Les ancolies : d'irrésistibles coquettes

Les ancolies sont aujourd'hui aussi nombreuses que variées. Alors ne luttez pas, laissez-vous séduire par leurs allures de ballerine : il y a évidemment une ancolie pour vous !

Mêles l'ancolie au jardin !
Leurs frimousses sont si différentes les unes des autres. Voyons donc ! A l'instar de l'ancolie commune (Aquilegia vulgaris), certaines ont les fleurs simples et de très courts éperons. Elles sont les plus gracieuses, les plus naturelles et semblent si fragiles... Ne nous laissons pas attendrir cependant, elles font mine !

Prenez l'Aquilegia vulgaris 'Nivea' par exemple, elle a la vigueur d'une vraie sauvage. Même chose pour les ancolies à fleurs doubles. Parmi elles, on trouve les plus anciennes, connues déjà de nos grands-mères. Cela leur a valu le petit nom de "bonnet de grand-mère". Leurs fleurs, de fait, y ressemblent, tuyautées comme elles sont. Ce sont les plus compactes avec ces autres ancolies, toutes rondes, aux sépales minces et nombreux, comme 'Nora Barlow'.

Mis à part quelques variétés de couleur sombre ('Royal Purple', 'William Guiness'...), ces ancolies offrent dans l'ensemble des couleurs douces. Elles se glisseront partout, dans tous les massifs.
Les ancolies à grandes fleurs, coiffées d'éperons qui n'en finissent plus de s'étirer, seront quant à elles à réserver aux coins les plus sophistiqués du jardin, où leurs fleurs chaudement colorées ne manqueront pas de se faire remarquer.

Le saviez-vous ?
Il ne manquait plus que des ancolies parfumées : c'est chose faite. On trouve notamment sous l'appellation 'Sweet Rainbows', des graines, voire des plants d'ancolies, de couleurs et de formes différentes mais toutes légèrement parfumées. A placer groupées pour bien profiter de leur senteur.

L'astuce Maison.com
Pour encourager le semis naturel de vos ancolies, coupez toutes les fleurs fanées sauf quelques-unes, les plus fortes qui évolueront alors en fruits puis en graines. Laissez faire la nature : c'est le moyen le plus sûr (et le plus économique) d'obtenir des plants vigoureux, dans les endroits les plus incongrus parfois.
Article publié le 23 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.