vermiculite ou perlite dans dalle de chaux

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par jambe, 2 Septembre 2011.

  1. jambe

    jambe Membre actif

    bonjour,
    je m'interroge sur la possibilité de mettre de la vermiculite et/ou perlite comme agrégat dans une dalle de chaux, afin d'isoler un peu et de gérer l'humidité, à la manière des billes d'argile ou de la pouzzolane...
    (la question est principalement pécunière, la vermiculite/perlite arrivant bonne première chez les fournisseurs de mes alpes de hte provence... :))
    j'en avais parlé avec monique/calypso qui me disait que ça ne gérait pas l'eau, pourtant en farfouillant sur internet, je découvre qu'on se sert de ces matériaux pour les cultures hors-sol (hydroponie), ça doit donc gérer pas trop mal l'eau, hmm...
    d'autant plus que JP Oliva dit dans son dernier bouquin que c'est comparable à la bille d'argile niveau hydrophilie, avec un lambda qui bouge aussi en fonction de l'humidité, et qu'au niveau énergie grise, ce serait même un peu moins gourmand...
    Alors, quelqu'un aurait-il un retour d'expérience ou un avis sur cette question ?
    merci !
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Salut !

    en effet, si la vermiculite a ces qualités, c'est intéressant parce que c'est le moins cher de ces matériaux. Il me semble tout de même que c'est beaucoup moins isolant. Je dis "si" parce que j'ai un doute sur ses qualités de gestionnaire de l'eau qu'elle n'avait pas il y a quelques temps. Faut croire qu'elle se bonifie avec le temps..... :D
    Jusqu'à présent je ne l'ai utilisée qu'en chape isolante parce qu'on en avait en stock et que dépenser pour autre chose nous semblait ridicule.
     
  3. jambe

    jambe Membre actif

    salut
    alors les lambdas de ces matériaux : (à vérifier peut-être, infos glanées sur internet, j'ai rien d'autre sous la main pour l'instant mais ça donne un ordre de grandeur)
    vermiculite 0.070
    perlite 0.038
    pouzzolane 0.15
    bille d'argile 0.1
    et le produit que me proposent tous les revendeurs de mon coin, c'est "Efiperl", un mélange de perlite et vermiculite, et leur fiche technique donne un lambda de 0.056

    et là, une fiche technique d'enduit à la vermiculite qui "permet la régulation de l’humidité de l’air ambiant."

    bon..., c'est moins cher, meilleur lambda, et plus facile de s'approvisionner (pour moi en tous cas), j'ai bien l'impression que je vais tester la chose...,
    ou alors je loupe un truc dans la réflexion ?
    je ferai un retour si j'ai transformé ma cuisine en piscine directement alimentée par la nappe située 1m en dessous...:whistle:
     
  4. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Salut !

    attention !! réguler l'humidité de l'air ambiant n'a rien à voir avec gérer l'eau !
    Dans l'air ambiant, on est dans de la vapeur d'eau, dans une dalle on est dans le stockage d'eau.....
    Exemple : le plâtre est respirant et gère la vapeur d'eau. Par contre, en présence d'eau en quantité, il perd toute efficacité et meurt.

    Ce qu'on veut, dans une dalle, c'est un produit de type "éponge" qui permette de stocker de l'eau le temps que la chaux fasse son boulot. D'où la bille ou la pouzzo. Je n'ai pas l'impression que la vermiculite ou la perlite puissent jouer ce rôle : je les vois mal stocker de l'eau en quantité....
    Et pourquoi pas tester ?? Même quantité d'eau pour même quantité de chacun des produits et on voit si ça boit..... !!!! :D
     
  5. jambe

    jambe Membre actif

    salut monique !

    oh oh(y), malin ça !!
    je vais faire ce test dès demain, ça m'intrigue bien !
     
  6. jambe

    jambe Membre actif

  7. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Salut !!

    génial ton test !!! (y)
    je suis impressionnée par la capacité d'absorption de cet efiperl. Ca me fait penser au chanvre qui boit 70 % de son volume. Là où c'est inquiétant c'est dans la prise du mortier.... s'il boit autant d'eau en si peu de temps, j'ai peur que la prise se fasse mal....

    Je ne te propose pas de faire un test de prise ???? Si ???? :D
     
  8. jambe

    jambe Membre actif

    Salut !

    bien, alors, test de prise en image : argile à gauche, efiperl à droite : il a fallu beaucoup plus de flotte à l'efiperl évidemment.
    [​IMG]
    [​IMG]
    on peut voir (même si c'est pas très bien d'équerre ni plan...) que pour un même volume de matériau, on a une dalle à l'efiperl sensiblement moins volumineuse au final que celle à la bille d'argile...
    la vermiculite doit faire dans les 5-8mm, mais la perlite est très fine et s'insère dans les vides laissés par le mélange béton je suppose, ce que la bille ne fait pas bien sûr.

    niveau prise :
    [​IMG][​IMG]

    rien de particulier, je n'ai pas l'impression que l'efiperl farine plus que ça... il faudrait peut-être réessayer après 4 mois de prise ?

    en tous cas en ce qui me concerne au niveau des tarifs... je reste sur de l'argile "conventionnelle":), parce que s'il faut mettre un plus gros volume d'efiperl, ça ne vaut plus le coup.
    par contre, à trouver de la vermiculite seule, sans perlite associée, je pense que ça pourrait le faire !
     
  9. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Salut !

    redoutable ! :D

    C'est une impression ou il semblerait que la dalle efiperl est plus poussiéreuse, moins dense ?
     
  10. jambe

    jambe Membre actif

    un chouilla, oui...
    je te la garde de côté pour ta visite à la fin du mois, tu te feras ta propre idée !
     
  11. N°Bis

    N°Bis Membre

    Bonjour,
    Voici un petit retour d'expérience avec utilisation de PERLIBETON (donc de perlite) pour faire une dalle de 4m² environs, d'une épaisseur de 12 à 15 cm, sur un hérisson de 5 à 10cm environs.
    Comme sur les tests, on obtient un mélange très léger, qui donne la sensation de travailler une mousse, surtout si on arrive à le faire suffisamment sec. Plus liquide, on obtient un mélange plus compacte et plus résistant à la compression en surface.
    Le mélange se fait très bien à la bétonnière.
    Par contre, pour ma première expérience, je me suis trompé dans les dosages de chaux (le dosage est donné pour utilisation avec du ciment, et j'ai gardé les volumes du ciment, soit 2x moins).
    L'inconvénient, c'est que c'est plutôt fragile et que cela se tasse, je n'ai pas mesuré mais je dirais un bon centimètre : cela fait un sol très souple !!
    La dalle a ensuite été recouverte provisoirement, une bonne année, par un plancher agglo sur bastings. Cet été, nous avons posé des tomettes sur la moitié de cette dalle, et celle-ci était sèche.
    Pour poser les tomettes, j'ai même fait une pose à l'avancée sur chape avec perlite, mais un peu plus liquide cette foi, voir même trop !!
    L'idéal serait de refaire le test en faisant un mélange plutôt sec et de laisser le temps à la chaux de faire sa prise. Il m'en reste un peu et, si j'ai le temps, je m'y colle !!
     
  12. jambe

    jambe Membre actif

    salut !
    chouette, un retour en grandeur nature !
    mon test avec la perlite était plutôt sec aussi, d'où la planéité très approximative...
    avec un bon dosage de chaux, je remarque tout de même ce tassement, (énorme ! au moins 20% !), et cette fragilité en comparaison avec la bille d'argile.
    mais je garde mes tests et referai une carotte dedans dans quelque temps quand la chaux aura terminé sa prise...
     
  13. jambe

    jambe Membre actif

    est-ce que ça peut-être vraiment intéressant en terme d'isolation thermique de faire une chape à la perlite (moins de tassement que dans une dalle, le sable, 0/4, étant plus fin et homogène) ?
    est-ce que la fragilité potentielle de cette chape serait réellement problématique du fait de sa faible épaisseur d'une part et des terres cuites posées dessus qui devraient la "protéger" d'autre part ?
     
  14. N°Bis

    N°Bis Membre

    Concernant la chape, c'est surtout parce qu'il me restait un sac entamé de perlite. Par contre, cette fois-ci, j'ai utilisé les dosage prescrits pour une chape, selon les Très Saintes Écritures de Monique !!! ;)
    De mémoire, pour la dalle j'avais utilisé un sac de chaux de 35 kg / sac de perlite, ce qui donne un dosage plus léger en liant.

    Il faudrait que je retrouve mon calcul des dosages de la chape, pour comparer avec les prescriptions fabricant (100 L de perlite / 40 kg de ciment / 15 L de sable / 20 L d'eau).
    De mémoire ce devait-être 2 vol de perlite / 2,5 vol chaux /3 vol de sable soit 100 L perlite / 90 kg chaux / 150 L sable.

    Pour l'épaisseur, elle fait environ 5 cm. Je dis environs, car il y avait certains points plus profond, du fait de l'usure et de poinçonnements suite à la mise en œuvre de la dalle.
    Réalisée en deux fois (pour des raisons d'accès et d'orientation de l'avancée), à une semaine d'intervalle, je n'ai pas noté d'affaissement de mes tomettes. Cela dit, la proportion de sable est multiplié par 10 !! Par contre, j'ai attendu une semaine avant de marcher dessus.

    Le point négatif est à l'utilisation: la remontée dans les joints est plus granuleuse qu'avec un sable plus fin et nécessiterait un éventuel grattage pour pouvoir faire de beaux joints bien lisses.

    Quand à son efficacité, je ne saurais te répondre. Je dirais plutôt que c'est le prix de revient qui pourrait être déterminant. Dans mon cas, il s'agissait de petites surfaces. Les tests permettant de valider les quantités donneront une idée du coût.
     

Partager cette page