    Si vous pouvez vous en servir, il suffit de l'intégrer dans la dalle en chaux.

    Pour les carreaux : nettoyage à la lessive de soude. Rinçage abondant. A la pose traitement à l'huile de lin.
     
  3. bogart

    bogart Nouveau membre

    Bonjour,

    Merci pour vos réponses. Deux questions supplémentaires:

    1. Connaissez-vous le diamètre approximatif du granulat/broyat utilisé pour la constituion des plaques de liège, ou, en l'occurrence de celui qui pourrait être directement utilisé pour le mélange chaux, sable, liège?

    2. Le liège est dit imputrescible. Une couche d'écorces rendue la plus homogne possible, ne pourrait-elle pas être placée au-dessous ou au-dessus de l'hérisson prévu (pierres et tuiles cassées)? Suivi d'une dalle chaux - sable béton?

    Merci encore Bogart
     
  4. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    le liège en vrac est différent selon les marques. J'en ai vu en 6mm de diamètre mais parfois plus. Tous vont bien en béton de chaux. Quand aux plaques, les morceaux agglomérés font environ 1,5 x 1,5.

    Pour ma part, à votre place, je le broierais et le mettrais dans la dalle.
     
  5. bogart

    bogart Nouveau membre

    Bonjour,

    j'ai trouvé une entreprise dans les Landes qui assurera la trituration et la production de granulés "3/15mm". Le prix du sac de 250 L revient ainsi à 15 euros, ce qui me semble correct. Evidemment, j'assurerai le transport et surtout, l'écorce ne s'enlève pas toute seule du tronc, loin s'en faut.
    Ce n'est donc pas l'affaire du siècle, mais le plaisir de la construction écologique repose aussi sur l'utilisation des moyens de bord; surtout lorsque ceux-ci ont été "fournis" par la tempête.

    Merci encore pour vos conseils
     
  6. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    eh bien voilà qui est intéressant ! Bon travail !
     
  7. nauzia

    nauzia Membre connu

    Bonjour,

    L'écorce de liège est chauffée à 300° avec de la vapeur d'eau pour favoriser son expansion; durant son expansion, la propre résine du liège (la subérine) provoque son collage.
     

Partager cette page