Un meilleur accès à la propriété pour les Français

Selon le dernier sondage Ipsos pour I&E Consultants et Orpi, les Français souhaitent que les pouvoirs publics leur « facilitent l’accession à la propriété ».

L’accession à la propriété est la 1ère mesure plébiscitée par les Français avec 39 % d’avis favorables.

La priorité pour les pouvoirs publics

Le sondage Ipsos sur le logement, publié en février 2012, souligne que 39 % des Français souhaitent que l’accession à la propriété soit une priorité pour les pouvoirs publics, en matière de logement. Par ces temps de crise, le marché de l’immobilier, demeure un investissement rassurant pour les français.

Les temps durs du crédit

Pourtant, les temps sont durs pour les Français qui souhaitent s’investir sur le marché. Après la fin du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt, ce sont les conditions d’accès au prêt à taux zéro qui se sont durcies au 1er janvier 2012.

Les conditions d’accès au prêt à taux zéro se sont durcies au 1er janvier 2012.
Afficher la galerie
Les conditions d’accès au prêt à taux zéro se sont durcies au 1er janvier 2012.
©DR

D’autres mesures

Après l’accès à la propriété, d’autres mesures sont citées telles que « l’augmentation des aides pour les locataires » (17% de citations), ou « l’assouplissement des règles en matière de construction de logements » (13%). Annoncée par Nicolas Sarkozy lors de son intervention télévisée du dimanche 29 janvier, « l’assouplissement des règles en matière de construction de logements » n’apparaît pas comme une priorité.

L’accès à la propriété facilité est la priorité des 25-44 ans.
Afficher la galerie
L’accès à la propriété facilité est la priorité des 25-44 ans.
©DR

Plus d’aides au logement pour les jeunes

Les attentes à l’égard des pouvoirs publics pour le logement varient selon les âges. En effet, 37 % des 18-24 ans souhaitent qu’en priorité les gouvernants augmentent le montant des aides pour les locataires, tandis que 47% des 25-44 ans souhaitent avant tout que l’accès à la propriété soit facilité.

Ces dernières revendications soulignent particulièrement les attentes et les inquiétudes des Français qui restent fortes sur l’accès à la propriété.

Article publié le 22 mars 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire