Pommes de terre: à bas les germes indélicats !

Les pommes de terre, elles, sont au chaud depuis belle lurette. La récolte a été fructueuse. Sachez la préserver de toute dégradation ultérieure pour en savourer tous les fruits !

Préserver la récolte de pommes de terre
A la cave ou au cellier, même en l'absence de lumière, dès que la température atteint les 6 à 8°C les pommes de terre ont tendance à germer. Vous en avez déjà fait l'expérience d'autres années. Les germes croissent et consomment à votre place les richesses engrangées. Les pommes de terre se rident et deviennent molles. Bien peu appétissantes !

Bien sûr, vous pouvez toujours ôter les germes naissants à la main, ce que l'on appelle le dégermage manuel. C'est fastidieux si votre récolte est importante. Saupoudrez plutôt avec un anti-germe : une poudre qui empêche la croissance des germes. Procédez bien couche par couche afin que le produit pénètre bien partout.

Opérez environ un bon mois après la récolte dans le courant de l'automne et au tout début janvier.

Ne traitez pas, bien entendu, les petits tubercules que vous avez sélectionnés dans votre récolte pour la plantation de l'an prochain. Ne les stockez pas à proximité non plus.

Le plus de Maison.com:
N'ayez aucun scrupule à vous faciliter la vie, ce traitement est inoffensif pour vous !

Dicton : "A la Sainte-Simone (28 octobre), il faut avoir rentré ses pommes"
Article publié le 5 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.