L’Hippeastrum, vedette de décembre

Avec ses fleurs gigantesques et sa vitesse de croissance peu commune, l'Hippeastrum suscite l'intérêt et la curiosité de tous. D’autant plus qu’il est très facile à cultiver, à conserver et à faire refleurir : certains bulbes peuvent même donner des fleurs au moment de Noël ou du Nouvel An. Pour ceux qui voient la vie en grand et en couleurs, le style de cette plante est tout trouvé pour vivre pleinement son mois de décembre.

Un jaillissement de couleurs éclatantes pour l'Hippeastrum qui illuminera votre salon durant les longues et tristes soirées hivernales
De la famille des Liliaceae, l'Hippeastrum est originaire des régions tropicales d'Amérique centrale et du Sud. Il est souvent connu à tort sous le nom d’Amaryllis en référence à un genre distinct d'Afrique qui appartient à la même famille de plantes.

L'Hippeastrum se décline en 80 espèces dont les versions les plus connues sont l'Hippeastrum "Floris Hekker" rouge intense, l’"Orange Souvereign" avec un dégradé léger d'orange et le rouge plus foncé "Red Lion". Sur le marché, on retrouve une cinquantaine d'espèces plus communément cultivées pour leurs grosses fleurs, ainsi que des hybrides à fleurs doubles et des hybrides miniatures récemment introduits.


Des fleurs dans leur état !

A l'extrémité d'une tige charnue, creuse et haute de 45 à 90 cm, se produit la floraison spectaculaire de l'Hippeastrum. Celle-ci jaillit d'un côté du bulbe fragile, généralement en hiver. En forme de trompette et avec des étamines saillantes, ses fleurs vont du rouge au jaune en passant par le rose, le blanc, l’orange. De couleur uniforme la plupart du temps alors que d'autres ont une couleur plus prononcée sur les pétales supérieurs avec des variations à rayures, à tâches ou avec un cœur de teinte contrastante. Généralement inodores, certaines variétés de cette plante, en particulier les blanches, peuvent toutefois dégager un parfum délicat.

Chaque hampe peut porter jusqu’à 4 fleurs qui peuvent mesurer chacune de 15 à 18 cm de diamètre chez les variétés de qualité supérieure. Leur durée de vie est de 2 à 3 semaines. Enfin, le feuillage apparaît durant la floraison ou peu de temps après.


Quelques petits conseils d’entretien

Quand la fleur est fanée, il est indispensable de couper la hampe florale et de laisser les feuilles continuer à se développer pour que le bulbe reconstitue ses réserves. Pendant cette période, un peu d’eau et d'engrais lui suffisent. On garde le pot dans un placard à l'abri de l'humidité pour 3 à 4 mois, jusqu'à la nouvelle poussée de croissance. Puis au retour des beaux jours, l’Hippeastrum doit être sorti au jardin.

Son bulbe est sensible au gel, mais est facile à cultiver, avec une belle récompense pour peu d'efforts, spécialement pour ceux qui fleurissent à l'intérieur en plein hiver. Il peut aussi être cultivé à l'extérieur dans les régions au climat tempéré. Il suffit de veiller à la température du lieu dans lequel il se trouve : de 20 à 23°C pour une croissance optimale, de 16 à18°C pendant la floraison pour prolonger la durée des fleurs, et enfin, de 7 à 16°C en hiver quand les feuilles et les fleurs sont fanées.

L’Hippeastrum est une plante d'intérieur très populaire. Son nom qui signifie littéralement « étoile du chevalier », le prédestinait peut-être à devenir astre de Noël. Une plante qui risque de voler la vedette à votre sapin.
Article publié le 8 août 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.