Abaissement progressif de la réduction d'impôt des investissements SCELLIER

crédit d'impôt intérêts d'emprunt logement BBCEn marge de l'évolution du crédit d'impôt octroyé pour l'acquisition de la résidence principale dans un logement neuf (annoncé le mois dernier), c'est au tour des investissements Scellier de voir une révision de leur réduction d'impôt.

En effet, le projet de loi de finances pour 2010 prévoit un abaissement
progressif du taux de la réduction d'impôt consentie en faveur de ces investissements
locatifs dits « Scellier ».

Ainsi, pour les logements neufs qui respectent la norme minimale
en vigueur (RT 2005) mais sans atteindre les critères de la norme BBC (bâtiment de basse consommation énergétique), le taux de la réduction d'impôt serait ramené :

  • à 20 % pour les logements acquis en 2010
  • à 15 % pour les logements acquis en 2011.

Pour les logements répondant au label BBC, le taux serait maintenu en 2010 mais abaissé en 2011 et 2012.

 

Ce qu'on en pense :  au vu des prix pratiqués dans le neuf pour les projets Scellier, il est clair que les projets immobiliers intègrent déjà dans leur tarifs la réduction d'impôt dont est sensé bénéficier l'investisseur, donc le client.

Les alléchantes simulations financières figurant sur les plaquettes commerciales partent du principe que le prix du bien n'aura pas diminué au terme de la période de retour sur investissement, ce qui est loin d'être acquis ... d'autant que la qualité des logements type "investisseurs" n'est pas toujours au même standard que la qualité des logements construits pour une clientèle typée "résidence principale".

Les petits contribuables ne pourront donc que se réjouir de ces baisses de réduction d'impôts qui profitent pour bonne part aux promoteurs immobiliers.

Article publié le 14 octobre 2009

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.