Eclairer le jardin

Eclairer le jardin est synonyme de mise en valeur de la végétation et de balisage de la circulation. Eclairer le jardin c’est aussi le mettre en scène chaque soir. Comment éclairer et quel éclairage choisir ? Voici les réponses.

Un panneau solaire est positionné sous le pied de cette lampe. Il suffit de l’orienter sur le pied la journée pour recharger la batterie et de la retourner le soir venu. En polyéthylène. H 34 cm. Day and Night. JardinChic.com
Voir plus : lampe de jardin
Cet article fait partie du dossier Vivre et entretenir le jardin
Comment éclairer le jardin ?
Bien éclairer le jardin, oui. Mais attention à ne pas trop l’éclairer car l'éblouissement a tendance à accentuer le côté sombre du jardin et à créer un sentiment d'insécurité. Plutôt que de jouer sur la puissance des éclairages, mieux vaut donc multiplier les sources.
- Eclairer l’entrée du jardin et de la maison. Pour des raisons de sécurité, l'éclairage se doit là d'être puissant.
- Eclairer les allées. Des potelets, bornes ou spots encastrés placés tous les 3 à 4 mètres, produisent une lumière rasante qui n'éblouit pas mais souligne les obstacles.
- Eclairer le jardin. Piqués ou enterrés, les éclairages créent l’ambiance, soulignent les feuillages et les massifs.

Eclairer le jardin avec des lampes moyenne tension
La moyenne tension (230 V) offre une puissance importante d'où un éclairage performant grâce à des ampoules fluo compactes ou halogènes.
L’inconvénient de la moyenne tension est sa mise en œuvre puisqu’elle exige le creusement de tranchées (50 cm minimum). Une solution à réserver donc aux abords de la maison.

Eclairer le jardin avec des lampes très basse tension
La très basse tension (9 à 12 V) exige une mise en œuvre plus facile que la moyenne tension puisque les câbles sont enterrés à une profondeur de 5 à 10 cm seulement ou laissés sur le sol. Moins puissante, elle est privilégiée pour les lumières d'ambiance.

Eclairer le jardin avec des Leds
Les Led ou diodes électroluminescentes fonctionnent également avec la basse tension mais garantissent un faisceau lumineux plus intense. Autres avantages, leur consommation électrique est très faible et leur durée de vie quasi infinie : elles peuvent briller jusqu'à dix ans en continu! Même leur mise en œuvre est peu contraignante puisque les câbles peuvent être laissés sur le sol ou enterrés à une profondeur de 5 à 10 cm seulement. Les Led ont donc tout pour plaire.

Lorsqu'elles équipent des bornes ou des spots encastrés, placés tous les 3 ou 4 m, les Leds éclairent les allées sans éblouir mais en soulignant les obstacles de leur lumière rasante.

Eclairer le jardin avec l’énergie solaire
L'éclairage solaire est d’abord pratique puisqu'il n'y a aucun câblage à réaliser, aucun câble à tirer. Le luminaire est simplement planté dans un pot ou la terre, accroché à une branche, posé ou vissé au sol. Cette solution est donc privilégiée pour éclairer les zones éloignées de la maison ou difficiles à câbler (massifs, pelouse...).

Autonome, le luminaire solaire intègre dans sa structure, ou à proximité, des petits panneaux solaires qui captent pendant la journée l'énergie gratuite du soleil, la stockent dans des accumulateurs et la restituent à la nuit tombée.

L’éclairage solaire est également performant car les luminaires solaires sont aujourd'hui tous équipés de Leds qui garantissent un éclairage intense.
Article publié le 2 juin 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.