Bonsaï, un arbre miniature...

Qui n'a pas rêvé d'avoir un bonsaï chez lui ? D'un entretien moins difficile qu'il n'y paraît, les bonsaïs ne sont pas destinés aux seuls passionnés. S'initier à l'art du bonsaï est à la portée de tous si l'on sait choisir la bonne espèce et que l'on respecte quelques consignes simples.

Un arbre, petit certes, mais un arbre avant tout.
Le bonsaï n'est pas aussi fragile qu'il en a l'air. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un arbre, miniaturisé par la taille et comme tous les arbres il n'aime pas vivre à l'intérieur.

Toutefois, certaines espèces de bonsaïs d'origines tropicales acceptent de passer l'hiver à l'intérieur : le ficus banian, le banian chinois (Ficus microcarpa), l'orme de Chine, l'arbre de Jade (Crassula afra), le micocoulier, le murraya pour les plus couramment vendus. Mais cela ne peut être que saisonnier sinon la santé de votre bonsaï s'en ressentira : dès mai, il doit séjourner dehors et ce jusqu'en septembre. Rassurez-vous, un rebord de balcon ou un coin sur votre balcon ou votre terrasse lui suffiront largement !

Pour choisir son bonsaï
, il est nécessaire de respecter quelques règles. Observez la forme générale de l'arbre, du tronc, ses proportions. Le tronc sera plus large à la base qu'en haut. Ses branches maîtresses ou charpentières, celles qui constituent sa structure, seront de plus fort diamètre en bas qu'en haut. Evitez les bonsaïs dont les branches portent des marques de ligatures trop profondes, cela peut gêner leur croissance ultérieure.

Votre bonsaï doit bien tenir dans son pot et ses racines doivent être bien réparties dans le pot : on le voit aux départs repérables à la base du tronc. La motte de terre ne doit pas être desséchée mais, au contraire, souple sous la pression (légère !) du doigt.

Le saviez-vous ?
L'art du bonsaï puise ses origines dans la culture chinoise et non japonaise. Cette culture des plantes en pots se développa en Chine à partir du II et III° siècle après J-C comme une branche de l'art du jardin.

L'astuce Maison.com
La taille d'un bonsaï déjà formé consiste à équilibrer en permanence le volume du feuillage avec celui des racines. Sa forme initiale sera votre guide. Taillez au fur et à mesure de la croissance dès que la forme initiale commence à s'estomper sous le "flot" de jeunes ramifications. C'est au printemps et en été que les tailles seront les plus fréquentes.
Article publié le 1 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.