Amaryllis, bulbeuse et facile

Cette plante bulbeuse qui illumine, de la fin d'hiver au début du printemps, nos appartements est facile à cultiver chez soi. Partez avec elle pour un bon mois de fleurs, voire plus !

Floraison rouge et éclatante.
Au début vous avez entre les mains un drôle d'oignon. Très gros avec des racines à la base. Plus elles sont nombreuses et bien charnues, plus votre amaryllis est prometteuse !
Plus "l'oignon" est volumineux, plus il contient de fleurs. A partir d'un calibre 34 à 38 cm, il n'est pas rare de voir poindre deux tiges florales.

Ensuite, vous plantez ce géant dans un bon terreau, bien riche, en laissant un tiers du bulbe à l'air libre. Vous posez sur le radiateur, arrosez avec attention et attendez.

Là, surgit du cœur de "l'oignon" une curieuse langue pointue et légèrement renflée ; Elle grandit à vue d'œil ou presque ; Vous pensez qu'elle ne s'arrêtera jamais. Eh bien, si ! Et c'est à ce moment que votre amaryllis doit quitter sa retraite sur le radiateur pour rejoindre un séjour plus frais et bien lumineux : il est prêt à éclore. En avant pour le feu d'artifice ! Rouge, rose vif, saumon, blanc, bicolore... N'oubliez pas de l'abreuver durant sa floraison.

Plus tard, les feuilles apparaissent. Elles vont reconstituer les réserves de "l'oignon" pour la prochaine floraison. Coupez les tiges florales fanées. Apportez eau et engrais jusqu'au jaunissement du feuillage. Puis arrêtez tout vers la fin du mois d'août. Oubliez votre amaryllis dans un endroit sec et aéré. L'hiver suivant, la fleur sera de nouveau au rendez-vous !

Le saviez-vous ?
Son nom latin Hippeastrum vient du grec et du latin, signifiant "cheval" et "cavalier". Les botanistes seraient-ils fous de voir en la silhouette altière de l'amaryllis un cavalier sur un cheval ? Ce nom fait allusion à une forme particulière de certaines amaryllis (Hippeastrum equestre) en début d'épanouissement. Ces dernières ne sont pas cultivées chez nous.

L'astuce Maison.com
Vérifiez que votre "oignon" d'amaryllis n'a pas subi de choc ou de blessures, avant de l'acheter, qu'il ne montre pas de traces de moisissures. Tâtez-le : il doit être ferme au toucher.
Article publié le 25 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.