Disparition des prêts Pass Travaux

disparition du prêt pass travauxFinancé par une cotisation obligatoire de chaque entreprise de plus de 20 employés, le dispositif du prêt pass-travaux vient d'être arrêté en toute discrétion fin octobre 2008.

Le prêt pass-travaux permettait aux salariés de pouvoir disposer d'un crédit à un taux de 1,5%  pour prendre en charge l'ensemble des travaux ou aménagements qu'ils souhaitaient réaliser au sein de leur bien immobilier.

Les ménages pouvaient emprunter jusqu'à 8 000 euros, sans conditions de ressources, à un taux très avantageux. Du coup, « certains d'entre eux empruntaient, alors qu'ils avaient les moyens de payer comptant », souligne-t-on au cabinet de la ministre Christine Boutin.

La cause de cette suspension semble être la volonté de l'Etat de prélever annuellement une enveloppe de quelques 850 millions d'euros dans les caisses du 1% logement afin de financer les dispositions prises en matière de logement ... parmi lesquelles on l'espère l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), destiné à entreprendre des travaux de rénovation énergétique.

Approuvé par le sénat, l'éco PTZ doit voir le jour dès février 2009.

Article publié le 13 décembre 2008

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.