Cambria, une étoile parmi les orchidées

La Cambria est une des orchidées les plus couramment rencontrées dans les jardineries. Facile à cultiver, elle offre à notre regard une impressionnante palette de couleurs et de motifs, jaune lumineux ou rouge flamboyant, crème ou vert tendre.

Cambria, une belle orchidée facile
L'histoire de cette orchidée est très récente car elle est une pure création des horticulteurs.

Le premier hybride voit le jour en 1931. La Vuylstekeara cambria est un hybride très complexe, croisement entre l'Odontoglossum, la Miltonia, et la Cochlioda. A la suite de la réussite des premières Cambrias produites en masse (Vuylstekeara cambria 'Plush'), le succès commercial fut tel que les autres hybrides d'Odontoglossum (Odontonia, Burrageara, Odontocidium, Wilsonara...) ont été improprement désignés sous ce même terme.

Les Cambrias sont généralement des orchidées particulièrement faciles à réussir pour le débutant et qui offrent l'avantage de produire une floraison généreuse. La période de repos de ces orchidées n'étant pas bien définie, elles poussent plus ou moins en continu. Elles peuvent donc fleurir à plusieurs reprises dans l'année. Il suffit alors de disposer de deux ou trois potées pour avoir une floraison quasi ininterrompue. Certaines exhalent en outre un délicat parfum de rose comme Burrageara 'Nelly Isler'.

Tout comme l'Odontoglossum, la plupart des Cambrias sont des orchidées de serre froide. Elles n'apprécient pas la forte chaleur (20-22°C dans l'idéal) ni le soleil direct. Il faut prendre garde à garder le substrat légèrement humide (ni détrempé ni complètement sec) lors de la formation des nouvelles pousses. En suivant ces quelques conseils, vous obtiendrez des plantes robustes et très florifères qui égayeront votre intérieur de l'automne au printemps.

Le saviez-vous ?
Alors que les variétés d'orchidées sont déjà nombreuses naturellement puisqu'il existe environ 30000 variétés botaniques, l'hybridation a permis d'en obtenir plus de 75000, toujours plus résistantes et plus colorées.

L'astuce Maison.com
Au printemps, après la floraison et dès que les températures nocturnes dépassent les 12°C, sortir la plante à l'ombre (pour ne pas brûler le feuillage) et la rentrer à l'automne pour la mettre dans une pièce fraîche. L'écart des températures à l'automne entre la nuit et le jour doit être d'environ 5°C pour déclencher la floraison.
Article publié le 11 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.