Bruyères, clochettes d'hiver, clochette d'été !

Bruyère d'été ou bruyère d'hiver, c'est toujours la saison de la bruyère !

C'est toujours la saison de la bruyère !
Cet article fait partie du dossier Choisir des Bruyères
Les bruyères d'hiver (principalement Erica darlayensis flueurissent d'octobre à mai, alors que les bruyères d'été (Calluna vulgaris) fleurissent de juillet à novembre.

Riches en couleurs
Les fleurs, roses, rouges ou blanches, ne sont pas leur seul panache : leur feuillage se pare également de couleurs vives, du jaune presque fluo, du rose, des nuances cuivrées ou de crème.

Pas difficiles au jardin !
La bruyère d'hiver prospère au soleil et dans tous les sols s'ils ne sont pas gorgés d'eau en hiver, ni trop secs en été. Choisissez bien leur emplacement pour les mettre en valeur, leur témérité le mérite ! Un massif endormi à égayer, une allée à souligner, un talus à colorer...
Pensez également au rebord de fenêtre ou au balcon : elles se plaisent en pot, et en ce moment, la bruyère d'été est splendide et se mariera très bien dans des compositions avec des petits conifères par exemple !

Le saviez-vous ?
Avec l'écorce de chêne, de sumac et de bouleau, la bruyère était utilisée dans la fabrication du tanin, employé pour nettoyer les peaux et de les transformer en cuir.

L'astuce Maison.com

Même si votre sol est trop calcaire, ou si vous plantez en pot, n'utilisez pas de terre de bruyère seule : elle se dessèche trop vite. Mélangez 1/3 de la terre de jardin (ou terreau ordinaire), 1/3 de tourbe et 1/3 de terre de bruyère.
Article publié le 7 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.