Vous allez bondir

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par antone, 9 Septembre 2011.

  1. antone

    antone Nouveau membre

    Bonjour,

    Nous avons enfin trouvé notre terrain en Isère (Grésivaudan) et souhaitons faire construire une maison BBC+ (conso <à 60Kwa)
    Notre archi/constructeur nous propose la solution suivante :
    béton cell 20 MI335 + 2 couches croisées de laine de verre (10 cm de GR32 + 4,4 cm de monospace 35). Toiture : 2 couches croisées de 20 cm de laine de verre + membrane vario. Menuiseries double vitrage argon. Jusque là, tout va bien. Il propose aussi un chauffe eau thermodynamique un poële à bois d'appoint et un chauffage électrique (résille au RDC et radians dans les chambres de l'étage).
    Et le meilleur reste à venir : pas de VMC double flux (à cause de la conso importante des 2 moteurs et l'entretien des filtres) ni de puits canadien mais une VMC SIMPLE FLUX !
    Cette dernière solution nous fait peur car on n'entend parler plus que de VMC double flux et sans puit canadien, pas de système de rafraichissement. Dans la région de Grenoble, je pense que c'est important...
    On nous a dit que sans vide sur séjour, la VMC double flux n'arriverait pas à bien faire circuler l'air.
    Qu'en pensez-vous ? Nous avons fait appel à ce cabinet qui a pignon sur rue car nous n'y connaissons rien mais cette solution nous interroge vraiment et je n'en dors plus la nuit :confused:
    Merci d'avoir eu la patience de lire ce message jusqu'au bout et j'attends vos avis avec impatience !!
     
  2. antone

    antone Nouveau membre

    Personne n'a d'avis ?? Surtout sur les VMC simple flux ?
     
  3. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Si vous voulez obtenir le label BBC à Grenoble, il va vous être strictement impossible d'opter pour du chauffage électrique direct (sauf dans les salles de bain), car à cause du coefficient d'énergie primaire, toute quantité d'énergie électrique consommée est à multiplier par 2,58.
    Et face à ce choix de chauffage, le type de VMC ne change pas grand chose !

    Effectivement, une double flux consomme ~ 3 fois plus d'électricité qu'une simple flux à cause des 2 moteurs et des filtres. Au sens du BBC, une double flux n'est donc bien valorisée qu'en zone froide.

    Quant à dire que la VMC double flux ne marche pas bien sans vide sur séjour, je pense que c'est un amalgame dû à du téléphone arabe.
    Ce qu'il faut comprendre est que la VMC double-flux, par son double réseau d'air, permet justement de redistribuer la chaleur d'un poêle dans toutes les pièces, et permet donc de se passer d'un vide sur séjour qui remplirait le même office !
    Et le choix d'une architecture avec vide sur séjour a pour gros inconvénient (outre la transmission du bruit) de réduire la surface habitable sans réduire la surface déperditive, et donc d'augmenter les consos au m², pénalisant pour le BBC et la RT 2012.
    Les mezzanines et vides sur séjour vont donc devenir des options très onéreuses avec la RT 2012 qui est le prolongement du BBC.

    Ce que voulait souligner l'architecte c'est qu'il faut effectivement penser à bien entretenir une double-flux (nettoyage des gaines, changement des filtres) et d'une double flux non entretenue est d'un point de vue énergétique et sanitaire bien pire qu'une simple flux.

    Pour le BBC, il est possible d'opter pour un poêle indépendant au bois (mon conseil : à granulés) qui selon le label peut desservir jusqu'à 110m² SHON. Et donc pour des maisons jusqu'à 120~125 m² SHON, on peut avoir un seul poêle + des convecteurs dans les pièces d'eau. Au delà de cette surface SHON, les convecteurs redeviennent très pénalisants à moins d'installer un second poêle.

    Et plutôt que le puis canadien (> 5000€ + entretien également), préférez avoir des cloisons lourdes pour avoir de l'inertie et du confort d'été.

    Contactez un point info énergie et faites-vous assister par un bureau d'études thermique.
     
  4. antone

    antone Nouveau membre

    Merci bcp Arno pour ces précisions.
    En fait, nous ne cherchons pas à labelliser notre maison mais cherchons à payer le moins d'énergie possible tout en n'investissant pas des sommes folles dans les équipements.
    Aujourd'hui, j'ai vu un conseiller Ageden qui préconise une VMC double flux.
    Il conseille le poêle à granulés (plus rentable sur 30 ans) ou la chaudière gaz (plus rentable sur 15 ans) + plancher chauffant hydraulique.
    Je pencherais pour la solution chaudière gaz et en cas de hausse des prix du gaz trop importante, nous pourrions installer un poêle a bois bûches de 4 Kwatt.
    Comme nous ne chauffons pas beaucoup les chambres à l'étage, nous pourrions essayer de nous passer de radiateurs eau basse température (tout en ayant fait faire les branchements au cas où).
    Qu'en pensez-vous ?
    Quels matériaux composent les cloisons lourdes ? Sont-elles possibles avec une construction en béton cellulaire ?
    Quel est le meilleur rapport performance coût pour le chauffage de l'eau chaude sanitaire car dans ce type de maison très bien isolée, ça devient le plus gros poste (après le gros oeuvre évidemment !).
    Merci encore pour vos éclairages !
     
  5. arno

    arno Arnaud Sellé

    L'avantage du plancher chauffant surtout au RDC, est que l'isolant sous chape est très efficace pour lutter contre le pont thermique périmétrique.
    Réglementairement, on est obligé de mettre des chauffages dans toutes les pièces, mais vous avez parfaitement raison !
    Le meilleur rapport écologie : terre crue. Meilleur rapport qualité prix : béton à bancher en 10x20x50 et enduit (banchage possible en béton et/ou en terre pour diminuer l'énergie grise.
    Avec l'offre qui s'élargit en chauffe-eaux thermodynamiques, cela devient intéressant à condition d'avoir une unité extérieure. Moins d'entretien que le solaire, moins de risque de surchauffe.
     
  6. antone

    antone Nouveau membre

    Si nous retenons la solution chauffage gaz avec plancher chauffant, quelle solution proposez-vous pour le chauffage de l'eau chaude sanitaire ? Le chauffe eau thermodynamique ?
    Qu'est-ce qu'un poêle bouilleur et peut-on l'installer si on a une chaudière gaz ?
    Merci encore pour toutes ces informations !
     
  7. arno

    arno Arnaud Sellé

    Dans ce cas, comparez les deux solutions en terme de tarif : solaire appoint gaz ou chauffe-eau thermodynamique. La seconde solution sera certainement moins onéreuse
    Le poêle bouilleur est un poêle qui permet de chauffer de l'eau, soit dans un réseau de plancher chauffant (avec un serpentin adapté à la température de l'eau pour que le plancher reste basse température) soit dans un ballon d'eau chaude.
    Pour éviter un double investissement, cette solution est à considérer comme une alternative au gaz (avec un poêle automatique à granulés) pas comme un complément au gaz.

    En terme économique, le gaz naturel (de ville) est + intéressant que des granulés de bois achetés en petite quantités.
    En terme écologique, le bois est une énergie renouvelable.
     

Partager cette page